Revenir à la rubrique : International

Un accord signé en Martinique ! Toujours rien en Guadeloupe

Le "collectif du 5 février" et le patronat ont signé, lundi dans la nuit, l'accord relatif à l'augmentation des bas salaires en Martinique. Une signature malgré tout controversée... En Guadeloupe, le MEDEF propose un accord « optimisé ».

Ecrit par Magali Payet – le mercredi 04 mars 2009 à 17H52

Le patronat rejette fermement la revendication supplémentaire du collectif : « 50 euros de plus à compter du mois de septembre ». Le Medef se dit dans l’impossibilité de trouver ces fonds supplémentaires, et exige, d’ailleurs, la réouverture immédiate de toutes les entreprises locales.

Toutefois, un accord a été trouvé dans la nuit de lundi après de longues heures de discussions entre les deux parties qui se sont mises d’accord sur un « compromis » demandé par le collectif contre la vie chère, à savoir l’augmentation nette de 200 euros des bas salaires dans l’immédiat.

La situation en Guadeloupe semble avancer. Le Président du MEDEF Guadeloupe, Willy Angèle déclarait hier, être prêt à signer « l’Accord Bino » conclu entre plusieurs organisations patronales minoritaires et le LKP, si « certaines clauses dangereuses étaient optimisées« .
Le président du patronat guadeloupéen, recommande le versement d’une prime de vie chère qui évoluerait entre 50 et 100€.

Il a ajouté que « quand on fera le calcul des primes versées, le bonus de vie chère des salaires inférieurs à 1,4 SMIC, évoluera entre 200 et 250€ ».
Ces dispositions s’appliqueraient aux entreprises du MEDEF et de la CGPME, entre autres. Elles complèteraient l’accord « Jacques Bino » signé le 26 février dernier.

Par ailleurs le collectif LKP estime que le travail pourrait reprendre en Guadeloupe avant la fin de la semaine, même si cet accord salarial du 26 février reste encore à préciser.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cour européenne des Droits de l’Homme : Rejet de la requête contre 32 États pour « inaction climatique »

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu plusieurs décisions majeures ce 9 avril concernant trois affaires distinctes, portant sur la responsabilité des États en matière d’action contre le changement climatique. Ces recours, engagés par des individus âgés de 12 ans à plus de 80 ans, ont été l’occasion pour la CEDH de se prononcer pour la première fois sur ce sujet brûlant.

[Pierrot Dupuy] Contrairement à ce que vous croyez, La Réunion ne serait pas protégée par l’OTAN en cas de guerre

Depuis quelques semaines, l’actualité bruisse de rumeurs concernant le potentiel déclenchement d’une 3ème guerre mondiale. Il faut dire que les sujets d’inquiétude ne manquent pas : guerre en Ukraine aux portes de l’Europe, guerre à Gaza où les morts se compteraient selon le Hamas par dizaines de milliers, risque de conflit entre l’Iran et Israël, la Chine qui cache de moins en moins ses intentions belliqueuses vis-à-vis de Taïwan…
Dans cet océan de mauvaises nouvelles, nous nous croyons à l’abri sur notre petite île perdue au milieu de l’océan Indien.
En plus, que peut-il nous arriver, protégés que nous sommes par la France, laquelle est elle-même membre de l’OTAN ? Bien fou celui qui oserait s’en prendre à un membre de l’Alliance Nord, et donc aux États-Unis. C’est oublier un peu vite que dans Alliance Nord, il y a Nord…

Attentat de Moscou : Vladimir Poutine a lancé une attaque aérienne de riposte sur l’Ukraine

Alors que le bilan de l’attentat du Crocus City Hall à Moscou s’élève désormais à au moins 133 morts et plus de 100 blessés, le président russe Vladimir Poutine a lancé à l’aube ce dimanche matin une attaque aérienne d’envergure contre l’Ukraine. Des explosions dans la ville de Kiev ont notamment été rapportées par l’AFP. Samedi soir, une dizaine de missiles ukrainiens ont frappé la ville russe de Sebastopol, selon une source officielle rapportée par Le Monde.