Société

Quand la "crise requin" à la Réunion devient une "crise identitaire"...


Quand la "crise requin" à la Réunion devient une "crise identitaire"...
Nombreux sont les internautes qui n'ont pas pu rester insensibles à la publication, ce jour, d'un article sur la problématique requin à la Réunion sur le site internet d'information Slate.fr.

Dans un article intitulé "Comment la crise requin à la Réunion s'est transformée en une crise identitaire" (voir ici), le site d'actualité dresse un portrait pour le moins caricatural de la Réunion opposant les "blancs" d'un côté et les "Réunionnais" de l'autre, autour de la pratique du surf, tout en usant d'un raccourci réducteur sur l'histoire de notre île, multiculturelle, multiethnique et fragilisée par la colonisation. De quoi faire bondir sur les réseaux sociaux.

Dans l'article, deux camps s'opposent, les "zoreys" et les "créoles". "Les premiers considèrent les requins comme triplement "coupables" –coupables de la mort de leurs proches, coupables de les empêcher de surfer les vagues parfaites de l’ouest de l’île et coupables de la crise économique qui affecte la Réunion avec la baisse du tourisme. Les deuxièmes ne se sentent pas concernés par cette affaire qui fait de l’ombre à leurs propres problèmes, et notamment les problèmes que rencontrent les agriculteurs réunionnais", peut-on lire.

Nous n'avons pas eu connaissance d'un sentiment exaspéré des membres de la filière agricole, en proie, il est vrai, à une interrogation sur l'avenir de sa filière en 2017, vis-à-vis des surfeurs qui leur feraient de l'ombre...

Des communiqués sortis de leur contexte

Certes les attaques de requin - la plus récente remonte au 22 juillet dernier - alimentent les "tensions" sur les réseaux sociaux. "La dernière attaque du 22 juillet 2014 n'a fait qu'exacerber les tensions racistes et anti surfeurs, et ce, plus particulièrement sur les réseaux sociaux, où les insultes ont fusé envers les surfeurs qui bravent l’interdiction de la baignade", lit-on dans l'article. Il faut raison garder car celles-ci ne sont le fait que d'une infime frange de la population locale.

De là en faire une généralité et à transformer cette problématique en "crise identitaire" ! Pour appuyer ses dires, l'auteur de cet article s'appuie sur plusieurs communiqués repris et "sortis de leur contexte" de son propre aveu. Tout comme les témoignages qui semblent avoir été pris ici et là sur les réseaux sociaux, pas de quoi faire avancer véritablement le débat.

"Depuis les attaques des squales, toutes les préoccupations de la Réunion convergent vers la crise requin parce que, selon les Réunionnais installés sur les terres depuis longtemps, l’Etat ne daigne qu’écouter les revendications des blancs. La boîte de Pandore de la colonisation semble s’être rouverte: certains créoles craignent que les "zoreys" se réapproprient encore une fois la terre en octroyant un droit supplémentaire – la conquête de l’océan", explique encore l'auteur.

Un raccourci dangereux

Si la colère affichée des surfeurs face aux décisions de l’État est légitimement retranscrite, aucune parole n'a été donnée aux scientifiques ou à l’État lui-même. Les réunions du CO4R, le programme CHARC, les solutions proposées pour tenter de protéger les spots de surf, l'étude sociologique sur l'approche des Réunionnais face à la mer... Rien de tout cela n'est évoqué. Bien dommage.

Les raccourcis sont même parfois dangereux. "D’autres, emportés dans une folie protectionniste, voient d’un mauvais œil le nombre croissant d'Européens qui s’installent sur l'île, attirés par le climat agréable, l’exotisme et l'emploi facile, en profitant de la fuite de cerveaux locaux qui partent faire leurs études supérieures en métropole, et qui y restent", peut-on également lire.

