Revenir à la rubrique : Communiqué

« La République à genoux » aux Comores

Le mouvement de la Résistance Réunionnaise Contre la Dictature aux Comores (RRCDC) adresse un communiqué de presse. Ce mouvement milite "pour l'instauration de l'Etat de droit aux Comores où sévit une véritable dictature depuis mars 2019".

Ecrit par LG – le jeudi 25 novembre 2021 à 07H54

La République à genoux

Ce mercredi matin à 7h40, le Ministre des Affaires Etrangères des Comores a atterri dans notre île. Dhoihir DHOULKAMAL est arrivé en provenance de Mayotte, dans la plus grande discrétion. Pourtant, cet événement n’est pas des moindres pour l’avenir de la Zone Océan Indien, vu qu’il doit assister au sommet extraordinaire de la Commission de l’Océan Indien (COI), ce vendredi 26 novembre, au domaine du MOCA, en présence des autres ministres des affaires étrangères des Etats de la Zone.

Ce conseil extraordinaire des ministres se place sous la présidence française, à travers la Présidente de Région, Mme Huguette BELLO, et en présence de M. Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Ce qui nous surprend c’est le manque de relais de cette information publiquement. A croire que cette visite se fait dans la plus grande discrétion, autour des thématiques suivantes :

– Economie bleue et sécurité maritime ;
– La résilience climatique et la réduction des risques ;
– La relance économique et le dialogue avec le secteur privé régional ;
– La formation et la mobilité.

Nous, la Résistance Réunionnaise Contre la Dictature aux Comores (RRCDC), ainsi que nos soutiens, en lutte contre la dictature d’Azali depuis juillet 2018, condamnons la venue de ce criminel de guerre sur une île de la République française. Au Nord de l’Océan Indien, depuis deux ans, on arrête, on réprime les manifestations populaires dans le sang, on bâillonne la presse, on enferme injustement les représentants du mouvement populaire d’émancipation, MABEDJA, dans l’indifférence la plus totale. Plus au Nord (Paris – juillet 2019), le président français Emmanuel MACRON reçoit le dictateur Azali, tapis rouge et poignée de mains, en fermant les yeux sur ses exactions. Pendant ce temps, la République rougit de honte, en déroulant son tapis rouge à des pseudo “ministres”, détourneur d’allocations familiales (octobre 2020), en promenade de santé à La Réunion.

Nous appelons les représentants politiques français :
– Madame la Présidente de Région,
– Monsieur le Président du Département,
– Monsieur le Président de l’Université de la Réunion,
– Mesdames, Messieurs, les représentants du PYROI et du CYROI
À boycotter cette visite, au nom de la République, pour le respect et le souvenir de ses valeurs.  

Nous leur demandons même de dénoncer les exactions commises par le régime Azali et ses complices, durant cette tournée.

Tant qu’il n’y aura pas de justice, de démocratie, et de pouvoir populaire aux Comores, il n’y aura pas de paix, et donc aucune perspective de construction viable pour notre espace India-Océanique.

Organisations signataires :
RRCDC

DIS MOI LA RENYON REVOLTE

“Pwin Zistis, Pwin Pé Nou vé pi!”

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.