Revenir à la rubrique : Société

Le radier du Ouaki bientôt rouvert à la circulation

Les travaux de reconstruction du radier du Ouaki ont repris depuis ce lundi et devraient être terminés d'ici deux à trois semaines. Après avoir été détruit au mois de février dernier lors du passage au plus près de nos côtes du cyclone Gaël, le radier devrait emprunter une trajectoire légèrement différente après avoir été équipé de 18 buses.

Ecrit par Ludovic Robert – le vendredi 15 mai 2009 à 17H21

Plus de trois mois après les dégâts occasionnés par les bandes périphériques du cyclone Gaël sur le radier du Ouaki, le Conseil général a démarré les travaux de reconstruction de ce raccourci prisé et très emprunté par les automobilistes du Sud.

Cette fois-ci, ce sont trois rangées de six buses qui ont été installées, malgré les intempéries observées dans cette zone mercredi dernier. Un nouveau tracé a été pensé pour la reconstruction du radier qui devrait être terminée avant le mois de juin prochain.

D’ici à mardi, une déviation de l’eau devrait être réalisée en vu de la réalisation d’un raccordement pour le tracé. Une fois ce raccordement opéré, il ne restera plus qu’à réaliser l’enrobage de la chaussée.

Véritable itinéraire bis permettant un gain de temps important pour les automobilistes en provenance de la Rivière Saint-Louis, du Tapage, du Petit-Serré ou encore de Cilaos, le radier du Ouaki constitue un raccourci non négligeable en direction de Saint-Pierre ou du Tampon. Détruit à de nombreuses reprises, cet axe de communication reste tributaire des caprices de la nature et donc de la rivière Saint-Etienne ; une rivière qu’il sera à nouveau possible de franchir en deux points distincts d’ici quelques semaines…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Loin de la légende de Libertalia, enquête sur un « repaire de forbans » à Madagascar

Entre les années 1690 et 1720, l’île de Sainte-Marie a abrité un comptoir pirate pour la négoce des butins volés, mais aussi pour la traite des esclaves. Les recherches menées par l’archéologue Jean Soulat et son équipe internationale tendent à faire ressurgir du passé les contours d’un campement de forbans dans la baie d’Ambodifotatra. Une base pirate organisée autour d’un site de carénage, d’une canalisation d’eau douce et d’un fortin dédié à la protection des lieux.

L’incorrigible MIKL

Le spécialiste du zouk à La Réunion, MIKL, a dévoilé son nouveau projet « Collé ». Le clip, déjà visionné plus de 150.000 fois en trois semaines, met en relation une histoire d’amour avec ses hauts et ses bas.