MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Contre la baisse des salaires à St-Louis, Cyrille Hamilcaro disqualifié !


- Publié le Mardi 18 Mai 2010 à 16:17 | Lu 2182 fois

A l’occasion des mobilisations de l’intersyndicale  contre la baisse de 5% des salaires des employés communaux  décidée par Claude Hoarau, l’ancien maire  de St-Louis tente d’instrumentaliser ce conflit social pour régler ses comptes politiciens avec l’exécutif de la mairie Saint-Louisienne..

Ainsi, Cyrille Hamilcaro se découvre soudainement des vertus de défenseurs des salariés, lui, qui en d’autre temps, n’a pas hésité à jeter à la rue des centaines d’employés communaux, officiellement pour raisons budgétaires et officieusement… Chacun aura compris.

"Je ne  supporte pas que l’on dresse des employés contre d’autres employés", affirme doctement l’ancien maire. Heureusement que le ridicule ne tue pas !

Cyrille Hamilcaro, défenseur des salariés ! Rien que ça ! Décidément, un comble pour cet homme politique qui défend une politique gouvernementale  qui rogne, un peu plus chaque jour, sur le pouvoir d’achat des plus démunis et qui organise la casse sociale.

Par sa mesure réactionnaire de nature à faire pâlir d’envie les tenants d’un capitalisme débridé, Claude Hoarau rend un bien grand service à son opposant . Cyrille Hamilcaro peut, en ce sens, le remercier  de l’avoir remis "en scelle".  

Cette volonté d’instrumentalisation politique d’un mouvement social qui se doit de rester dans les clous du syndicalisme et qui ne poursuit pas d’autre objectif que de demander à l’employeur de renoncer à la baisse des 5% des salaires des employés communaux est inacceptable et intolérable.

Au lieu de "s’appuyer" sur le conflit social en cours, Cyrille Hamilcaro serait davantage inspiré de dénoncer l’asphyxie financière des collectivités locales organisée par son gouvernement ainsi que la liquidation programmée du service public territorial.

Quant au maire de St-Louis, qui comme son prédécesseur veut politiser le conflit à des fins politiciennes, il doit retrouver raison et convoquer d’urgence un conseil municipal extraordinaire afin de surseoir à la baisse de 5 % des salaires des employés communaux.

Oui, cette baisse des salaires est inacceptable à bien des égards et n’honore pas son maire actuel qui, il y a peu de temps défilait au coté du Cospar pour… une augmentation des salaires.

On ne peut dire une chose et faire son contraire". C’est une question de crédibilité surtout lorsqu’on s’affiche progressiste.

On ne se grandit pas non plus en jetant l’opprobre sur un mouvement social et en déniant aux organisations syndicales le droit de défendre les salariés. 

Faire jouer la fanfare et user de la provocation verbale face à des salariés qui ne demandent, en toute légitimité, que le maintien de leur salaire est pour le moins affligeant et ne démontre pas une grande intelligence et une sérénité à toute épreuve.  

Des militants CGTR présents dans le cadre de l'intersyndicale pour protester contre la baisse des salaires ont même été agressé verbalement, pour ne pas dire davantage. Quelle belle conception du respect de la démocratie sociale!

Oui, il faut tout mettre en œuvre tant sur le terrain social que sur le plan juridique pour faire échec à cette mesure rétrograde de baisse de salaire qui s’ajoute, qui plus est, à une augmentation importante des impôts locaux.

Il ne faudrait pas que la jurisprudence "Claude Hoarau" serve de prétexte et de point d’appui  aux employeurs publics et au patronat pour comprimer davantage les salaires.

A ST LOUIS,  LE 18 mai  2010
PATRICK CORRE
CGTR




1.Posté par Ce qui me fait bien rire.... le 18/05/2010 17:54

Ce qui me fait bien rire c'est que l'un de vos plus grand militant de la CGTR qui était en tête avec mégaphones auprès du COSPAR, donc militant très actifs sur bien des plans, se retrouve souvent à être assis à la droite de Dieu le Père Claude Hoarau et que les jours de grève il donne conseille à ces collègues de la CGTR lorsqu'ils arrivent sur le parvis de la mairie.... Quel drôle de conciliabule?!
Etrange pour moi !!!!
Comment puis je encore avoir confiance aujourd'hui en un seul syndicat?
Je ne me sens plus du tout protéger par vous? Je ne comprends pas que l'on puisse essayer de nous faire accepter qu'il est normal de donner 5% de mon salaire à des gens qui viennent de rentrer et qui n'ont même pas une année de travail et sont titularisés.

