Revenir à la rubrique : Société

publacase.re : la fin de la pub dans vos boîtes aux lettres ?

C'est nouveau et en plus c'est écolo: c'est publacase.re... Dédié aux prospectus qui remplissent les boîtes aux lettres, le site Publacase représente une opportunité nouvelle dans le segment de la publicité et de la distribution: consulter les prospectus publicitaires en ligne !

Ecrit par Ludovic Robert – le mardi 06 janvier 2009 à 15H28

« Dites stop à la pub dans votre boîte aux lettres. Préserver votre environnement, c’est vous protéger« . Le message est de Charif Valy.

Qui n’observe pas, chaque jour, une quantité de prospectus papiers dans sa boîte aux lettres? Salons, canapés, piscines, jardinage, … la liste est longue. Si certains ne se préoccupent pas de ces publicités en les envoyant directement à la poubelle, beaucoup de boîtes aux lettres affichent désormais « PAS DE PUB SVP« !

Préserver l’environnement et ouvrir internet à la publicité-prospectus, tel est le mot d’ordre de Publacase. Selon les procédés de fabrication, pour 40 kg de prospectus par an, ce sont près de 30 à 45 kilos de bois, 200 à 600 litres d’eau et entre 120 et 240 kwh d’électricité qui sont utilisés.

De plus, l’avantage de consulter les prospectus publicitaires sur le net permet d’axer les recherches: on la peut lire les prospectus par thème (bijoux, cadeaux, jouets ou manifestations, associations,… ), par enseigne (plus d’une quinzaine) ou encore par micro-région (Nord, Est, Sud, Ouest) et par commune…

Troisième média publicitaire en France devant l’affichage et la radio, internet gagne tous les ans des parts de marchés. C’est ce créneau que Charif Valy a saisi: « Je recevais des tonnes de prospectus tous les jours… J’ai décidé de créer ce site… Quand je reçois des prospectus, c’est la poubelle directement et beaucoup de monde agit de la même manière sans même avoir lu quoique se soit. En plus d’être écologique et économique, ce procédé est tellement plus pratique… »

Mais qui dit avantages dit inévitablement inconvénients. Dans la révolution technologique, tout n’est pas blanc. Si les avantages écologiques sont réels (préservation des fôrets, diminution de l’utilisation de l’encre dont on sait qu’elle est riche riche en métaux lourds, diminution des frais d’impression et de distribution pour les entreprises), on peut s’interroger sur les impacts sociaux que cette pratique engendre nécessairement. Les employés chargés de la distribution des prospectus, si publacase.re prospère, risquent d’en faire les frais… Charif Valy répond: « Vous savez, il a été question du même phénomène avec les entreprises de sachets plastiques… Depuis le 1er janvier 2009, ces dernières ont su se reconvertir, fabriquant dorénavant des produits recyclables… De plus, j’ai fait réaliser une étude de marché auprès d’un échantillon de 500 personnes. Plus de 80% des sondés ont répondu favorablement au concept de la pub sur le net… »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Baccalauréat : Début des épreuves ce mardi

Après le passage des épreuves écrites anticipées de français le vendredi précédent, l’attention se tourne désormais vers les élèves de Terminale des filières générale et technologique, qui s’apprêtent à débuter leur marathon d’examens pour décrocher le baccalauréat général et technologique.