Revenir à la rubrique : Economie

Avant la NEO, un pont pour relier la NRL à Saint-Denis

C’est un nouveau paysage qui commence à se dessiner à l’entrée de Saint-Denis. Sur le Barachois, au niveau de la place du Général de Gaulle, des cocotiers et flamboyants ont été [abattus ce jeudi matin pour permettre des fouilles archéologiques]urlblank:https://www.zinfos974.com/Des-fouilles-archeologiques-avant-les-travaux-de-la-nouvelle-entree-ouest-de-St-Denis_a140247.html?preview=1 . Une opération liée aux travaux à venir du nouveau pont qui enjambera l’embouchure du bas de […]

Ecrit par M.A – le vendredi 10 mai 2019 à 09H09
C’est un nouveau paysage qui commence à se dessiner à l’entrée de Saint-Denis. Sur le Barachois, au niveau de la place du Général de Gaulle, des cocotiers et flamboyants ont été [abattus ce jeudi matin pour permettre des fouilles archéologiques]urlblank:https://www.zinfos974.com/Des-fouilles-archeologiques-avant-les-travaux-de-la-nouvelle-entree-ouest-de-St-Denis_a140247.html?preview=1 . Une opération liée aux travaux à venir du nouveau pont qui enjambera l’embouchure du bas de la Rivière. Un projet porté par la Région en partenariat avec la Ville, en attendant la [concrétisation de la NEO (nouvelle entrée Ouest)]urlblank:https://www.zinfos974.com/VIDEO-Decouvrez-a-quoi-ressemblera-prochainement-l-entree-de-Saint-Denis_a127620.html . 
 
« Le nouveau pont à vocation à être livré dans le même délai que la NRL, soit en 2022 », indique Miguel Brethomé, chargé de mission « assistance technique infrastructures » à la Région. « II s’agit de récupérer les voies de la NRL, de créer un nouveau pont, et de réaménager toute la zone entre le square Labourdonnais, le Roland Garros et le Barachois ».

 

Le pont actuel sera conservé

Ce nouvel ouvrage s’implantera à côté de l’actuel, côté mer. Avec ses deux voies, il conduira les automobilistes en direction de l’Est sur le Barachois. Une opération visant notamment à « améliorer l’accès aux transports en commun » – les bus bénéficiant d’une voie réservée depuis la NRL – et à assurer « la continuité des modes de circulation douce entre la NRL et le Barachois ». 

Le pont actuel sera conservé pour les conducteurs souhaitant se rendre directement en centre-ville. Pour permettre cette répartition, un grand giratoire prendra place au niveau du carrefour de la route de la Montagne. 

Solution de court terme, l’ouvrage est conçu pour s’inscrire plus tard dans une solution pérenne. « Il fera 24 mètres de large, car il a vocation à être utilisé par la suite dans le projet de la nouvelle entrée ouest », précise en effet Miguel Brethomé.

 

Pour ce qui est du réaménagement de la zone urbaine, en centre-ville, la voie d’accès sera réorientée pour arriver directement dans l’axe de la rue de Nice.

Le parking du square Labourdonnais sera supprimé pour rendre le parc piéton, tandis qu’un grand parking avec le même nombre de places sera créé juste à côté, sur l’espace des voies actuelles (entre le parc Labourdonnais et la place du Général de Gaulle). « Tous les arbres abattus seront replantés, et même d’autres supplémentaires », précise enfin le chargé de mission. 

 
L’appel d’offres devrait être lancé au cours de cette année, pour un commencement des travaux en début d’année prochaine. Le coût global de l’opération s’élève à 35 millions (22 millions HT financés par la Région, 7,7 millions par l’Europe et 5,3 millions par la Ville de Saint-Denis).

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La CRC épingle la SAPHIR sur la gestion durable de l’eau

La Chambre régionale des comptes de La Réunion a publié son rapport d’observations définitives sur la société d’aménagement des périmètres hydroagricoles de La Réunion (SAPHIR), après son premier contrôle initié en février 2023. Le rapport, qui a finalisé ses observations en octobre 2023, critique les pratiques actuelles de SAPHIR, soulignant sa dépendance financière aux ventes d’eau et ses modalités d’action qui ne s’inscrivent pas pleinement dans une gestion durable de l’eau.

Henri Nijdam : “Le Quotidien ne sera pas un journal low-cost”

Propriétaires depuis ce mercredi à minuit du Quotidien, Henri Nijdam et Jean-Jacques Dijoux ont livré quelques éléments sur le futur du journal. Aux lecteurs, les nouveaux hommes forts de ce pilier de la presse locale assurent que Le Quotidien nouvelle formule sera de qualité.