Et de conclure que "certains parlent même de "déportation ethnique" ou de "génocide par substitution" (…) pour décrire le remplacement des populations locales par des gens venus d’ailleurs. Dans cette logique, les métropolitains sont vus comme des intrus qui s’installent sur les côtes de l’île et qui, en conséquence, font monter le foncier et le prix des loyers, créant de fait une exclusion sociale et raciale".
Mardi 5 Août 2014 - 19:12
JD
Lu 6084 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

67.Posté par alcane le 10/08/2014 08:37
kreol dedans ek rekin

66.Posté par patriote le 09/08/2014 22:44
reyoné d'abord

65.Posté par patriote le 09/08/2014 16:25
dehors la pa besoin de zot ici nous la besoin travailleurs reunionnais

64.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 08/08/2014 15:55

À Post.63- " Romain":

* Merci beaucoup, Romain; moi, je suis piémontaise et ne m'en cache pas !

63.Posté par Romain le 08/08/2014 10:24
Post 62. Il n y a absolument AUCUN français d origine italienne espagnole... qui soit honteux de ses origines quand vous les lui rappeller ! Vous avez vu jouer ça dans quel film ? Mais bon au vu du pseudo "Vous les avez vu" donc on n est pas à une hallucination prête...

62.Posté par david Vincent le 07/08/2014 19:57
Noé tu commences à m'épater quand tu sors " n'y a pas de crise identitaire ou autre connerie de ce genre ! " . En effet une crise identitaire c'est quoi , c'est lorsque quelqu'un refuse de reconnaître son identité , ses origines ... Moi je n'ai jamais connu de véritable Réunionnais qui renie son identité .Donc Noé tu a bien raison , tout ceci ne sont que des inepties . Par contre ce n'est pas le cas de la majorité de Métropolitains d'origine espagnoles , italiennes ... Leur rappeler leur origine est pratiquement une insulte .Et un Macher- ez est persuadé d'être plus français qu'un Rivière , un Hoareau ( Warot, warin ) ou un Maillot ( Maillet ) . Mais laissons ce pauvre type fantasmer !

61.Posté par chemin summer, coté mer le 06/08/2014 20:14
60.Posté par Toto


Ah OK c'est donc un boug de st gilles. Si ca se trouve c'est lui qui a taggué les panneaux d'entrée de l'agglomeration. D'ailleur j'ai un trou de memoire. C'etait koi enkore qui avait ete ecrit?

60.Posté par Toto le 06/08/2014 18:52
Pour replacer les choses à leur place, il faut garder en mémoire que l'auteur de l'article est un ancien zorey de St gilles, il a fait ses études au Lycée Evariste de Parny puis dans une université aux Etats Unis (d'après sa biographie, Californie).

59.Posté par brian le kreyole de st gilles le 06/08/2014 17:34
hi hi hi on accuse Slate.fr les fouilles merde comme toujours, depourvus d'argument de fond, mettent leur obscurantisme en avant et cherchent a denigrer l'auteur qui à commis le crime ....de citer un communiqué dOPR:

-------------------
citation d'OPR:

La population créole avant 1950 n'avait que très peu de rapport avec la mer, héritage d'un passé où l'océan (tumultueux ici) était synonyme de travail, de souffrance et de mort.

Les activités nautiques balnéaires sont de culture blanche.
Elles ont été introduites avec l'arrivée de nombreux Français dans le cadre de la départementalisation de 1946...
Ces fonctionnaires avaient emmené avec eux, dans leurs bagages, toute cette culture nautique récréative dans le prolongement d'une "civilisation des loisirs" (Joffre Dumazedier) en devenir...


--------------------

58.Posté par alcane le 06/08/2014 15:51
Il ne reste plus qu'aux zoreils à faire leurs valises tant ils sont à la base de tout les maux des créoles...Il faudra penser à faire pareil dans l'autre sens...ça va faire un paquet de créoles à se battre entre eux pour l'emploi local.

57.Posté par Titi or not Titi le 06/08/2014 15:35
No comments !!!
C'est Puant de Conneries !!

Apres le Comore, Le Zoreil !!
C'est le tour de qui Aprés ??

