Revenir à la rubrique : Economie

BTP : La SAMT marie le béton et l’acier

Le préfet Jean-Luc Marx aux côtés du présentateur télé Jamy Gournaud, c’est le « pont » inédit qu’a su créer la société SAMT, spécialisée dans le ferraillage des structures en béton armé. Un procédé qui n’offrirait pas tant de solidité à nos viaducs de Saint-Paul ou du pont qui surplombe la Grande ravine de la route des […]

Ecrit par zinfos974 – le samedi 06 avril 2013 à 07H35

Le préfet Jean-Luc Marx aux côtés du présentateur télé Jamy Gournaud, c’est le « pont » inédit qu’a su créer la société SAMT, spécialisée dans le ferraillage des structures en béton armé. Un procédé qui n’offrirait pas tant de solidité à nos viaducs de Saint-Paul ou du pont qui surplombe la Grande ravine de la route des tamarins par exemple.

Exposer son savoir-faire, c’était tout l’idée de cette journée portes ouvertes au Port à laquelle a assisté une centaine d’élèves de lycées des métiers du BTP et des classes de Bac Pro et BTS.

« Nous avons effectué notre premier chantier dans l’île en 1999. C’était pour la déviation de la ravine Charpentier » se remémore Frédéric Thirion, gérant de la SAMT, une entreprise familiale des Bouches-du-Rhône. « A l’époque, les armatures étaient fabriquées en métropole puis expédiées par conteneurs » rigole-t-il. L’entreprise a fini par poser ses valises dans la ZIC N°1 du Port.

Depuis, les ouvrages se sont enchaînés pour l’entreprise qui a l’habitude de travailler en sous-traitance pour les grands groupes tels Bouyges ou Vinci. Du lourd.

Evolution technique continue

Entre deux grands chantiers, la société portoise livre son savoir-faire sur « environ 30 à 35 chantiers en même temps » calcule son gérant. Au plus fort de la route des Tamarins, nous avions 150 employés mobilisés. Mais les regards se tournent inévitablement vers la promesse de la nouvelle route du littoral pour laquelle les sociétés de BTP ne vont pas tarder à répondre aux appels d’offres.

L’opération séduction s’est poursuivie avec la présence de Jamy Gourmaud, incontournable présentateur de l’émission C’est pas sorcier. C’est dans son meilleur rôle, celui du pédagogue, qu’il est venu présenter l’édition d’un DVD qui raconte l’histoire du béton armé. « Le grand public a l’impression que dans le BTP, les technologies sont figées. Ce n’est évidemment pas le cas » explique l’animateur tv. La preuve en est la dernière trouvaille en recherche & développement de la SAMT. Les liaisons d’armatures Hérisson, « un procédé breveté en 2009 » se félicite Frédéric Thirion, permettent de coupler les tiges d’acier une à une tout en offrant une adhérence de l’acier au béton optimale.

Centrale thermique du Port, terminal céréalier, STEP du Grand Prado, pont sur la Rivière Saint-Etienne et probablement route du littoral, la SAMT est toujours prête à croiser le fer.

 

BTP : La SAMT marie le béton et l'acier

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Matinées de l’Emploi Agricole spéciales « Canne »

À l’approche de la campagne sucrière, la Chambre d’agriculture et ses partenaires organisent les Matinées de l’emploi agricole les 16 et 18 juillet prochains dans le Sud et l’Ouest de l’île. L’objectif : informer, accompagner et mettre en relation les demandeurs d’emploi et les exploitants agricoles à la recherche de main d’œuvre.

Chambre d’agriculture : “Une élection sans la CGPER, c’est comme un rougail sans tomate”

La CGPER de Jean-Michel Moutama a officiellement annoncé ce mercredi sa candidature pour les élections professionnelles de janvier prochain à la Chambre d’Agriculture. Pour “donner une nouvelle dynamique à l’agriculture réunionnaise” et revenir à la tête de l’instance agricole, la CGPER propose “une liste d’ouverture” à l’attention également des militants qui ne se retrouvent plus dans les organisations syndicales adverses.

Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en mai 2024 et +3,5 % sur un an

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion comme au mois précédent, rapporte l’Insee. Les prix des services continuent d’augmenter et ceux de l’énergie repartent à la hausse, tandis que les prix des produits manufacturés reculent. Quant aux prix de l’alimentation, ils sont stables, précise l’institut de sondage.