Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique | Société

Une deuxième édition réussie pour le Festival de la Participation Citoyenne

Le Festival de la participation citoyenne, qui s'est tenu à Saint-Denis le 13 avril 2024, a réuni plus de 500 personnes autour de divers dispositifs de participation citoyenne, marquant également la clôture du Congrès Océan Indien de l’ANACEJ, avec des activités visant à renforcer la démocratie directe et l'engagement civique des Dionysiens.

Ecrit par N.P. – le lundi 15 avril 2024 à 14H38

Le communiqué :

Le Festival de la participation citoyenne est revenu pour la deuxième année consécutive dans notre capitale citoyenne Saint-Denis. Il s’est déroulé ce samedi 13 avril 2024 à la Nordev. Plus de 500 personnes sont parties à la rencontre des différents dispositifs de participation citoyenne.

La volonté était de placer ce festival sous le signe du Budget Participatif, dont la phase de votes est en cours depuis le 25 mars. Les Dionysien.ne.s qui souhaitent contribuer à l’évolution et au développement de leur territoire ont la possibilité de voter pour leur projet favori jusqu’au 22 avril.

Comme l’an passé, le festival de la participation citoyenne était l’occasion pour les différentes instances de se rencontrer, d’échanger et de travailler ensemble pour co-construire une démocratie directe plus importante à Saint-Denis. Chacune d’elles a pu découvrir quel lien elle pouvait avoir avec les autres instances. La volonté est de fédérer les habitant.e.s les uns aux autres et de continuer à propulser le vivre ensemble dionysien et réunionnais.

Pour ce faire, les visiteurs ont pu participer au « Fab’ Challenge ». Cet atelier d’innovation participative permettait une meilleure transversalité entre les CAC (Comités d’Action Citoyenne) et les différentes instances participatives (Conseil des Jeunes Dionysiens, Conseil des Enfants Dionysiens, Conseil des Sages,…). Le but était de co-créer un guide pour l’organisation d’actions CAC.

Ce samedi a également marqué la clôture du Congrès Océan Indien du réseau Outre-mer de l’ANACEJ (Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes), qui s’est tenu pour la première fois à Saint-Denis, du 10 au 13 avril. Le congrès et le festival viennent tous deux marquer l’importance pour la ville de Saint-Denis de s’inscrire dans une logique de participation et de renforcer la considération de la prise des décisions et de l’engagement des citoyen.ne.s.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

VivaTech : La Réunion en force au plus grand salon du monde pour les nouvelles technologies

La Région Réunion envoie une forte délégation de représentants de 10 startups participer au salon international VivaTech qui s’ouvre demain matin porte de Versailles à Paris.
Il s’agit du plus grand salon au monde en matière de nouvelles technologies, qui est même passé devant le CES de Las Vegas, et il accueillera encore cette année des intervenants de très grande qualité. Et notamment beaucoup de fonds d’investissements à la recherche de sociétés à financer. Exactement ce que recherchent nos startups locales…

[Communiqué] « La diversité : un atout pour l’entreprise réunionnaise libérale »

L’UNAPL Réunion mène une étude auprès des entreprises libérales réunionnaises sur l’adaptation du management à la diversité des populations des entreprises insulaires. Dirigeants et salariés ont été questionnés, révélant que les actions d’inclusion sont peu formalisées. En revanche, les horaires et les congés sont aménagés en fonctions des besoins et différentes obédiences des salariés. Cette enquête montre aussi que les entreprises les plus inclusives sont aussi les plus performantes !

[Communiqué] « L’insalubrité des logements sociaux est un phénomène complexe et multifactoriel »

Karine Lebon annonce une bataille parlementaire cruciale le 22 mai 2024. Celle-ci pourrait contribuer à résoudre la crise du logement social à La Réunion, exacerbée par une forte croissance démographique, des coûts de construction élevés et des procédures administratives complexes. C’est pourquoi la députée de la 2e circonscription de La Réunion a proposé au vote la création d’une commission d’enquête visant à analyser et à remédier à ces problèmes urgents afin d’améliorer les conditions de vie des Réunionnais.