Société

Rencontre entre N. Dindar et l’Union des Jeunes Réunionnais Résistants

Après avoir rencontré Didier Robert la semaine dernière, les membres de l'Union des Jeunes Réunionnais Résistants ont été reçus par la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar ce matin. Une rencontre qui fait suite à une conférence de presse tenue la semaine dernière dans laquelle ils demandaient à être reçus par les décideurs locaux. Parmi leurs exigences, ils souhaitent monter une Structure d'Insertion par l'Activité Economique (SIAE), issue de l'économie sociale et solidaire. Voici le communiqué du Conseil général.


Rencontre entre N. Dindar et l’Union des Jeunes Réunionnais Résistants
La Présidente du Conseil Général a reçu ce mardi 12 mars une délégation de jeunes de l’Union des Jeunes Réunionnais Résistants (UJRR).

A l’issue de cette rencontre, la Présidente du Conseil Général, Nassimah DINDAR tient à exprimer sa satisfaction face au caractère constructif de leur démarche et face à leur discours éclairé sur la nécessité de favoriser davantage l’insertion et la création d’activité par l’économie. Les jeunes de l'UJRR et Nassimah DINDAR s'accordent ainsi sur la nécessité de passer d'une seule logique de solidarité sociale à une logique de solidarité économique, volonté exprimée par la présidente du Conseil Général notamment dans le cadre des orientations budgétaires 2013.

Les différents leviers existants au niveau du Conseil Général ont par ailleurs pu être présentés aux jeunes (insertion, éducation, coopération) qui ont accordé une attention particulière aux aides à la création d’entreprise et à l’accompagnement du porteur de projet : ADEN, PREFACE, Réseau Points Chances,...

Cette rencontre ne restera pas sans suite puisque le projet de SIAE porté par l’UJRR pouvant trouver un accompagnement de la Collectivité, les jeunes de l’UJRR et les services du Conseil Général ont convenu de se rencontrer prochainement.

Un porteur de projet sera également suivi par les services du Conseil Général.
Mardi 12 Mars 2013 - 18:05
.
Lu 1592 fois




1.Posté par Pat 974 le 12/03/2013 17:59
pat974
Le sigle UJRR me dérange quelque peu.
Pourquoi vouloir toujours mettre des cases UJR aurait été plus simple.
Et attention au jeunisme. Les plus de 25 ans pourrait se sentir exclus.

2.Posté par AVATAR le 12/03/2013 18:10
j espere que cé jeunes encore un peut naif ne sait fait berné par la sirene avec cé promesse sans suite les collectivités sont ruiné avec tous ses depenses du cg avc tous cé festivité pour bouché les yeux de ce qui on faim si cé jeune veulent faire de l insertion et avoir l aide du conseil general un conseil c est de crée une stucture d evenementiel il sont sur d avoir du boulot vu les soirée, fete, repas, pour les moindre petit evenement, et encore pire on invitait pour la commission pleniere les fideles avec repas maintenant on fait tous les mercredi pour la commission permanante, voila ou va notre fric................

3.Posté par wb le 12/03/2013 18:49
Elle reçoit les jeunes et embauche Wilfrid Bertil dan son cabinet. Promotion des jeunes ?? ou langue de bois ?

4.Posté par madame Irma le 12/03/2013 19:06
pas besoin de lire dans le marc de café pour prédire ce qui va se passer :

1 - ils vont obtenir pour eux même des contrats d'un an bien payé et renouvellable s'ils restent à carreau et font voter leur bienfaitrice.... (jusqu'au élection quoi),
2 - ils vont même obtenir des petits contrats pour leurs petits camarades virulents et famille, histoire de les calmer,
3 - on les entendra plus, parce que sinon, ils risqueront leur place et donc leur salaire,

ben voilà, la boucle sera bouclée, on les entendra plus et le système bien rodé depuis des lustres passera ou passera pas....

on verra bien...

consultation gratuite pour cette fois.

