MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le QR Code de l’exclusion


Par Collectif Covid Médecins 974 - Publié le Vendredi 12 Mars 2021 à 11:37

Le QR Code de l’exclusion
La Commission européenne va lancer le Pass Sanitaire le 17 mars. Comme d'habitude, la communication est brouillée de façon à ce que la population ne comprenne rien de ce qui l'attend.
 
Depuis un an, les pouvoirs publics et les médias se sont acharnés à faire croire à la population :
- Qu’un virus extrêmement dangereux et mortel circulait
- Que nous n'avons plus de système immunitaire naturel pour nous protéger de ce virus
- Qu'il n'existe aucun traitement
- Que seul le vaccin peut nous sauver et nous autoriser à revenir à une vie normale
- Que le Pass Sanitaire permet de gérer mieux les épidémies
 
Rien de tout cela n'est vrai. Quel est donc le but de ces mensonges sinon de guider les populations vers une issue précise ? Cette issue serait l'obligation de détenir un QR Code, un « passeport » pour avoir accès aux droits imprescriptibles qui sont les nôtres depuis notre naissance. Faisant ainsi de ceux-ci des droits conditionnels. Mesurons la portée d'un tel renversement : une poignée de dirigeants s'octroient le pouvoir de modifier ce qui est la base des Droits de l'Homme ! Et ceci, en usant de procédés manipulatoires.
 
Le président Macron a ainsi prétendu qu'il n'était pas favorable à l'obligation vaccinale et les Français se sont sentis soulagés. Il a transformé l'appellation « Passeport Vaccinal » en « Passeport Sanitaire » qui semble bien plus anodin.
 
Pourtant :
- Il faut comprendre que ce passeport est la clé de voûte de l'oppression : à partir du moment où chacun(e) détiendra ce document, c'est à dire sera fiché(e), ses données de santé seront intégrées aux bons soins des GAFAM et la règle sera de le présenter partout pour pouvoir se déplacer ou accéder à un service : nous serons TOUS à la merci des pourvoyeurs du passeport.
- Il faut comprendre que s'il parvient à se généraliser - et cela dépend uniquement de notre acceptation- rien ne permettra plus ensuite de refuser les exigences supplémentaires, liées à son attribution.
 
Au début, par exemple, il suffira d'avoir un test négatif au Covid pour pouvoir détenir ce passeport et pouvoir voyager, entrer dans un restaurant. Les gens accepteront car « ce n'est pas trop demander » pour pouvoir enfin circuler librement.
 
Une fois que cela sera entré dans les mœurs, qu'une majorité détiendra le passeport, le vaccin sera exigé pour conserver ce passeport. Comment dès lors revenir en arrière puisque toutes les compagnies de transport, les magasins, les restaurants, les salles de loisirs, etc., auront entre temps adopté le dispositif ? Refuser le vaccin signifiera la mort sociale.
 
Puis, le vaccin pourra être rendu obligatoire tous les six mois (comme annoncé déjà en Israël). Ce sera ensuite pour se rendre au travail. Enfin il faudra se vacciner pour d'autres maladies (une manne inépuisable pour Big Pharma), et puis quoi encore ?
 
Dès lors que nous acceptons collectivement ce Pass Sanitaire, TOUT pourra être exigé. Et le prix du refus sera toujours plus élevé.
Certains croient aux promesses et se disent que « ça ne se produira pas en France ». Détrompez-vous : la France, avec l'Allemagne, Israël et le Québec, fait partie des pays en pointe dans la réalisation de cet agenda. La communication gouvernementale est juste plus manipulatrice et sophistiquée.
 
Résister n'exige pourtant pas de défiler ou tout casser : il suffit de dire NON et le faire savoir. Mais cela exige de ne pas avoir PEUR de tout perdre momentanément : boulot, allocation, retraite, possibilité de voyager, de se distraire, etc. Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul(e) et naturellement, les récalcitrant(e)s s'organisent déjà pour s'entraider. En sachant que, de toute façon, nous allons tout perdre en acceptant ce Pass Sanitaire : car il est seulement un moyen de chantage pour nous faire accepter d'être à la merci, fiché, surveillé, fliqué, et de disposer de nos données de santé jusqu'ici inviolables.
 
