Revenir à la rubrique : Société

L’alerte « éruption en cours » levée à 14h

La Préfecture annonce dans un communiqué la levée du plan d'alerte 2-2 "éruption en cours" consécutive à la fin de l'éruption du Piton de la Fournaise.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 04 novembre 2010 à 11H57

L’éruption du Piton de la Fournaise qui a débuté le 14 octobre 2010 est définitivement terminée.

L’observatoire volcanologique n’enregistre plus aucun signe éruptif et l’activité sismique est à un niveau très faible. Aucune inflation ni déflation du Piton de la Fournaise ne sont par ailleurs constatées.

Par conséquent, l’alerte 2-2 : « éruption en cours » du plan de secours spécialisé volcan est levée ce jour à 14h00.

Il n’y a plus d’alerte en cours.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Loin de la légende de Libertalia, enquête sur un « repaire de forbans » à Madagascar

Entre les années 1690 et 1720, l’île de Sainte-Marie a abrité un comptoir pirate pour la négoce des butins volés, mais aussi pour la traite des esclaves. Les recherches menées par l’archéologue Jean Soulat et son équipe internationale tendent à faire ressurgir du passé les contours d’un campement de forbans dans la baie d’Ambodifotatra. Une base pirate organisée autour d’un site de carénage, d’une canalisation d’eau douce et d’un fortin dédié à la protection des lieux.

L’incorrigible MIKL

Le spécialiste du zouk à La Réunion, MIKL, a dévoilé son nouveau projet « Collé ». Le clip, déjà visionné plus de 150.000 fois en trois semaines, met en relation une histoire d’amour avec ses hauts et ses bas.