XENOPHOBES !!!

56.Posté par grand gosier le 06/08/2014 15:13
oté là oui là mi mette dé trois grains sel dann pilon avec piment "Depuis les attaques des squales, toutes les préoccupations de la Réunion convergent vers la crise requin parce que, selon les Réunionnais installés sur les terres depuis longtemps, l’Etat ne daigne qu’écouter les revendications des blancs. La boîte de Pandore de la colonisation semble s’être rouverte: certains créoles craignent que les "zoreys" se réapproprient encore une fois la terre en octroyant un droit supplémentaire – la conquête de l’océan", explique encore l'auteur.
(…) pour décrire le remplacement des populations locales par des gens venus d’ailleurs.
Bon l'ile était vierge de peuple ou anéantie par...
la reunion était vierge de peuple ou anéantie par...

55.Posté par Misscat le 06/08/2014 14:20
J'ai voulus laisser un commentaire , ça m'a choquée aussi
Un gros ramassis de cliché quand même..
Bon ok on sait que les surfeurs appartiennent majoritairement , au genre métro , mais tous les métros ne sont pas surfeurs loin de là et ne sont pas forcément à la run pour les mêmes raisons, ni n'ont le même comportement.(c'est comme me créole il n'est pas uniforme .)
D'ailleurs mes potes créoles ou zorey sont plus pour une politique mesurée en la matière , je suis un peu choquée de l'argent dépensé, disons qu'il faut comprendre et attendant être prudent.

Coté couleur ceci dit , il y a des créoles de toute les couleurs y compris blanc je comprend pas ..c'es

Après toute activité nautique n'est pas interdite , c'est uniquement sur le rivage (30 m je crois??), et hors zone autorisée ou hors lagon. donc on peut nager dans les zones autorisés, faire du bateau, du cayak dans le lagon, plonger.. en respectant les règles
C'est vrai que pour le surf et la baignade hors lagon et zone surveilée c'est compromis et dangereux , mais face à la nature il y a des règles à respecter et pis à force de prendre l'océan pour une poubelle...


Ceci est très réducteur , limite raciste autant pour les créoles que les zoreys...ça revient à nous assimiler aux représentant les plus débiles de notre catégorie ...

54.Posté par jemma le 06/08/2014 14:20
Les vrais "requins" ne sont peut-être ceux que l'on désigne comme tels ordinairement ! lol ...

53.Posté par polo974 le 06/08/2014 13:57
té franchement, il n'y a aucun problème de requin ou de surfeur à st andré...

52.Posté par eric le 06/08/2014 13:50
Je suis "zoreil" ça fait 28 ans ( plus de la moitié de ma vie ) que je vis et travaille ici, mes enfants sont métisses.... je parle de la Réunion comme mon île... bref même si je sens que cette rivalité existe toujours entretenue par nos chers "politichiens" qui ferait mieux de s'attaquer une bonne fois pour toute aux vrais problèmes de la Réunion plutôt que de penser a leurs poches.... et de chercher a diviser la population.... les vrais requins sont là .... mais la politique rime souvent avec compromission voir corruption.... c'est vrai aussi en dehors de la Réunion.... Alors que nous reste t'il sinon la force unie d'une population ! nous les citoyens avons le pouvoir de tout changer ! mais encore une fois il convient de prendre notre destinée en main et imposer la fin du gaspillage de l'argent public notre argent.... alor alon met ensamb ! alon protéger notre île !

51.Posté par Tonio92 le 06/08/2014 13:39
Ecoeurant cet article !!

Remplacez le mot "Zoreils" par "Arabes", et le mot "Créoles" par "Français" et vous obtiendrez le discours du FN en métropole...

Bref vous serez tous content quand chaque région aura verrouillé l’accès à son marché du travail, ou du logement. Le Pays Basque aux Basques, La Bretagne aux Bretons, La Normandie aux Normands, etc...

