Revenir à la rubrique : Faits divers

Les proches de Kévin Rivière gardent espoir

​Un an déjà. Voilà une année que la famille de Kévin est sans nouvelle de leur proche.

Ecrit par LG – le samedi 08 janvier 2022 à 10H38

Ils ne peuvent tourner la page. Les proches de Kevin Rivière poursuivent leurs efforts pour tenter de retrouver la trace du jeune homme. Au moment de sa disparition le 8 janvier 2021, l’habitant de Bois-Nèfles Saint-Paul avait 28 ans. Il avait quitté son domicile et n’avait plus donné de signe de vie.

Malgré les nombreuses battues organisées tout au long de l’année écoulée, le jeune homme demeure introuvable. Une disparition d’autant plus mystérieuse qu’il était plein de projets comme le disaient ses proches l’an dernier.

Les Réunionnais sont une nouvelle fois appelés à faire remonter le moindre indice aux forces de l’ordre.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ste-Marie : Les gendarmes interviennent et mettent fin à un rodéo

Alors qu’ils intervenaient pour intercepter un jeune homme qui faisait du rodéo, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie ont été pris à partie par des individus qui leur ont jeté des pierres. Comme indiqué sur la page Facebook de la gendarmerie, les militaires ont appréhendé le contrevenant qui est convoqué devant le tribunal pour répondre de ses actes.

Colis suspect : Suspicion de poudre blanche à l’agence Citya de St-Denis

Déploiement impressionnant des forces de l’ordre vendredi soir à l’agence immobilière Citya de Saint-Denis. Une dizaine d’engins de la police et des secours sont présents. Une équipe de déminage et des ambulanciers ont fait le déplacement suite à une alerte au colis suspect au sein de l’entreprise située au carrefour de la Rue de Paris et de la rue Sainte-Marie. Le dispositif a été levé peu avant 20 heures. La substance découverte n’était ni chimique, ni explosive. Elle a été envoyée dans un laboratoire pour analyses. Une information exclusive de Zinfos974.