Revenir à la rubrique : Faits divers

Assises: Poignardée plusieurs fois au visage, elle survit

Le 1er avril 2017, c’est la panique chemin des Serpentines à Bellepierre, Saint-Denis. Une femme est grièvement blessée et souffre de plaies profondes au visage, à l’oreille, à l’avant-bras et à la main. Des blessures justifiant une incapacité totale de travail initiale de 6 mois.   Une fois de plus, les circonstances sont dramatiques mais […]

Ecrit par – le jeudi 11 octobre 2018 à 23H13

Le 1er avril 2017, c’est la panique chemin des Serpentines à Bellepierre, Saint-Denis. Une femme est grièvement blessée et souffre de plaies profondes au visage, à l’oreille, à l’avant-bras et à la main. Des blessures justifiant une incapacité totale de travail initiale de 6 mois.
 
Une fois de plus, les circonstances sont dramatiques mais simples : il s’agit de l’acte impardonnable d’un ex-mari. Alors que la victime se trouvait chez elle et rangeait les courses à l’aide de son fils ainé âgé de 14 ans, Tariq Javed a fait irruption dans l’appartement avant de se jeter sur son ex-femme, la tirer par les cheveux et la poignarder à multiples reprises.
 
Ce n’est que grâce à l’assistance de voisins que l’homme, qui continuait son acharnement malgré tout, a pu finalement être maitrisé et la victime, sauvée. Il avait ensuite pris la fuite à bord d’une voiture de location. Retrouvé peu après à proximité du skate park de Champ Fleuri, torse nu, un punch à la main, sur la banquette arrière du véhicule, Tariq Javed avait été placé en garde à vue.
 
Une séparation, des droits de visite, une histoire de pension alimentaire… Les disputes ont vite dérapé et Tariq Javed, décrit comme violent et dépressif, aurait harcelé son ex-femme à plusieurs reprises jusqu’à tenter, peu avant les faits, de s’introduire chez elle, armé d’un couteau.
 
L’homme de 65 ans d’origine pakistanaise est jugé ce vendredi devant la cour d’Assises. Un procès qui devrait se conclure lundi.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.