Prochaine étape : Pourquoi alors que je suis Dyonisien c'est un Saint Pierrois qui à eu le poste sur Saint Denis ? SAINT DENIS AUX DYONISIENS.

Battez vous pour l'égalité de tous les Français, que nos enfants puissent choisir d'aller ou ils veulent.

Et ne me parlez pas de la difficulté de trouvé un emploi sur l'ile pour justifiez vos propos. Allez faire un tour en Région Nord pas de Calais avant, à Boulogne sur mer par exemple. Et pourtant la-bas personne n'a la haine des ses compatriotes.

50.Posté par PEI FOUTU... le 06/08/2014 13:16
quand a l'epoque j'ai dit les surfeurs a part leur planche ne s'interesse a rien, et seront de plus en plus accompagnés par les requins( vu la politique environnementale obsoléte de nos responsables, et des zélues. pei !!. maintenant il faut assumer.???

49.Posté par Logique le 06/08/2014 13:03
48
Je ne peux qu'approuver !

48.Posté par luci D le 06/08/2014 12:42
Apparemment Félix était meilleur au tennis (il était classé 3/6 je crois et licencié au HAT - hermitage académie tennis) que comme journaliste. Il vient à peine de terminer ses études et commence à peine sa carrière, il peut encore changer de voie! ou devenir journaliste sportif!

Plus sérieusement, son article n'est pas dénué de fond, mais il a une tendance à amalgamer et à faire des raccourcis là où il y a au plus quelques concordances : les cons se prendront toujours la tête avec les cons. Et il y a des cons métros comme des cons créoles. C'est la rencontre des deux qui pose problème.
Quand il y a respect de chacun dans ses différences et quand il y a respect des lois de la république, il n'y a bizarrement plus aucun problème.

47.Posté par Logique le 06/08/2014 12:06
46
A écrire des généralités, on écrit des stupidités:
Ils sont tous pareils les zoreils?
Ils sont tous pareils les créoles?
Ca a quel sens ce genre de généralisation absurde?

46.Posté par nrj le 06/08/2014 11:53
P43

Il semble que les "métropolitains" sont plus compétents que les autochtones qui ne savent que chercher leur petit confort dans les rougails de saucisses en attendant les aides de l'état qui arrivent le 4 du mois !
Les métropolitains ont plus d'idées , de jujotte , de savoir-faire et de savoir-etre ...ils sont plus souriants et attirent plus de clients ... l'autochtone n'attend que l'heure de sortie pour se barrer au plus vite !

Voilà quelques raisons qui font que vous ne trouvez pas de boulot de "responsabilités" ... On préfère confier les responsabilités à d'autres qui sont plus sincères ! le dit-on ....

45.Posté par Le saviez vous le 06/08/2014 11:50
Pour l'info des lecteurs de zinfos, le sieur macherez qui a écrit cet article de slate est un zorey qui a été scolarisé et a vécu à st gilles comme il l'indiquait dans un de ses précédents articles sur un autre magazine en ligne : http://www.vice.com/fr/read/cyclone-bejisa-reunion-devastation

Est ce que le jeune macherez aurait des problèmes identitaires lui-même? des créoles lui en veulent ? Il fait la gueule parce qu'il ne peut pas faire de surf ?

Bref, c'est un article à charge par quelqu'un qui n'est absolument pas objectif. L'objectivité, ou au moins la recherche de l'objectivité ne devrait elle pas être le premier des devoirs du journaliste?

44.Posté par nrj le 06/08/2014 11:47
"ange ou démon " il faut choisir !

43.Posté par jimi le 06/08/2014 11:29
je voudrais quand même apporter mon témoignage. J'ai vécu plus de vingt ans en métropole car j'étais obligé de quitté l'ile pour faire mes études. J'ai eu des postes à responsabilité en métropole mais étant Noir je devais être de fois plus compétent . Mais le fait d'avoir quitté l'ile m'a permis de m'enrichir énormément. A mon retour sur l'ile , je constate que qu'il est encore plus difficile pour moi d'avoir un poste à responsabilité. La plus part des grands poste sont pourvus par les Métropolitains.
Alors, on m'a dit qu'il qu'il fallait partir de son île pour mieux revenir.
Je suis moi même marié à une métropolitaine, qui elle même se pose la question "Pourquoi étant dans ton île tu as plus de mal qu'en métropole". Et pourtant tu est chez toi.

