Revenir à la rubrique : Communiqué

« Le Gouvernement dit OUI au déploiement de filières de recyclage à La Réunion et défend le pouvoir d’achat des Réunionnais ! »

Communiqué de Bachil Valy, maire de l’Entre-Deux et référent local La République En Marche.

Ecrit par N.P – le jeudi 25 novembre 2021 à 10H02

A l’Assemblée Nationale, lors de l’examen de la loi de finances rectificatives 2021, le Gouvernement a défendu notre position réunionnaise en faveur du développement des filières de recyclage.

À ma demande auprès du Président de la République et suite à l’amendement co-signé par Viviane Malet et Nassimah Dindar approuvé au Sénat dans le même cadre, le Gouvernement a répondu favorablement à une diminution de l’augmentation de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP).

Qu’est-ce-que cela veut dire ?

Pour accélérer la mise en place de filière de recyclage et de meilleure gestion du traitement des déchets, une TGAP est appliquée aux autorités compétentes, à savoir, les intercommunalités. Cela représenterait pour l’ensemble des EPCI de l’île et plus particulièrement, pour la CIVIS, la CASUD et le TCO une augmentation de près de 5 millions d’euros par an versé à l’État jusqu’en 2024-2025.

Indéniablement, cela aurait eu pour conséquence d’augmenter la Taxe d’Enlèvement d’Ordures Ménagères pour les citoyens de nos territoires.

Or, nous sommes engagés dans une dynamique forte de réduction de nos déchets et d’organisation de filières de recyclage avec le projet ILEVA.

Il semblait donc injuste et injustifié de ne pas nous laisser le temps d’atteindre nos objectifs ni de renforcer notre offre de structures de recyclage. Et davantage, cela aurait de fait, pénalisé le pouvoir d’achat de nos concitoyens Réunionnais qui sont déjà très fragilisés par cette crise sanitaire quelle que soit leur situation familiale.

C’est une grande satisfaction d’avoir été écouté et entendu par le Président de la République sur ces enjeux en matière de transition écologique, de pouvoir d’achat et de création d’emplois durables.

Nous devons résolument tourner La Réunion vers l’avenir tout en conservant cet esprit de solidarité fait société ici.

Bachil Valy, maire de l’Entre-Deux et référent local La République En Marche.

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Les cardiologues du CHU de La Réunion au plus près des Réunionnais

Enjeu majeur de santé publique au niveau national, la pathologie cardio-vasculaire est la première cause de mortalité à La Réunion. Afin de sensibiliser la population à ces maladies, et parce qu’elles nous concernent tous, les cardiologues du CHU de La Réunion ont mis en place un programme d’actions de prévention au-delà des murs de l’hôpital, pour être au plus près des Réunionnais.

[Communiqué] FIFOI : Les organisateurs dressent le bilan

Le FIFOI s’est clôturé le 12 avril dernier après 5 jours de festival. Lors de la soirée de clôture, deux prix ont été remis suite à la soirée de compétition de courts métrages de fiction. Le public a voté pour son film préféré distinguant « La vérité sur Alvert, le dernier dodo » du Réunionnais Nathan Clément. Un jury Jeunes composé d’une dizaine d’élèves des lycées Jean Hinglot au Port, Memona Hintermann Affejee et Levavasseur à Saint-Denis, a honoré Jua Kali, du Kenyan Joash Omondi.