Faits-divers

Orange Réunion: Harcèlement sexuel puis licenciement d'une salariée

Mardi 12 Septembre 2017 - 07:51

Orange Réunion: Harcèlement sexuel puis licenciement d'une salariée
Une salariée d’Orange Réunion a été reconnue victime de harcèlement sexuel de la part d’un supérieur par le conseil des prud’hommes de Saint-Denis vendredi dernier, selon la presse locale. Les juges ont annulé son licenciement, qui est intervenu selon eux comme une mesure de rétorsion après que la victime ait dénoncé les faits.
 
Orange Réunion a été condamné à payer quatre ans de salaires à l’employée – qui doit être réintégrée au sein de l’entreprise - licenciée en 2013. Si elle n’est pas réintégrée, ce sera 150 euros de plus par jour de retard.
 
La salariée aurait subi des blagues et sous-entendus répétitifs de la part de son chef de service.
 
Zinfos974
Lu 4001 fois



1.Posté par zendete le 12/09/2017 08:14

oula la i fait mal

2.Posté par Creole le 12/09/2017 08:36

Bien fait pour cette entreprise qui comme beaucoup d'autre vont tout faire pour soutenir le harceleur au lieu de protéger la victime. Un honte.

3.Posté par Julot le 12/09/2017 09:16 (depuis mobile)

Quel salaud ! Honte à ce sinistre individu !

4.Posté par Babafigue le 12/09/2017 11:00

Allez goûte !

En espérant que cela serve de leçons dans les bureaux tamisés où tant de connards sévissent en toute impunité !

En tout cas vu le prix de la facture, même protégé par sa Direction, ce harceleur ne vas pas faire long feu...

Bienvenue dans le capitalisme baby !

5.Posté par T42 le 12/09/2017 11:01

Pour une fois que la personne harcelée dépose plainte et gagne en justice !
Statistiquement 95% des personnes qui accusent un harceleur dans l'entreprise se font immédiatement licenciées. La loi oblige pourtant les entreprises à prendre immédiatement des mesures de protection.

6.Posté par a post 5 le 12/09/2017 11:42

a post 5 et aux autres: ne vous réjouissez pas, orange fera appel et la peine sera dicvisé par 3 ou 4 , si pas ajourné. Ce n'est pas parce que vous gagnez aux prud'homme que la partie est gagné.
la justice sera rendu en appel voir en cassation

7.Posté par lila le 12/09/2017 11:46

Espérons que ce sera au tour de ce chef d'être maintenant licencié!

8.Posté par Antonio le 12/09/2017 13:01

Post 5

le harcèlement est difficile a prouver car un salarie peut etre malhonnête, il est préférable d'avoir des preuves et de nos jours chaque individu est dote d'un matériel a adequat

9.Posté par thierrymassicot le 12/09/2017 18:19

Ben la pauvre, dans son malheur, heureusement que ça ce passe maintenant....Parce que, une fois les ordonnances scélérates du banquier philosophe promulguées puis misent en vigueur, les 4 ans de salaire aux prud'hommes adieu....30 mois maxi si au mois trente ans d'ancienneté...Merci qui?...Merci Mac des pauvres et "ronds" des riches"!!!

10.Posté par pattt974 le 12/09/2017 17:06

Heuuuuuuu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter