Revenir à la rubrique : Faits divers

St-Denis : L’incendiaire présumé d’une dizaine de voitures interpellé par le Raid

Ce lundi soir, les policiers du Raid ont débarqué dans la résidence Tourette où demeure l'individu qui est soupçonné d'avoir incendié une dizaine de voitures dans le chef-lieu.

Ecrit par Zinfos974 – le lundi 24 janvier 2022 à 21H11

Ce lundi en fin de journée, le Raid a été déployé afin d’appréhender un habitant de la résidence Tourette, dans la rue homonyme. Le suspect est soupçonné d’être l’incendiaire d’une dizaine de véhicules et d’être à l’origine de six départs de feu dans le courant de la semaine dernière. Présumé dangereux, les forces de l’ordre ont choisi de déployer des moyens importants pour assurer la sécurité des autres habitants de l’immeuble.

Le mis en cause est placé en garde à vue et va devoir s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés avant éventuellement d’avoir maille à partir avec la justice.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

RN2 de Saint-André : Accident dans le secteur de Petit Bazar

Sur la RN2 à Saint André, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur de Petit Bazar, la route a été fermée à la circulation en milieu de matinée dans le sens Nord/Est avec une déviation par la bretelle de sortie de l’échangeur, et la RN2002. Un sur-accident est ensuite survenu. La route a finalement pu être rouverte à la circulation en fin de matinée.

Prise illégale d’intérêts : Condamné, Olivier Rivière échappe à l’inéligibilité

En octobre 2020, Olivier Rivière était condamné en première instance pour prise illégale d’intérêts et concussion. Contestant tout, le maire de Saint-Philippe avait été rejugé en appel à sa demande. Le 25 mars 2021, il était condamné à trois ans d’inéligibilité et à huit mois de prison avec sursis en appel et annonçait son pourvoi en cassation qui a prospéré. Ce jeudi, alors que les mêmes peines ont été proposées à la cour, il n’écope pas d’inéligibilité, mais de huit mois de prison avec sursis et de 10.000 euros d’amende.