Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

23 septembre : la grève des enfants gâtés

Les agents des entreprises publiques refusent en bloc la réforme des retraites et se mettent en grève ce 23 septembre. Un comble : cette réforme ne les touche même pas ! Ils partent aujourd’hui à 55 ans, voire 50 ans pour certaines spécialités. Et en 2023 seulement, ils prendront leur retraite à 57 ou 52 […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 24 septembre 2010 à 09H41

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Les agents des entreprises publiques refusent en bloc la réforme des retraites et se mettent en grève ce 23 septembre. Un comble : cette réforme ne les touche même pas !

Ils partent aujourd’hui à 55 ans, voire 50 ans pour certaines spécialités. Et en 2023 seulement, ils prendront leur retraite à 57 ou 52 ans, alors que les salariés du privé, qui ont déjà fourni l’essentiel de l’effort pour sauver les retraites, partiront à 62 ans dès 2018 !

Voici ce que la réforme va changer pour eux, en comparaison avec le secteur privé :
     
Âge de départ au terme de la réforme     Année d’application     Montant des retraites     Base de calcul de la pension

SNCF     57 (sédentaires) ou 52 ans (agents de conduite)     2023     75 à 80 % garanti     6 derniers mois de salaire

RATP     62 (sédentaires), 57 (agents de maintenance) ou 52 ans (roulants)     2023     75 à 80 % garanti     6 derniers mois de salaire

IEG (Industries électriques et gazières)     62 (sédentaires), 57 (actifs),ou 52 ans (insalubres)     2023     75 à 80 % garanti     6 derniers mois de salaire

Secteur privé     62 ans     2018     Non garanti     25 meilleures années, et ensemble de la carrière pour les complémentaires

Où sont la justice et l’équité ? Il n’est pas acceptable que les enfants gâtés du système refusent tout principe de réforme ! Ces para-fonctionnaires syndiqués, qui défilent en cohortes et en cohue dans nos rues, ont beau prétendre qu’ils défendent les retraites de « Monsieur tout-le-monde », leur seul objectif est de protéger leurs régimes spéciaux.

Bien cordialement,
Marie-Laure Dufrêche
Déléguée Générale

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nous, peuple de la France Métisse

Nous, les réunionnais attachés au Dialogue Interculturel et au Vivre Ensemble, peuple de La France Métisse, et, habitants de l’île de La Réunion : yabs, kafs, malbars, zoreys, zoréols, créoles métissés, chinois, zarabes, malgaches, comoriens, mahorais, mauriciens, maghrébins, avec tous les autres citoyens de toutes origines, nous sommes éveillés et conscients face à la concrétisation du danger d’un Mouvement politique xénophobe qui utilise, sans vergogne, la démocratie pour prendre le pouvoir et conduire notre Nation vers le repli sur soi, vers la stigmatisation d’une partie du peuple de France, vers le chaos socio-économique, vers l’anéantissement culturel, vers l’hystérie collective tendant à réduire drastiquement le champ d’expression des libertés et des opinions alternatives à sa propre doxa.