Que les commerces, les infrastructures de tourisme, de sport, les théâtres, les salles de concert, les entreprises prennent bien conscience de cela : ils sont actuellement utilisés pour imposer le fichage. Une fois ce fichage obtenu, tout ce qui est destiné à disparaître (la classe moyenne et ses activités et ressources indépendantes) sera anéanti. Il ne devra rester que des multinationales et les esclaves.
 
Nous n'avons PAS BESOIN de ce Pass. Si nous le refusons collectivement, les initiateurs de ce chantage devront simplement admettre qu'ils ne peuvent PAS nous FORCER à vivre comme ils le souhaitent.
 
Ce Pass Sanitaire constitue aussi une violation très grave de notre Constitution et des Droits de l'Homme en instituant des droits pour une catégorie de la population, droits qui seront refusés à une autre partie de la population. Il rompt l'Egalité en Droit pour tous, fondement de notre Constitution. Il instaure donc un état de non-droit, c'est à dire la Loi du plus fort. Dès lors il permet la résurgence des « camps de concentration », sous différentes formes et appellations, pour ceux qui regimbent. Voyez ce qui se passe en Allemagne et au Québec.
 
Alors, que voulons-nous collectivement ? A ceux qui sont déjà déterminés à refuser mais s'inquiètent d'une acceptation générale, nous pouvons dire ceci : la lutte pour conserver et défendre la DIGNITE humaine et l'Etat de Droit peut prendre du temps mais ne peut PAS échouer. Car elle est du côté de la Vie.
 
Beaucoup de choses en ce moment adviennent sous les radars médiatiques, et vont dans le sens de l'instauration d'un nouveau paradigme et d'institutions ad hoc. Ceux qui risquent de devenir aujourd'hui des citoyens de seconde zone avec ce Pass Sanitaire pour avoir refusé le chantage, sont les pionniers de l'avènement du monde HUMAIN de demain.
 
Le côté extrêmement positif de tout ceci, est de permettre à chacun(e) de grandir et à l'humanité de devenir adulte. Jusqu'ici, une majorité des humains s'est maintenue dans un état d'obéissance à des leaders, des chefs, des gouvernements, des instances internationales non élues, etc., par PEUR des représailles, sans jamais réaliser que nous sommes des milliards et que ces dirigeants sont une poignée insignifiante. Le pouvoir de cette minorité ne repose pas sur sa police ou son armée, mais sur notre consentement. Sans notre consentement, même sa police et son armée ne peuvent rien contre, ne serait-ce que, des millions de gens déterminés. Notre seul travail consiste à devenir capable de dire NON fermement. C'est un travail très difficile, mais ensemble nous pouvons nous entraider et réussir.
 
Et comme le mentionne le journal La Dépêche du Midi du 7 mars, le QR Code pourrait devenir le « le QR Code de l'exclusion », non pas des récalcitrants, mais des obéissants, tracés, vaccinés eux-mêmes !
 
Collectif Covid Médecins 974




1.Posté par martin lane le 12/03/2021 12:45

QR CODE = DISCRIMINATION
Citoyen de 1ere et 2eme zone. Merci aux dirigeants de tout états de générer encore quelques " fractures sociales "

2.Posté par polo974 le 12/03/2021 13:56

après s'être fait debunker sur le plan médical, voilà les pieds nickelés qui reviennent sur le mode complotiste...

PITOYABLES

""" Ce Pass Sanitaire constitue aussi une violation très grave de notre Constitution et des Droits de l'Homme en instituant des droits pour une catégorie de la population, droits qui seront refusés à une autre partie de la population. """

Comme le carnet de vaccination international avec le tampon fièvre jaune pour pouvoir aller dans un département français (Guyane).

Comme le permis de conduire pour avoir le droit de prendre le volant.

Comme l'attestation de service militaire pour accéder aux concours publics.

...

3.Posté par martin lane le 12/03/2021 16:04

Montrer un certificat est une chose.
Emmagasiner les données personnelles de chaque individus en est une autre.
Croyez-vous que les assureurs, les banquiers n'auront jamais accès à vos données ?

