Revenir à la rubrique : Faits divers

Les fouilles de sacs se poursuivent et les trouvailles aussi au Lycée Patu de Rosemont

​Le 29 mars, le lycée Patu de Rosemont était secoué par des bagarres entre élèves, ce qui avait nécessité l’intervention des forces de l’ordre. Près de deux semaines après, le travail de pacification du climat social se poursuit.

Ecrit par IS – le samedi 09 avril 2022 à 17H37

Les gendarmes ont procédé vendredi après-midi à une nouvelle série de contrôles aux alentours du lycée professionnel Patu de Rosemont à Saint-Benoît. Dix gendarmes ont procédé à des fouilles de sacs des élèves afin d’y déceler des objets pouvant être employés dans une bagarre. 

Au total, 34 personnes ont été fouillées ainsi que 16 véhicules. Encore une fois, 4 goupilles ont été trouvées mais aussi un mousqueton avec des anneaux de chaîne. Les noms des élèves qui étaient en possession de ces objets potentiellement dangereux ont été signalés au proviseur en vu de sanctions.

Durant leur contrôle aux alentours du site scolaire, les gendarmes ont aussi verbalisé deux conducteurs faisant usage de leur téléphone mobile au volant et un usager de deux-roues a été arrêté en raison d’un pot d’échappement non homologué.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.