5.Posté par ASSOCIATION STOP INJUSTICE le 13/03/2013 06:00
N 'ecoutez pas cette dame, son régne arrive à expiration, comme beaucoup d'autres, elle n'a fait que de
belles promesses, mais à l'arrivée ZERO POINTE ;;;;;;;;;;;( N.D.)
Il est tant qu'on passe à autres choses, avec d'autres personnes, arrétez de vous faire embobiner,réveillez vous,
Tant qu'on privilégiera le copinage politique, vous ne trouverez pas de boulot,notre Président de l'Assoc
STOP INJUSTICE l'a répété " il faut être copain avec le maire ou des politiques pour avoir du boulot,regardez le Maire de ST DENIS, beaucoup n'ont pas les compétences et regardez le fiasco,cela ne peut marcher comme cela.........
Et le Président de la Région, ? que fait il ?
Ce que l'on remarque c'est que ces élus reçoivent ces jeunes , et des Associations comme la nôtre, on
peut toujours attendre, comme pour le Préfet, qui a nos dossiers de la plus haute importance, et qui nous a toujours pas reçu.............,? jusqu' à quand nous allons attendre ? notre patience a des limites.

6.Posté par Bilinbi le 13/03/2013 07:38
Si la situation à la Réunion n'était pas aussi dramatique on poufferait de rire. Ces jeunes masqués aujourd'hui en UJ2R ne sont -ils pas tout simplement les rescapés de l'ex-RSKP. Justement ceux qui entendaient créé avec un tel sigle une confusion avec les camarades du LKP en Guadeloupe? Alors comme il se dit « le roi est mort Vive le Roi!! » Nous voilà Maréchal pour la relève !!! Le RSKP lé mor, vive le l'UJ2R - qui pensent- ils encore tromper les jeunes loups de l'écurie Virapoullé-Gamatchy. C'est vrai ils s'investissent, la droite plonge, le pcr et le ps s'écartèlent, il faut bien que naissent la relève une relève cagoulée - ni à droite, ni à gauche - qui sont-ils ces enfants qui n'ont jamais connu la misère, du moins, pour ceux proclamés encadrants, je veux dire les beaux parleurs, avec des discours faux-vrai, pour encore une fois abuser la jeunesse réunionnaise. Ils semblent se battre pour plus de justice, mais dans le système pourri actuel, je veux dire du régime condamné de tous, il y a t-il une porte de sortie honorable pour sauver le régime néo-colonial - De leur point de vue, il semble que oui, oui pour les " leaders " de cet UJ2R qui veulent se substituer à leurs mentors pour que perdure le système qui crée des crèves la faim à la Réunion... et une mortalité infantile plus importante que leur métropole…

7.Posté par Créole lamda le 13/03/2013 07:42
NASSIMAH DINDAR A EU RAISON DE RECEVOIR CES JEUNES . Mais je suis comme "PAT" ((post.1 ) :le sigle U.J.R." R"me dérange aussi ! Depuis leur déconfiture aux deux derniers scrutins , .et le discrédit des anciens dirigeants (les" dinosaures ") le P.C.R. a tenté de lancer sur la scène médiatique leurs" jeunes refondateurs ": cela n'a pas marché , puis des syndicalistes encartés au parti depuis longtemps :malgré leur engagement syndical connu ,ces syndicalistes se sont vite révélés des mousquetaires du P.C.R. et maintenant on assiste à l'apparition de nouveaux jeunes dont certains ont été vus sur des " barrages "

8.Posté par requin le 13/03/2013 09:46
dans la bande qui a déjà fricoté avec la politique,a déjà eu un contrat avec la mairie à ne rien faire,est le polichinelle de quelques élus et j'en passe(a déjà cassé le mobilier public et détruit des espaces publics ...) et voilà que aujourd'hui c'est eux qui représentent les jeunes chomeurs. ne levez pas la main tous en meme temps.Et pieerot pas un ptit mot sur l'un des gars dont tu avais fait un edito??

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales