Revenir à la rubrique : Société

Saint-Louis : Rassemblement contre le racisme

Lutter contre le racisme et les discriminations, tels sont les mots d'ordre du tout nouveau "Comité citoyen contre le racisme", fondé par un certain Samuel Mouën. Plusieurs associations se sont jointes au comité. Elles se rassembleront demain à Saint-Louis en vue d'une journée de mobilisation le 20 juin prochain dans la même commune.

Ecrit par Magali Payet – le vendredi 29 mai 2009 à 13H04

Un zoom sur le tout nouveau « Comité citoyen de lutte contre le racisme » est réalisé dans la presse du jour. Emmené par un certain Samuel Mouën, connu pour être le fondateur de nombres de comité (Porte-parole de l’association France Outre-mer, membre du Comité Citoyen de Saint-Paul, président du Comité Mister Réunion), un rassemblement est prévu samedi dans l’après midi pour lutter de manière simple, avec des moyens légaux contre toutes formes de racisme et de discriminations, précise le Journal de l’île.  

Diverses associations représentant les communautés de la Réunion (indiennes, comoriennes, chinoises…) se sont jointes au comité. Quelques communes de l’île adhèrent également au mouvement.

Une grande journée de mobilisation est en préparation pour le 20 juin au niveau de l’Etang du Gol, à Saint-Louis, où tous les portes-parole des associations qui auront rallié le tout nouveau comité de citoyen de lutte contre le racisme, s’exprimeront.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.