Revenir à la rubrique : Société

Réorganisation des services du Smur et des urgences : Les syndicats ne tranchent pas

Après la phase de médiation mise en place suite au conflit ouvert entre infirmiers des urgences et du Smur, un projet remanié de réorganisation des deux services en vue de leur mutualisation a été mis au vote ce lundi matin lors du CSE du CHU Félix-Guyon. Visiblement désunis sur ce dossier, les syndicats ont laissé la main à la direction pour trancher sur l'avenir des deux services.

Ecrit par T.L. – le mardi 26 mars 2024 à 05H57

Si le conflit ouvert entre les infirmiers des deux services semble aujourd’hui apaisé, au moins en surface, la mise en oeuvre du projet d’harmonisation souhaité par le chef de service des urgences du CHU Frédéric Nativel n’a jamais paru aussi proche.

Ce lundi matin en comité social et économique (CSE), les syndicats sont en effet repartis dos à dos après la mise au vote du projet, avec 6 voix pour et 6 voix contre. La plus grande surprise n’est pas venue de la CFTC, qui, selon une personne présente, a préféré s’abstenir et ne pas peser de ses 3 voix. Mais bien plus de FO, qui a porté ses 6 suffrages en faveur du projet, en s’opposant à l’Unsa et à la CFDT.

La mutualisation du Smur et des urgences, surtout contestée par les infirmiers du Smur, ferait peser selon eux une menace sur leur capacité à exercer régulièrement leurs aptitudes spécifiques d’intervention médicalisée en extérieur. Le désaccord, ou la désunion, des syndicats sur le sujet peut apparaître comme un signal favorable pour la direction du CHU Félix-Guyon.

Une médiation pour mettre un terme au conflit ouvert entre infirmiers du Smur et des urgences

Thèmes : Santé
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.