Peut être que vous allez pouvoir me donner une réponse.
Moi j'ai la mienne et cela n'a rien à voir avec le racisme.

42.Posté par grondin le 06/08/2014 11:28
tous les racistes kréol, zarab & zoreil réunionnais pas de place pour vous à la Réunion!!!! pas content ? rentre avec vos ancêtres à votre caze en Inde, Europe, Afrique, Mada, Maurice, Asie... ici c'est Dodo love land découvert par le navigateur portugais Mascareignes!

41.Posté par zobok le 06/08/2014 11:18
Chaque fois le réunionnais ou créoles n' est pas d' accord avec le zoreille, c' est du racisme.chaque fois le zoreille n'est pas d' accord avec le créoles s 'est de l' exploitation de l'homme par l 'homme. Mais on a le droit de ne pas être d' accord point barre et sans arrière pensée.

40.Posté par La réalité est toute autre le 06/08/2014 11:10
« Le surf, c’est une vieille histoire ici », poursuit Éric. « C’est Daniel Cadet qui a lancé la pratique, dans les années 1970. Il a des anecdotes incroyables à raconter. C’est ça l’histoire du surf : une histoire faite par des Cadet, des Payet, des Rivière… Rien à voir avec ce que l’on raconte dans les médias et ailleurs sur un prétendu « sport Zorèy ». C’est encore une manière de diviser, de faire vendre du papier ».

http://7lameslamer.net/surf-une-histoire-faite-par-des.html

39.Posté par Bon article le 06/08/2014 11:02
D'accord avec post 29 : Les surfeurs se comportent ce qu'ils ont semé.... L'article de Slate est juste et décrit bien la situation . Bien sur ça dérange les surfeurs et le journaliste de zinfos974 (un surfiste ?)qui ne signe que par ses initiales tente de le décrédibiliser . Il ne fait que la promotion de cet article qui serait passé inaperçu sinon ....Merci

38.Posté par Logique le 06/08/2014 10:31
C'est marrant, mais on se passait très bien des commentaires de "ange": si c'est pour écrire ça...

37.Posté par fl le 06/08/2014 10:19
C'est es journaleux qui bossent pour des merdiats

36.Posté par justedubnsens le 06/08/2014 10:16
Ange, un peu de fraîcheur et de bon sens dans ce ramassis de conneries écrites par un tas de lobotomisés.

35.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 06/08/2014 09:58

RAPPEL : Lorsque début 2012, Roxane SOLESSE, une petite idiote adooorant SON île… – de Paris, à l’école de la Légion d’Honneur – a « fait le buzz » (Belle du 06.03.2012) en s’exprimant sur son : « Ras le bol d’une Réunionnaise vivant en métropole » il s’en est suivi :

*117 282 lectures. (Je confirme, cent dix-sept mille deux cent quatre-vingt-deux lectures au 21 avril 2014…)

*496 votes donnant 4,5 de moyenne sur 5.

*200 commentaires ; j’ai apporté ma pierre au N° 79.

*Quel bénéfice donnent de telles joutes pour le présent et l’avenir de la Réunion ?

*Tant que la Réunion refusera de dire elle-même LA vérité, toute la vérité sur ce qui s’y passe, RIEN ne « bougera » ; OUI ??
b[

34.Posté par noe le 06/08/2014 09:47
Il n'y a pas de crise identitaire ou autre connerie de ce genre !
Nous sommes "français" un point c'est tout !

"Quand j'étais petit, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie." - (John Lennon)

à méditer avant de parler "zoreils... créoles" !