2.Posté par ggrun le 18/05/2010 18:42

Heureusement qu'il y a des militant-e-s CGTR comme Patrick qui ne perdent pas la boussole dans cette Réunion où les politiques ne font plus de la politique mais du clientèlisme, du lèche-bottisme aux autorités françaises, européennnes et OCDEsques, se prennent pour le prince sourire, polpot et nefertity ensembles.
Les syndicats doivent être l'école de citoyenneté INDEPENDANTS des partis compromis.
L'avenir (la naissance ?) de LA DEMOCRATIE A LA REUNION est en jeu.

3.Posté par lautrichien le 18/05/2010 19:18

Monsieur Corré, je pense que vous devriez fermer votre bouche et je suis poli en disant votre bouche.
On ne vous a jamais entendu l'ouvrir sur St-Louis.
Vous faites le flamboyant pour défiler avec le COSPAR et ensuite le rat quand il s'agit de St-Louis.
Vous avez des combats sélectifs comme votre copain J.H. Ratenon.
C'est vrai que ce combat ne vous intéresse pas outre mesure étant un fonctionnaire d'état, économe au lycée sur St-Louis avec maison de fonction et surnumération.
Vous écrivez que ce combat doit rester syndicale ? Vous êtes le premier à en faire une question de politique.
Qu'est-ce à voir la politique nationale avec les tripatouillages de St-Louis ? A chaque fois que vous êtes pris dans une malhonnêteté citoyenne vous rejetez la faute sur le gouvernement.
Qu'est-ce que vous diriez si d'aventure le gouvernement vous supprimait vos 53% d'indexation ?
Vous avez voté Claude Hoarau ? et bien maintenant allez le défier.
Non mais..... la CGT compagne de route du PCR, inféodée aux pires méthodes staliniennes et encore ça vient vous donner des leçons ? Vous êtes un déshonneur pour le combat social Monsieur Corré l'économe fonctionnaire d'état à 53%.

4.Posté par mwa la pa di le 18/05/2010 20:57

CGTR à la botte de Claude quoi qu'ils disent...... Donc partis pris .....

5.Posté par Under Ground le 19/05/2010 01:02

lautrichien, perroquet de Cyrille ? ou Cyrille lui-même...
Vous parlez de "combat social"... ah bon ? Transformer l'avenue Raymond Vergès en dépotoir ou encore menacer les commerçants ainsi que les passants font partie d'une de vos tactiques dans le "combat social" ?

6.Posté par observateur de l'interieur le 19/05/2010 08:24

ce monsieur se permet de crier l'independance quand on sait qu'il attend sa place sur une liste electorale laquelle ? ca dependra du moment et du vent ya peu C'était PC
il n'essaie que redorer une mauvaise image et de retourner la situation à leur avantage
comme toujours ici c'est récupérer ce qui a été fait par safpt et ailleurs c'était par unsa la différence c'est qu'ils communiquent mais y a aucune cohérence dans tout ca
et pour la derniere greve je ne l'ai pas vu

7.Posté par source sure le 19/05/2010 08:53

C de la manipulation

8.Posté par grangaga le 19/05/2010 09:28

Marmay' là la pwin manzé
Marmay' là y fé pitié
Dann' gro solèy' midi
Li sa rod' son manzé dann' fon la vwary

De "Ti Paris, OSSANOUSAVA

9.Posté par laporte le 19/05/2010 11:25

BRAVO M CORRE

ENFIN UNE PERSONNE COURAGEUSE QUI NA PAS PEUR D'AFFIRMER CE QUE PENSENT UN GRAND NOMBRE DE MILITANTS CGTR

JE SUIS FIER DE COMPTER DES MEMEBRES DE VOTRE TREMPE DANS MON SYNIDICAT

VIVE LA CGTR VIVE L'INDEPENDANCE SYNDICALE

10.Posté par nimporte quoi le 19/05/2010 12:16

Je tiens a dire a Mr CORRE qui doit être ignare a ce niveau au point d'écrire cette nullité quand il dit que l'ancien maire cautionne "son gouvernement": je vous fais savoir que l'ancien Maire n'est pas UMP mais du Nouveau Centre.

