Revenir à la rubrique : Politique

Ste-Marie : Un budget voté à l’équilibre, « une première depuis fort longtemps »

C'est un budget "à marquer d'une pierre blanche" pour Richard Nirlo. Le conseil municipal de Sainte-Marie qui s'est réuni ce jeudi a adopté un budget à l'équilibre, "une première depuis fort longtemps", insiste le maire de Sainte-Marie, qui a par ailleurs confirmé la quasi-résorption du déficit communal, passant en deux ans de près de 20 millions d'euros à 1,9 million.

Ecrit par S.I. – le jeudi 28 mars 2024 à 16H58

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

 

Parmi les principaux marqueurs de ce budget, outre ce retour à l’équilibre, la commune déploiera près de 6 millions d’euros pour la reprise d’un certain nombre de chantiers à l’arrêt, la réhabilitation du bâti scolaire ou la réfection des routes communales. Autre bonne nouvelle pour Richard Nirlo et ses élus, une épargne nette retrouvée avoisinant les 8 millions d’euros.

« Tous les conseillers qui sont ici savent ce que nous avons traversé pour redresser notre commune. Parce que nous avons été vertueux, parce que nous avons rempli nos obligations, l’État nous a fait confiance et nous accompagne par le dispositif COROM. Aujourd’hui, les résultats sont là : nous avions reçu 20 millions de déficit en héritage. En deux ans, nous passons à 1,9 million de déficit seulement. Conformément aux engagement que j’ai pris en 2020, nous avons réussi à le faire sans augmenter les impôts », insiste l’édile sainte-marien. De quoi envisager l’avenir avec un peu plus de sérénité pour la commune qui sort enfin la tête de l’eau après des années de récession, le tout, « sans augmenter les impôts », insiste Richard Nirlo, qui parle, pour la commune, de « retour à la vie ». Preuve de ce redémarrage, la relance du chantier de l’école de Beauséjour, à l’arrêt depuis deux ans.

« Pour revenir à l’investissement, il a aussi fallu prendre des décisions de bon sens », poursuit Richard Nirlo, dont le budget acte la décision d’abandonner la construction du centre administratif engagée à Beauséjour. « L’exemple même du grand chantier inutile et imposé, comme il y en a trop à La Réunion », soupire le maire : « Au lieu de dépenser de l’argent pour la gloriole d’une dynastie dont le temps est passé, nous bénéficierons d’une rentrée d’argent qui profitera au redressement ». Une politique de cession foncière qui se poursuivra sur du foncier non-stratégique, assure la municipalité.

En guise de conclusion, Richard Nirlo a appelé ses équipes à rester « humbles », avec ce nouveau chapitre qui s’ouvre pour lui et ses élus : « Le vote de ce budget en équilibre constitue un tournant décisif, car nous revenons de très, très loin (…) Je rappelle ce chiffre effarant : un trou de plus de 20 millions d’euros avait été dissimulé aux élus (…) ll m’a fallu un véritable travail d’archéologie pour prendre la mesure du désastre ».

« Pour nous, élus et administratifs, cela aura été difficile, c’était de gros efforts à faire et nous avons encore du retard devant nous. Ce que je peux regretter, c’est que certains nous ont critiqué ces trois dernières années et aujourd’hui aucun membre de l’opposition n’est présent. Peut-être qu’ils privilégient les intérêts régionaux à ceux de Sainte-Marie », déclare pour sa part Grégoire Cordeboeuf, membre de la majorité.

« Aujourd’hui, quand la situation s’améliore, on constate des chaises vides en face de nous », regrette de son côté Richard Nirlo. Ce dernier s’attend désormais à vivre une seconde partie de mandat plus sereine. « Gardons cette unité pour que Sainte-Marie retrouve cette voix du redressement », conclut-il.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Raphaël Glucksmann à La Réunion : Pour une Europe « de la solidarité »

La famille socialiste réunie au grand complet ce samedi lors du meeting de Raphaël Glucksmann à la Nordev. Plus de 2.000 personnes ont en effet assisté au grand oral du leader de Place Publique, également chef de file du Parti socialiste à l’occasion des élections européennes. Ce dernier a exposé sa vision ambitieuse pour l’avenir de l’Europe et son engagement en faveur d’une société « plus juste et équitable », notamment à La Réunion. (Photos : © Pierre Marchal / Anakaopress)

Photos : Raphaël Glucksmann visite les Jardins du Chaudron

Raphaël Glucksmann, tête de liste du PS-Place publique pour les prochaines élections européennes, a visité ce samedi 20 avril les jardins du Chaudron. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de son déplacement de trois jours sur l’île, visant à lancer sa campagne pour les élections de juin prochain.

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.