33.Posté par Romain le 06/08/2014 09:35
Vous êtes hallucinant de bêtise et de racisme dans les coms.
Vous vous rendez compte en plus que dans le sud c est une majorité de creoles à l eau (mais qu importe à la rigueur)
Vous vous rendez compte aussi que la canne ça pollue enormement et leur lobby à la con nous empêche de faire pousser des fruits et legumes dont on aurait VRAIMENT besoin.

Et la preuve que les surfeurs sont très creoles : à St Leu en tant que zoreil vous aurez des difficultés à acceder au peak

32.Posté par Yan le 06/08/2014 09:15 (depuis mobile)
Crise identitaire vous dites? Je vois pas pourquoi? Zoreil, créole, not toute les pareilles. Le surf la jamais été un zafair de blanc et de noir. Pour penser ça, il faut vraiment avoir un esprit lepeniste! L''article sent l''intolérance à plein nez!

31.Posté par Groni le 06/08/2014 08:57
A post 21
Il parle de lui à la 3ème personne et l'ange se prend pour le bon dieu.
He man, redescend sur terre. La Réunion, tu l'aimes ou tu la quittes...personne ne te retiendra et les mécréants vivront entre eux.

30.Posté par Asterix le surfeur le 06/08/2014 08:51
C'est mechant de dire qu'on est zorey car on prend exemple sur la chasse aux sangliers et la regulation des loups dans les jardins d'enfant. On est pas plus, on est pas moins que dans les ardennes. On est venu à la reunion pour faire avancer le pays en avant.

29.Posté par ti baba @ 5 le 06/08/2014 08:46
Je suis complètement d'accord avec vous ! Les surfeurs récoltent ce qu'ils ont semé, agressivité, non respect des études scientifiques et encore on peut entendre que la réserve marine est responsable des attaques ... Ils ont malheureusement creusé leur trou (de sable ou d'eau ?)

28.Posté par Vrai le 06/08/2014 08:43
C'est exactement la réalité. Quand tu vois sur M6 la huguette BELO répondre agressivement devant la télé : vous savez monsieur, je suis une creole et cela fait 40 ans que je connais mon pays et vous (surfeur blanc) vous n'êtes pas capable de comprendre. Rentrez chez vous :

Alors la qui est la plus raciste des racistes

C'est un fait et l'article dit bien la vérité

27.Posté par blabla le 06/08/2014 08:43
@21 ange aller rendort a ou la moukat assez di nimportkoi

26.Posté par Nono le 06/08/2014 04:29
@16 "- des plages toutes dégueulasses, remplies de mégots, sur une île censée promouvoir le tourisme pour lancer l'économie (pas de nettoyage municipale...mais en face, c'est uen reserve marine, warf wharf, wharf!)"

Rien à ajouter, bravo. Ça fait longtemps qu'à Maurice les coraux morts seraient concassés pour faire du sable 'frais', que du sable neuf serait pompé un peu plus au large pour lutter contre l'érosion, et que des engins motorisés nettoieraient quotidiennement les plages. Mais non, ici on préfère laisser les chiens chier, les campeurs dégueulasser et faire venir l'équipe de foot Allemande.

25.Posté par Nono le 06/08/2014 03:56
Une crise identitaire? Ha oui, l’identité Jumbo, Carrefour, Leroy Merlin, Porsche et Isuzu...

24.Posté par zanatane le 06/08/2014 03:08
Laisse moi rire, c'est l'arroseur arrosé, je parle surtout de ce journal"Zinfos" pour qui, des nombreuses fois il a traîné l’île de Mayotte et les mahorais dans la boue; nombreuses fois ce site a presque frôlé a des propos d’extrême droite dans l’indifférence totale de ces lecteurs que vous êtes

La merde c'est le fond du commerce de ce journal et sans vouloir attiser la haine envers qui que ca soit, il reflète l'image des réunionnais, même si vous vous faites passer pour un peuple métisses. vous avez une opinion sur toutes : toujours jaloux des mauriciens; les mahaorais; malgaches et comoriens sont des indigènes (plutot parasites).les soient disant zoreils, vous pouvez pas les voir mais comme ce sont eux les financiers, ils sont tolérés tres chers amis reunionnais

23.Posté par Laurent le 06/08/2014 02:11 (depuis mobile)
Les métropolitains sont nettement moins nombreux en corse je trouve. A cause ça ? Ben parce que créole le trop couillon. Les corses dirigent la corse. Deux trois zelus pourris et un bon nombre de zoreils se sont accaparés notre belle île.

