Revenir à la rubrique : Faits divers

Un élève frappé par son professeur d’EPS : Une plainte déposée et une mise à pied prononcée

La sortie scolaire du lycée professionnel Léon de Lepervanche au Port a dérapé. Lundi, un professeur d'EPS a frappé un des élèves.

Ecrit par N.P. – le jeudi 28 septembre 2023 à 09H28

L’homme aurait perdu son sang-froid lors d’une randonnée scolaire. Alors qu’il aurait reçu à plusieurs reprises des graviers, le professeurs d’EPS aurait totalement perdu son calme au moment où il aurait reçu une pierre plus conséquente, relate le Journal de l’ïle sur une information de Linfo.re.

Le professeur se serait jeté sur un des élèves qui riaient et l’aurait frappé.

Une plainte a été déposée par les parents, certificat médical à l’appui.

Le professeur mis en cause a été suspendu à titre conservatoire pour une durée de trois mois.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
104 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

RN2 de Saint-André : Accident dans le secteur de Petit Bazar

Sur la RN2 à Saint André, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur de Petit Bazar, la route a été fermée à la circulation en milieu de matinée dans le sens Nord/Est avec une déviation par la bretelle de sortie de l’échangeur, et la RN2002. Un sur-accident est ensuite survenu. La route a finalement pu être rouverte à la circulation en fin de matinée.

Prise illégale d’intérêts : Condamné, Olivier Rivière échappe à l’inéligibilité

En octobre 2020, Olivier Rivière était condamné en première instance pour prise illégale d’intérêts et concussion. Contestant tout, le maire de Saint-Philippe avait été rejugé en appel à sa demande. Le 25 mars 2021, il était condamné à trois ans d’inéligibilité et à huit mois de prison avec sursis en appel et annonçait son pourvoi en cassation qui a prospéré. Ce jeudi, alors que les mêmes peines ont été proposées à la cour, il n’écope pas d’inéligibilité, mais de huit mois de prison avec sursis et de 10.000 euros d’amende.