Revenir à la rubrique : Faits divers

St-Paul : Zamalé et en excès de vitesse, il perd son permis et sa voiture

Voici le bilan de contrôles routiers menés par l'Escadron départemental de la sécurité routière de La Réunion jeudi et vendredi.

Ecrit par NP – le vendredi 07 janvier 2022 à 19H31

Le jeudi 06 janvier 2022, les motocyclistes de la B.Mo St-Paul et La Rivière-St-Louis ont réalisé un contrôle vitesse sur la R.N 1, dans le sens N/S, commune de St-Paul.

Durant 01 heures 30, 10 infractions ont été constatées par les motocyclistes.

Carton Rouge pour le conducteur d’un véhicule qui a cumulé un excès de vitesse entre 20 et 30 km/h au dessus la vitesse autorisée, dont la voiture n’était pas couverte par un contrat d’assurance, présentait un échappement libre et un défaut de contrôle technique. Pour couronner le tout, le dépistage aux produits stupéfiants s’est révélé positif au cannabis !
Son permis de conduire lui a été retiré sur le champ et sa voiture a été placée en fourrière. Ce délinquant de la route devra s’expliquer devant le tribunal judiciaire de St-Denis dans les prochaines semaines.

****************

Ce vendredi après-midi, les motocyclistes de la B.Mo de Rivière Saint-Louis, ont déféré devant le parquet de Saint-Pierre, à l’issue de sa garde à vue, un pilote de deux-roues motorisées contrôlé le 30 décembre 2021 alors qu’il pilotait après avoir fait usage de stupéfiants, en étant en récidive légale. Le jour des faits, son engin n’était pas assuré et il ne portait pas de gants de protection. 

Jugé en comparution immédiate, le tribunal l’a condamné à 8 mois de peine d’emprisonnement avec mise à l’épreuve de 2 ans, 150 € amende et une obligation de soins. 

****************

Ce vendredi, les motocyclistes de l’E.D.S.R ont procédé au contrôle de nombreux véhicules de transports de personnes qui circulaient sur les routes de l’île.  Cette opération avait pour objectif principal de faire appliquer les mesures sanitaires à bord de ce type de transports collectifs.

34 Bus ont été contrôlés et les motocyclistes ont procédé à la verbalisation de 06 passagers pour non-port du masque de protection et 06 infractions diverses.
 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Colis suspect : Suspicion de poudre blanche à l’agence Citya de St-Denis

Déploiement impressionnant des forces de l’ordre vendredi soir à l’agence immobilière Citya de Saint-Denis. Une dizaine d’engins de la police et des secours sont présents. Une équipe de déminage et des ambulanciers ont fait le déplacement suite à une alerte au colis suspect au sein de l’entreprise située au carrefour de la Rue de Paris et de la rue Sainte-Marie. Le dispositif a été levé peu avant 20 heures. La substance découverte n’était ni chimique, ni explosive. Elle a été envoyée dans un laboratoire pour analyses. Une information exclusive de Zinfos974.

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l’affaire des emplois de cabinet, c’est la troisième comparution pénale pour l’ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Un homme violenté puis séquestré dans le coffre de sa voiture

Un homme de 30 ans comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de séquestration et de violences. La victime a reçu une ITT de 60 jours. Tout est parti du témoignage d’un chauffeur-livreur qui a assisté à la scène d’enlèvement en pleine rue.