22.Posté par alcane le 06/08/2014 01:26
Bon c'est clair, les prix de l'immobilier ne vont tarder à s'effondrer du côté de Saint Gilles. Les créoles vont pouvoir se payer de belles villas pour pas cher...

21.Posté par ange le 06/08/2014 00:16
cela fait longtemps que ange n'écrit plus ici. Lassé des commentaires ineptes et profondément rétrogrades qui poussent tout être qui veut survivre à la médiocrité à vomir après avoir longuement lutté contre le néant local. Mais aujourd'hui, en tournant la mollette de ma souris, je suis surpris de la mince réponse des cogîts et qui sont , de façon connexe, interressants.
Le sujet est grave, vous en conviendrez.
Mais bien sûr , il est faussé.
Ayant surfé 25 ans jusqu'en 2011, j'ai rencontré peu de zoreils dans l'eau. Plutôt beaucoup de moukats de loko qui poussaient la haine de l'autre pour montrer que le spot est zone protégée contre les con tinentaux.
Primo : La jalousie est le moteur économique de ce département qui commence vraiment à me sortir par les yeux. Quand on est pas capable de nager, on crie ZOREIY. Quand on est con comme un balai , on crie CREOLE : Crêle pour les intimes. j'ai franchement honte pour les deux camps dont les générations dégénèrent à vue d'oeil.
Secundo : La paralysie est là mais personne ne veut la voir. Des chômeurs à la pelle aux cercueils, des drogués au zamal et à l'alcool comme seuls interlocuteurs du premier rideau et protégeant encore le noyau grandissant de personnes supérieurs ( dont la race est indeterminée) qui détestent les gens d'ici sous prétexte qu'ils sont entrepreneurs et que l'argent coule comme la pluie.
Tertio : La honte. Ne mentez pas , mes chers amis créoles, vous avez honte de vous . le zoreil est plus fort que vous en tout point et vous l'acceptez brillamment. J'ai vu des israeliens extremistes dire que les palestiniens sont inférieurs car aucun arabe n'est prix nobel. Quand , en France, un noir sort avec une blanche, devinez qui est le plus fier ?
Pour conclure : un vieil ami me disait que la réunion est morte deux fois : Quand elle a été découverte puis quand elle a été vendue.
je ne partage pas cette vision. La réunion est dans le coma. Le reveil ? Oui , peut -être . Mais sans la canne et avec plus d'idées. Aurevoir.

20.Posté par rocco le 05/08/2014 23:57
Je pense que l'article résumé la situation à la Réunion.La plupart des réunionnais en ont rien a foutre des requins ils surfent pas.C'est vraiment un petit groupe de privilégié.Des privilégié qui habite principalement saint gilles une ville qui nous appartient plus.La fuite de la population Réunionnaise est une réalité ..et l'embauche des zoreils à leur place aussi.Nombre de grande boites ont toujours les idées que ce qui vient d'ailleurs est mieux.

19.Posté par Gillot le 05/08/2014 23:54
Les pêcheurs réunionnais sont tous les jours dans le mer. Zot la fine vu requin i mange pêcheur? Pêcheur i mange requin...

18.Posté par alexis le 05/08/2014 23:44 (depuis mobile)
Les creoles savent ou ils doivent nager, pêcher et profiter de la mer! Une partie de la population non autochtone veut tout braver tout controler et ne respecte rien de ce que disent les anciens ( cf l''altercation avec Mme Bello) voila ce qui arrive

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales