Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Jacques Morel renforce les rangs du RN, Joseph Rivière présélectionné pour les Européennes

Le Rassemblement national de Johnny Payet  s'est réuni ce samedi à La Plaine-des-Palmistes pour sa rentrée politique. L'occasion pour le parti de lancer la campagne des Européennes menée par Jordan Bardella mais aussi d'officialiser l'arrivée de Jean-Jacques Morel au sein du mouvement. Le RN 974 a par ailleurs choisi Joseph Rivière comme candidat "positionnable" sur la liste du jeune président du RN.

Ecrit par Samuel Irlepenne et Baradi Siva – le dimanche 18 février 2024 à 06H49

C’est dans son fief palmi-plainois que le patron du RN local a réuni ses troupes à la salle Mont-Fleury afin de présenter le nouveau bureau politique du RN 974. Un bureau composé donc de Johnny Payet comme délégué départemental, de Luçay Chevalier (secrétaire départemental adjoint), de Didier Hoareau (porte-parole), de Sabrina Folio (secrétaire), de David Moutouchety (trésorier), de Patrick Boyer (trésorier adjoint) et de Michel Massy (chargé de communication). André Jatob et Max Hoarau sont quant à eux membres du bureau de l’antenne locale du Rassemblement national.

Passé la présentation du nouvel organigramme du RN 974, Johnny Payet a ensuite salué l’arrivée de deux nouveaux adhérents de marque au sein du mouvement à savoir Rico Vimbaye, bien connu dans le monde économique, et Jean-Jacques Morel. L’avocat dionysien dit ne plus se retrouver sur la même ligne politique que son parti d’origine, Les Républicains, aussi bien sur le plan national que local. Un mouvement qu’il a quitté il y a des années. « Au mieux, ce sont des macronistes, mais moi, je ne suis pas macroniste, clairement. Je ne suis pas dans la lignée de ces gens-là, puisqu’il (NDLR : Emmanuel Macron) n’a pas défendu les Réunionnais », assure-t-il. Sur le plan local, il estime que « ce sont des élus qui ont fait alliance avec la gauche, je pense à Michel Fontaine, les élus du Sud, et à son subordonné Melchior. Ce sont des gens qui ont assassiné Didier Robert. Ce sont des gens qui ont livré La Réunion à la gauche ».

 

 

Les « prises » de Jean-Jacques Morel et de Rico Vimbaye sont pour Johnny Payet une preuve de « l’esprit d’ouverture » qu’il souhaite insuffler au RN péi. Pour rappel, le secrétaire départemental du Rassemblement national avait soutenu la candidature de Jean-Jacques Morel lors des dernières législatives dans la 1ère circonscription, et les deux hommes siègent ensemble dans le même groupe d’opposition à la Région Réunion. Et ce n’est que le début assure-t-il : « Il faut que les gens continuent à se montrer et dire qu’ils soutiennent le programme du Rassemblement national et notamment son programme Outre-Mer qui a été bien travaillé ».

Joseph Rivière « positionnable » sur la liste de Jordan Bardella

Néanmoins, pour avoir quelques bribes de ce programme, il faudra attendre début mars. « Il y a une feuille de route à respecter et on est obligé d’attendre. Vous le savez mieux que moi, tout doit être écrit et faire partie des comptes de campagne. Nous attendons le feu vert de Paris, ce qui ne nous empêche pas d’occuper le terrain », poursuit Johnny Payet, qui confirme néanmoins que Jordan Bardella ou Marine Le Pen viendront l’un ou l’autre faire campagne dans l’île avant le scrutin.

L’autre annonce faite par le parti est la nomination de l’ancien secrétaire départemental du RN 974, Joseph Rivière, positionnable (et non positionné) sur la liste conduite par Jordan Bardella. Il s’en explique : « Le RN local a proposé mon nom éventuellement, mais il faut désormais attendre les commissions nationales d’investiture pour en débattre. Mais le plus important, c’est de contribuer à la victoire de Jordan et de redresser le pays. Ce n’est pas tant Joseph Rivière qui est important. Ce qui est important, c’est de faire en sorte que La Réunion avance et que nous ayons des élus européens pour nous défendre ».

 

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
91 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Enfants de la Creuse : Bientôt une réparation pour les victimes ?

Alors que la mémoire autour de la déportation de près de 2000 enfants réunionnais vers l’Hexagone entre les années 1960 et 1980 reste douloureuse pour l’île, Karine Lebon a déposé une proposition de loi pour une indemnisation des victimes. La députée demande également l’instauration d’une commission “vérité et réconciliation” pour faire la lumière sur cette période sombre de La Réunion.

Polémique autour de la fresque du lycée de Vincendo : Les politiques se mobilisent

L’œuvre d’art réalisée par Méo sur une façade du lycée de Vincendo à Saint-Joseph a provoqué une polémique à cause d’un élément de la peinture. Le livre sur l’histoire de la France est rayé pour être remplacé par « Zistwar La Rényon ». La direction de l’établissement ne s’est pas directement opposée à la création artistique, mais une commission nationale va se pencher sur le sujet. De nombreux politiciens ont pris la parole en faveur de l’artiste.