Revenir à la rubrique : Communiqué

?Pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes

En ce lundi 8 mars, journée internationale des droits des femmes, nous faisons malheureusement le même constat que les années précédentes : dans de nombreux domaines dans notre pays, les femmes n’ont pas les mêmes droits que les hommes.

Ecrit par Nicolas Payet – le lundi 08 mars 2021 à 10H04

Dans le monde professionnel, les femmes bénéficient en moyenne en France d’un salaire 23 % inférieur à celui des hommes. Pire, même lorsque le travail est équivalent, cet écart est toujours de 16,8 % selon l’Observatoire des Inégalités. Les femmes risquent par ailleurs de subir plus que les hommes les effets négatifs de la crise Covid-19. En effet, elles sont 1,3 fois moins nombreuses que les hommes à disposer d’un espace dédié au télétravail à domicile et souvent bénéficiaires de contrats plus précaires.

Les femmes sont aussi les principales victimes des violences domestiques qui découlent bien souvent d’un schéma familial où l’homme n’est que trop peu associé. Ainsi, l’enquête Virage dans les Outre-mer de 2018 notait que les motifs de disputes dans couple étaient principalement liés à la gestion des tâches de la vie quotidienne (pour 38 % des couples) ou encore à l’éducation des enfants (pour 32 % des couples).

Même en politique, malgré les lois sur la parité, l’égalité ne progresse que trop lentement. À La Réunion en 2020, l’élection “historique” de 4 femmes sur les 24 communes montre encore tout le chemin qu’il reste à parcourir. Le schéma est identique dans le milieu associatif même si nous notons une évolution plus rapide qu’en politique.

C’est pour briser ce plafond de verre que cette journée est capitale.

Nous devons en tant que progressistes refuser les contraintes qui empêchent l’épanouissement des femmes. C’est le cœur même de notre engagement. Ainsi, nous sommes aujourd’hui engagés dans l’accompagnement des actions publiques qui contribuent à cette égalité : l’ouverture de places de crèches, le soutien aux associations de lutte contre les violences faites aux femmes, encourager les parcours scolaires des femmes brillantes, etc. 

Notre ambition pour une société plus égalitaire passe par une nouvelle éducation dans notre société où les femmes et les hommes doivent pouvoir s’épanouir librement, à égalité et dans le respect.

Brigitte Adame,
David Belda,
Marina Ally Issé,
Arnaud Huguet.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Élections Législatives 2024 : mise sous pli et campagne électorale

– Communiqué de la préfecture –
À l’approche du 1er tour des élections législatives ce dimanche 30 juin 2024, le chantier de mise sous pli des documents électoraux s’est achevé le lundi 25 juin. Près de 700 000 électeurs réunionnais recevront ainsi les professions de foi et bulletins de vote des candidats dans leurs boîtes aux lettres. La campagne électorale du premier tour se termine le vendredi 28 juin à minuit, avec des règles strictes concernant la propagande et l’affichage électoral.

RN2 Ste-Suzanne : Des restrictions de circulations cette nuit

Sur la RN2, dans le cadre de la création d’une voie réservée aux transports en commun, pour permettre des travaux de relevé topographique, la circulation sera interdite dans le sens Est/Nord entre l’échangeur de Petit Bazar à Saint André et celui de la Marine à Sainte Suzanne de 20h à 5h la nuit du mardi 25 juin.

Une déviation sera mise en place par la RN2002.

Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en mai 2024 et +3,5 % sur un an

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion comme au mois précédent, rapporte l’Insee. Les prix des services continuent d’augmenter et ceux de l’énergie repartent à la hausse, tandis que les prix des produits manufacturés reculent. Quant aux prix de l’alimentation, ils sont stables, précise l’institut de sondage.