Revenir à la rubrique : Faits divers

Vincendo : Le corps repêché est bien celui de Noémie Grondin

Le corps sans vie aperçu ce jeudi au large de Vincendo est bien celui de Noémie Grondin.

Ecrit par NP – le jeudi 10 février 2022 à 00H00

Le pire est donc bien arrivé pour la famille de Noémie Grondin. Le corps repêché à Vincendo ce jeudi est bien celui de la jeune femme de 21 ans.

Elle avait été aperçue pour la dernière fois lundi en fin de journée dans le secteur de la Marine. Sans nouvelles d’elle le lendemain, sa famille s’est lancée à sa recherche. Le sac de la jeune femme avait été retrouvé à cet endroit. Famille et gendarmes se sont alors lancés à sa recherche.

C’est finalement l’utilisation d’un drone qui a permis de localiser son corps à 200 mètres environ du rivage. Les forts courants ont longtemps empêché les plongeurs d’intervenir, avant que l’un d’eux parvienne à la récupérer.

L’enquête doit à présent faire la lumière sur ce drame.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.