Aussi puis-je me permettre de vous dire que la première personne à blamer dans ce conflit c'est l'auteur de cette catastrophe c'est à dire le Maire de St louis.

Ouvrez votre bouche quand c'est utile siouplait vous rendriez service a tout le monde et sutout aux St Louisiens!

11.Posté par pazounz le 19/05/2010 12:17

Et qd l'ancien maire a virer les employés concernés de l'époque, nous aviez ouvert votre bouche MR CORRE?

12.Posté par observateur de l'intérieur le 19/05/2010 13:08

ce monsieur ne tient pas toujours les mems discours entre liens syndicaux et politiques
alors indépendance et désintéret ,???? permettez moide douter
ces actionsne sont que des réactions à des attaques qu'on apu lire C que de la com
ce monsieur qui condamne les insultes à l'necontre de son camarade et le premier )à les cautionner ailleur (pourquoi ne défend il pastout le monde comme ca ??? certainement à les utiliser alors neutralité, égalité en plus d'indépendance et désintérêt ????

13.Posté par RP le 19/05/2010 13:10

C BIENTOT LE CONGRES
VOUS AVEZ PAS COMPRIS

14.Posté par lautrichien le 19/05/2010 13:24

Tiens revoilou l'under ground. Vous avez une faculté d'oublier les manifs de Claude Hoarau mon cher under ground, c'était pas un dépotoir derrière lui, mais la casse, le feu, les coups, les menaces. Tel Attila où votre copain passait plus rien ne résistait. C'était pire que la désolation. Et puis parlons des commerçants, des pleureurs, mais n'ayons crainte, ils sauront trouver une oreille compatissante auprès de vous, service culturel, justement pour refaire leurs façades complètement décrépies.
Assumez un peu nom de chien, vous faites partis non pas des voyous, car c'est un mot trop doux, mais des bandits de grands chemins qui dévalisent les St-Louisiens.
Au fait, vous avez fait facturer votre prestation-fanfare à la commune ?
Nous avons à St-Louis la mafia, la camora, la muerta, façon coco.
Et puis pour clore le chapitre, je ne suis pas un proche de Cyrille Hamilcaro, ni lui-même.

15.Posté par saint-louisien le 19/05/2010 15:12

mon cher lautrichien... (Vienne ou Braunau ?)
la musique contre les manifs/manips, c'est plutôt à usage thérapeutique...
...
Ceci dit - en direction de M. CORRE : Comment expliquer la quasi disparition de la CGT lors de la dernière manif ? (ni drapeaux ni porte voix et militants invisibles...)

16.Posté par source sure le 20/05/2010 09:21

C ce monsieur avec C petites camarades qui apres traite ce qui font pas de greve de trouillard et de lache
la communication c'est bien mais positive encore mieux

17.Posté par edoardo974 le 20/05/2010 09:21

bjr,
il faut tout simplement virer claude et retourner aux urnes. C'est je pense la meilleurs solution pour que le peuple saint-louisien retrouve la tranquillité d'il y a quelques années.
Pour le virer, c'est en très bonne voie. On va bientot savoir,,

18.Posté par sabrina le 24/05/2010 17:58

scandaleux ce mr de CGT qui se permet de donner son avis, où étiez vous au lendemain des élections de Mr Claude lorsque les employés étaient déplacés , harcelés massivement. Une petite délégation fait apparition dans une grève et disparait aussitôt. lamentable vos positions. Et pourtant en 2001 pour l affaire des CES licenciés par Mr Hamilcaro c'est au siège du PCR à st louis rue Léonus bénard que la CGT recevait les employés , c'est le bureau de la section qui a fait adhérer des centaines de militants à la CGT à ce moment ( au passage certains règlements d adhésion se sont envolés dans la nature ........) Alors vous voulez encore quelques infos pour vous rafraichir la mémoire ????????

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes