Revenir à la rubrique : Faits divers

Marche blanche en hommage à Marine Ethève, fauchée par un chauffard

Une marche blanche est organisée ce dimanche à Petite-Île en hommage à Marine Ethève. La jeune femme a été mortellement fauchée par un chauffard, il y a un mois, laissant derrière elle une fille de 4 ans. Sa famille souhaite ainsi sensibiliser sur les comportements à risques.

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 05 décembre 2021 à 08H05

Elle n’avait que 25 ans, une petite fille de 4 ans et tout l’avenir devant elle. Malheureusement, dans la nuit du 6 au 7 novembre, un chauffard lui a ôté la vie.

Le conducteur a pris la fuite et ne s’est rendu au commissariat que 12 heures après les faits, soutenant ne pas avoir consommé d’alcool avant les faits. Son prélèvement sanguin révèlera la présence de canabidiol et d’une substance antidépresseur. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte du chef d’homicide involontaire aggravé par le délit de fuite.

Les parents de la jeune femme organisent une marche blanche en sa mémoire le 11 décembre prochain. Ce dimanche, c’est sa grand-mère qui a souhaité lui rendre un dernier hommage. Une marche blanche va ainsi s’élancer de l’église de Petite-Île à 10h pour se rendre au chemin Laguerre, lieu de sa naissance.

Pour la grand-mère de Marine, l’objectif est de sensibiliser sur les comportements à risques des conducteurs.  Elle a partagé un message poignant sur Facebook :

Hommage à Marine Ethève 

Fauchée dans la nuit de samedi 6 à dimanche 7 novembre.

Le dimanche 5 décembre, une messe sera dite pour Marine Ethève, jeune femme fauchée par un chauffard à Tours qui a pris la fuite et ne s’est dénoncé que 12 heures après les faits.

Une marche blanche débutera sur le parvis de l’Église  à 10h pour se rendre au rond-point du chemin Laguerre le lieu de sa naissance
Cette marche est ouverte à ses proches et toutes les personnes qui se reconnaissent dans ce drame. Elle servira à sensibiliser les automobilistes sur la sécurité routière, l’alcool au volant et les stupéfiants et médicaments.

La voiture n’est pas un jouet, mais une arme.

La route nous devons la partager en toute courtoisie, ce n’est pas un terrain de jeu. Il faut que tous ces drames cessent.

C’est le cri du coeur d’une maman qui pleure son enfant partie trop tôt.

 

Marche blanche en hommage à Marine Ethève, fauchée par un chauffard

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Rodéos urbains au Port : 10 motos saisies et détruites par la Police

Alors que depuis le début de l’année, une recrudescence des rodéos motorisés a été observée au Port avec pour conséquences deux accidents graves de la route, une opération menée par la Police ce jeudi a permis la saisie de 10 motos impliqués dans cette pratique illégale. Les deux-roues ont été détruits.

Soupçons d’emplois illégaux au cabinet de la Région : La stratégie d’enquête décriée par la défense

En début d’audience pour ce premier jour de procès, les 11 prévenus de la Région Réunion, dirigée par Didier Robert de 2010 à 2021, ont nié toute faute malgré les poursuites pour détournement de fonds, prise illégale d’intérêts et de recel après un contrôle de la Chambre régionale des comptes. L’enquête préliminaire a révélé des emplois potentiellement fictifs, des recrutements discrétionnaires et des rémunérations excessives. Les avocats de la défense contestent la procédure, arguant notamment de partialité et d’imprécision des motifs de poursuite.