Société

Besoins urgents en eau pour les agriculteurs : Un dispositif de réponse mis en place

Un dispositif de réponse aux demandes a été mis en place par la préfecture pour répondre aux besoins urgents en eau de certains exploitants agricoles suite aux dégâts causés par Bejisa.


Besoins urgents en eau pour les agriculteurs : Un dispositif de réponse mis en place
Tout au long de la phase de sauvegarde, les services de l'Etat et leurs partenaires restent mobilisés pour assurer dans les meilleures conditions le retour à la normale de l'activité.

Face aux besoins urgents en eau de certains exploitants agricoles à la suite des dégâts causés par le cyclone Béjisa, les pouvoirs publics et les filières agricoles se sont associés pour mettre en place un dispositif  de réponse aux demandes.

Le sous-préfet de Saint-Pierre, le président de la chambre d'agriculture, le président de la fédération régionale des coopératives agricoles et son directeur, le directeur adjoint de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, et le commandant du groupement sud du SDIS se sont réunis ce matin à la sous-préfecture de Saint-Pierre afin de préciser le dispositif mis en place dès hier samedi 4 janvier 2014, et qui a déjà permis de traiter plus d'une dizaine de situations très difficiles.

Pour leurs besoins prioritaires et urgents en eau, les exploitants agricoles ne doivent pas s'adresser directement au SDIS mais doivent appeler les numéros suivants selon les filières concernées :

•    filière lait : 0692 70 49 45
•    filière bovin viande : 0692 67 48 32
•    filière volaille : 0692 64 64 83 (AVIPOLE) / 0692 66 13 90 (Fermiers du sud)
•    filière porcine : 0692 67 55 47
•    filière cunicole : 0692 64 40 18


•    filière fruits et légumes, horticulture : 06 92 86 02 75

La chambre d'agriculture met également un numéro à disposition : 0692 00 35 77

Les demandes validées par la chambre d'agriculture sont transmises au SDIS qui mettra en œuvre ses moyens pour livrer en eau les exploitations reconnues prioritaires.

Cette organisation s’inscrit dans le cadre du dispositif validé par le conseil général, la chambre d’agriculture et le SDIS.
Dimanche 5 Janvier 2014 - 14:19
Lu 832 fois




1.Posté par noe le 05/01/2014 14:40
Il faudrait que ce cyclone fasse demi tour et vienne nous arroser pour de bon sans vent ce serait mieux !

Il fait si chaud même sur le Piton des Neiges ....ça chauffe !

2.Posté par Candide le 05/01/2014 14:48
Les prix des légumes et fruits vont augmenter alors que de l'argent va tomber dans les poches des agriculteurs, ou plutôt sorti de mon porte-monnaie via mes impôts.
Vous trouvez ça normal ? c'est la loi du marché allez vous me dire.Je vous répond : les cyclones comme Béjisa, c'est la vie.

3.Posté par Le Taliban. le 05/01/2014 15:23
Bravo Béjisa.Mettre encore la assez.
Bonne Année mais Bon Cyclone.
Il nous manque un Requin pour l'Ambiance.
C'est la fète des Rois.
Faudrait nous préparer pour le prochain!!!!

4.Posté par Sabrina le 05/01/2014 19:51
Il est dur le métier d'agriculteur. Bonjour la solidarité candide. Tu bénéficie autant toi même que les agriculteurs de la réversion que l'état fait de tes impôts. C'est trop facile de jeter la pierre. Il faut arrêter ce genre de commentaire peu constructif. Et les agriculteurs ne reçoit pas grand chose en vu des pertes. A peine pour essayer de maintenir leur activité. Allez planter zot va voir si lé facile. Un coup la pluie, un coup la sécheresse. Un coup cyclone. Et une retraite minable en fin d'activité.

5.Posté par Momo le 06/01/2014 11:01
Sabrina, arrête pleurer et va travailler au lieu d'être devant l'ordinateur........ ça ira mieux que de gémir sans arrêt

6.Posté par Sabrina le 06/01/2014 20:56
Momo il s'emblerait que je ne soit pas la seule devant l'ordi, puisque tu es la pour répondre. Et heureusement, c'est dans les débats que l'on évolue. Mais critiquer par méchancetés c'est imbécile et sans finalité. Dommage que tu ne défend pas tes idées de façon plus constructive. Parceque la je ne vois pas le but.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales