Revenir à la rubrique : Santé

La vaccination antigrippale « vivement recommandée »

  En ce début d’hiver austral, les médecins constatent, à la Réunion, une augmentation des consultations pour syndrome grippal au dessus des moyennes saisonnières. Les passages aux urgences pour syndrome grippal sont également en augmentation. Au 23 juin, quatre personnes infectées par le virus de la grippe ont été hospitalisées en réanimation, et l’une d’entre […]

Ecrit par – le vendredi 24 juin 2011 à 09H43

 

En ce début d’hiver austral, les médecins constatent, à la Réunion, une augmentation des consultations pour syndrome grippal au dessus des moyennes saisonnières. Les passages aux urgences pour syndrome grippal sont également en augmentation.

Au 23 juin, quatre personnes infectées par le virus de la grippe ont été hospitalisées en réanimation, et l’une d’entre elles est encore dans un état critique. Ces personnes présentaient toutes des facteurs de risque de complication mais aucune n’était vaccinée.

La vaccination constitue le seul moyen de se protéger et de protéger son entourage efficacement contre la grippe. C’est pourquoi l’Agence de Santé Océan Indien "recommande fortement aux personnes à risque de se faire vacciner dès maintenant contre la grippe saisonnière".

Sont concernés :
– les bénéficiaires habituels : personnes âgées de 65 ans, celles relevant d’une affection de longue durée,
– les enfants et adolescents (de 6 mois à 18 ans) à risque, les femmes enceintes…
– les personnes en surcharge pondérale qui sont invitées à consulter au préalable leur médecin traitant (qui leur délivrera le cas échéant, un bon de prise en charge) ;
– les professionnels de santé : médecins généralistes, sages-femmes infirmiers libéraux, pharmaciens d’officine titulaires.

Les vaccins sont disponibles à La Réunion depuis le 15 avril 2011. Munis de leur bon de vaccination (transmis par la CGSS), les bénéficiaires habituels peuvent se faire délivrer leur vaccin auprès de leur pharmacien, puis se faire vacciner par leur médecin traitant ou l’infirmier de leur choix.

Pour les personnes bénéficiant pour la première fois de cette vaccination, la consultation préalable du médecin est nécessaire.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.