Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Polémique autour de la fresque du lycée de Vincendo : Frédéric Maillot interpelle les ministres de l’Education et de la Culture

Le député de La Réunion, Frédéric Maillot, a adressé des courriers aux ministres de l'Éducation et de la Culture, pour apporter son soutien à l'artiste Méo et sa fresque du lycée de Vincendo au cœur d'une polémique.

Ecrit par N.P. – le vendredi 12 avril 2024 à 17H52
Frédéric Maillot, député de La Réunion

Courrier de Frédéric Maillot

Objet : Censure de la fresque « Celui qui oublie ses racines n’atteint jamais sa destination » par Meo au Lycée de Vincendo

Madame la Ministre,

À La Réunion, une fresque a été créée par l’artiste Méo dans l’enceinte du lycée de Vincendo, située au sud de l’île. Cette fresque s’intitulant “Celui qui oublie ses racines n’atteint jamais sa destination” dépeint un enfant entouré d’éléments forts de la culture réunionnaise : un roulèr, un bertèl, un cardinal et des livres. Un des livres supplante la mention « Histoire de France » à « Zistwar La Rényon » en référence au besoin de mieux connaître l’histoire régionale, celle de l’île qui n’est que peu ou pas enseignée dans nos établissements scolaires.

La fresque s’inscrit dans une quête identitaire afin d’aller vers une meilleure compréhension et un meilleur apprentissage de nos origines et notre histoire. Ainsi, la décision de l’établissement de saisir le Comité des Experts Nationaux des Valeurs de la République pour une éventuelle censure choque non seulement les élèves, la population réunionnaise mais également toute la classe militante au regard du message pacifique porté par l’artiste.

Cette œuvre est le continuum d’une pensée artistique soutenue par la Présidente de la Région Réunion et nous ne pouvons que soutenir Meo qui en viendrait à s’auto-censurer si le Comité des Experts Nationaux des Valeurs de la République juge son œuvre inappropriée. L’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 trouve tout son sens aujourd’hui : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. ».

Je compte sur votre bienveillance et votre compréhension de nos histoires culturelles respectives pour que cet artiste ne craigne pas la censure car il cristallise le talent et le vivre-ensemble réunionnais grâce à des œuvres dont le renom n’est plus à vanter.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma considération la plus sincère.

Fresque n°1 : « Celui qui oublie ses racines n’atteint jamais sa destination » et sa note explicative

Fresque n°2 : visant à lutter contre le fléau de l’alcoolisme

Fresque n°3 : illustre le multiculturalisme à La Réunion

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
33 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport d’enquête sur le Retour au péi

L’association « Réunionnais de retour au péi » a réalisé une enquête sur le retour des Réunionnais dans l’île afin d’apporter des données utiles aux acteurs institutionnels et travailler à la mise en place d’un dispositif d’accompagnement au retour.

[Communiqué] Les nuits des forêts sont de retour !

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 au 16 juin, invitant le grand public à explorer plus de 200 forêts à travers la France métropolitaine ainsi qu’en Outre-Mer, dont la Réunion, offrant une programmation variée pour sensibiliser à l’importance de ces écosystèmes.