Revenir à la rubrique : Communiqué

Suspension de Miranville : Le Sgen-CFDT « contribuera à la procédure engagée pour établir la vérité »

Le Sgen-CFDT section universitaire s'exprime sur la suspension du professeur Miranville.

Ecrit par N.P. – le mardi 10 octobre 2023 à 15H57
Source : Pierre Marchal / Anakao Press

Courrier du Sgen-CFDT suite à la décision de suspension à caractère conservatoire du président

Chères et chers collègues,

Comme vous le savez sans doute, la Ministre a pris vendredi 6 octobre une décision de suspension à titre conservatoire de notre Président.

Nous vous recommandons la plus grande prudence sur les informations qui vont circuler dans les jours à venir.

Comme le prévoient les statuts de notre établissement, le Premier Vice-président du CA, Dominique MORAU assurera provisoirement les fonctions de président. Cela ne changera pas nos missions et nos activités et n’affectera pas nos emplois. Que chacun se rassure et compte sur les militants du Sgen-CFDT pour avoir tout le soutien et toutes les informations nécessaires dans la période sensible qui s’annonce.

Le Sgen-CFDT invite les agents à continuer à mettre en œuvre le contrat quinquennal signé par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Frédérique VIDAL, contrat porté par l’équipe présidentielle actuelle et qui porte ses fruits depuis déjà quelques années. Preuves en sont la hausse significative du taux de réussite en licence, la présence de l’établissement dans le classement de Shanghai, les nombreux succès dans le domaine de la recherche, de l’accueil des étudiants étrangers ou encore des projets immobiliers comme l’UFR Santé.

Sans entrer sur le fond, le dossier est actuellement entre les mains des services compétents qui donneront la suite la plus adaptée à la procédure. L’objectif sera d’apporter des éclaircissements sur les accusations et départagera les responsabilités de chacun.

Le Sgen-CFDT fait confiance à la justice pour établir toute la vérité des faits dans la transparence et le respect du contradictoire auquel chacun a droit. Chaque partie devra désormais apporter des éléments.

Le Sgen-CFDT rappelle le principe intangible de la présomption d’innocence qui fait de notre Etat un état de droit.

En parallèle, il rappelle aussi, que des dispositifs de signalement du harcèlement ont été mis en place dans l’établissement, que la commission spécialisée santé sécurité et conditions de travail peut également être saisie.

Le Sgen-CFDT demande donc au Premier vice-président de faire toute la publicité possible sur ces dispositifs y compris sur le rôle de la Formation Spécialisée en matière de Santé, Sécurité et Conditions de Travail (F3SCT) dans laquelle toutes les organisations syndicales sont représentées et qui est adaptée aux situations telles que le harcèlement systémique évoqué par les plaignants.

Enfin, pour conclure, le Sgen-CFDT a pour principe majeur d’être constructif, d’œuvrer dans l’intérêt des étudiants et des agents, loin des conflits politiques et politiciens qui depuis trop longtemps nuisent au développement de l’université et du territoire.

Le Sgen-CFDT, première organisation syndicale de l’université avec 5 sièges sur 10 au CSAE, contribuera à la procédure engagée pour établir la vérité quelle qu’elle soit.

En attendant, chacun doit agir pour assurer la continuité du service public d’enseignement supérieur et de recherche.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport d’enquête sur le Retour au péi

L’association « Réunionnais de retour au péi » a réalisé une enquête sur le retour des Réunionnais dans l’île afin d’apporter des données utiles aux acteurs institutionnels et travailler à la mise en place d’un dispositif d’accompagnement au retour.

[Communiqué] Les nuits des forêts sont de retour !

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 au 16 juin, invitant le grand public à explorer plus de 200 forêts à travers la France métropolitaine ainsi qu’en Outre-Mer, dont la Réunion, offrant une programmation variée pour sensibiliser à l’importance de ces écosystèmes.