4.Posté par CAJAOP le 13/03/2021 18:46

Le collectif a raison, encore un fichage ! Et , bien sûr, évolutif le fichage, on pourra l'étendre à des tas d'autres motifs médicaux, une fois qu'il sera installé. Tiens, ça me rappelle la C.S.G, on s'est aperçu que le taux des retenues sur salaire pouvait être modifiable lui aussi. Et c'est ce qui s'est passé, il a été modifié !!!

5.Posté par Olivier le 13/03/2021 18:54

Très bon article, auteur(s) très réfléchi(s)

6.Posté par A mon avis le 13/03/2021 20:48

Depuis un an, les pouvoirs publics et les médias se sont acharnés à faire croire à la population :
- Qu’un virus extrêmement dangereux et mortel circulait
- Que nous n'avons plus de système immunitaire naturel pour nous protéger de ce virus
- Qu'il n'existe aucun traitement
- Que seul le vaccin peut nous sauver et nous autoriser à revenir à une vie normale
- Que le Pass Sanitaire permet de gérer mieux les épidémies

Rien de tout cela n'est vrai.


"Collectif Covid Médecins 974", comment pensez vous être crédible, en affirmant que tout ce que vous citez n'est que mensonges !

- Le virus n'est pas dangereux ? Ah bon ! ... Plus de 500 000 morts dans le monde; Combien de personnes en réanimation ? Combien de malades avec des séquelles ?
- vous insinuez que notre système immunitaire naturel est suffisant ? Ah bon !....
- Vous connaissez des traitements efficaces ? Reconnus par des accréditions internationales ? Ah bon!
- Les vaccins ne vous semble pas une priorité ? Ah bon !...

Vous êtes de dangereux personnages.

Ce n'est pas avec vos arguments en forme de fake news que vous, pourtant médecins respectables (en principe) allez faire passer vos craintes (bien réelles) de débordement d'un "passeport vaccinal".

Les exigences de certificats de vaccination pour voyager ne sont pas nouvelles. Et il semble tout à fait logique qu'en période de pandémie, une telle exigence soit nécessaire.

7.Posté par JORI le 14/03/2021 20:59

6.Posté par A mon avis le 13/03/2021 20:48
Ce collectif est composé que de brancardiers, pardon pour les autres, qui ne sont pas en contact avec l'épidémie!!.

8.Posté par Saucratès le 14/03/2021 21:22

Merci pour cet article extrêmement bien écrit. Je suis également totalement opposé à ce passeport vaccinal et aux atteintes liberticides qu’il représente. Evidemment, ce cher «À mon avis» ne supporte pas la remise du dogme de l’infaillibilité de notre si cher président et de nos si chères autorités sanitaires. Pauvre AMA ! Merci. Saucratès

9.Posté par A mon avis le 14/03/2021 22:26

@ 8.Posté par Saucratès
Libre à vous d'être un admirateur de ce groupe de dealers de fakes news.

La pandémie a un bel avenir avec de tels prétendus médecins. Ce "Collectif Covid" le bien nommé est un bon agent de propagation de la pandémie.

Remarque : le problème d'un passeport vaccinal (qui est un réel problème) est un problème politique. Pas médical.
Ces médecins seraient mieux avisés, (et plus honnêtes) de manifester leur opposition dans un autre cadre que le cadre médical.

10.Posté par Marc le 15/03/2021 13:51

Je serais curieux d'avoir la liste des médecins signataires de ce torchon...

11.Posté par Igard PAZOT le 16/03/2021 11:35

boaf, que des non spécialiste de la question: entre podologue, allergologue et généraliste (et Margie SUDRE, tant qu'à faire, autant profiter de cette bouillance pour se faire voir, hein?), la liste est longue... ce collectif se tire une balle dans le pieds à chaque diarhée verbale ou écrite, mais bon on a eu chloroquinamix le druide qui leur à donné la voie de la star attitude, donc ils s'en prennent à coeur joie à tirer à boulet rouge sur tous le monde, alors qu'il n'ont qu'une chose a faire , c'est de suivre leurs sermons... mais bon quand on voie que certains sont proche de la retraite, ne point s’étonner qu'ils l'ont oublié...

si vous souhaitez connaitre la liste de certains (voir si elle est à jour depuis), la voici, en bas de page d'une autre flatulence de leurs parts:

https://www.lequotidien.re/actualites/region/le-collectif-covid-medecins-974-revendique-le-droit-de-prescrire-de-lhydroxychloroquine/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes