Revenir à la rubrique : Santé

Suspicion d’Ebola: Les résultats seront connus dans la journée

Les résultats des prélèvements biologiques de la pharmacienne revenue de Guinée devaient tomber avant-hier. Il faudra encore patienter. Alors que le délai pour obtenir les résultats est généralement de 24 à 48 heures, le JIR indique que le retard serait dû à un problème d’avion. Pour rappel, une pharmacienne du sud de l’île a été […]

Ecrit par – le mercredi 17 décembre 2014 à 07H24

Les résultats des prélèvements biologiques de la pharmacienne revenue de Guinée devaient tomber avant-hier. Il faudra encore patienter. Alors que le délai pour obtenir les résultats est généralement de 24 à 48 heures, le JIR indique que le retard serait dû à un problème d’avion.

Pour rappel, une pharmacienne du sud de l’île a été transportée au CHU Felix Guyon vendredi dernier. Souffrant de forte fièvre, elle revenait tout juste de Guinée et pourrait avoir contracté l’épidémie d’Ebola.

La patiente est confinée dans une chambre du centre hospitalier, où elle a subi une batterie d’analyses. Ces dernières ont ensuite été envoyées en Métropole.

Dans l’attente des résultats dévoilés dans le courant de cette journée, la patiente reste en observation au CHU, mais elle « se porte bien » a indiqué la préfecture.

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.