Revenir à la rubrique : Société

La Possession : La soirée projection du festival de l’Océan annulée à cause du mauvais temps

La pluie et le vent risquant de perturber le bon déroulement de la projection, les organisateurs ont préféré annuler la soirée. Pour autant, le public pourra encore profiter du festival qui dure jusqu'au 28 juin. Une journée d'animation est d'ailleurs prévu ce samedi sur la darse Foucque, au Port.

Ecrit par N.P – le vendredi 14 juin 2024 à 16H04

Malgré la fin de la vigilance jaune vents forts, les organisateurs du festival de l’Océan ont préféré ne prendre aucun risque. La soirée de projection sur la place festival à La Possession est donc annulé ce soir. Le documentaire « Voyage au Pôle Sud » de Luc Jacquet, le réalisateur de La Marche de l’empereur, devait être montré au public. Malgré tout, les animtions se poursuivent jusqu’au 28 juin, le programme est disponible sur le site de l’Office du tourisme de l’Ouest.

Thèmes : La Possession
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Chambre verte dans le rouge

La Chambre d’Agriculture de La Réunion est dans une situation financière difficile. Dans son rapport rendu public ce vendredi, la Cour des Comptes pointe notamment le sureffectif et a émis quatre rappels au droit. La Chambre consulaire pourrait être placée sous tutelle renforcée si elle ne redresse pas la barre.

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.