Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Initiation à la franc-maçonnerie

Dans le premier post à la suite de l’article « Révolution au Grand Orient », Shibboleth, qui doit être membre de cette coterie, nous explique les grands principes de la maçonnerie.Pour les lecteurs qui ne connaissent rien à ce groupement, voici quelques commentaires qui les éclaireront un tantinet. 1- La Franc-Maçonnerie est une fraternité initiatique qui a […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 14 septembre 2010 à 10H39

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Dans le premier post à la suite de l’article « Révolution au Grand Orient », Shibboleth, qui doit être membre de cette coterie, nous explique les grands principes de la maçonnerie.
Pour les lecteurs qui ne connaissent rien à ce groupement, voici quelques commentaires qui les éclaireront un tantinet.

1- La Franc-Maçonnerie est une fraternité initiatique qui a pour fondement traditionnel la foi en Dieu, Grand Architecte de l’Univers.
Voilà une conception voltairienne de Dieu qui ne vole pas bien haut !
Voilà des gens initiés qui ne savent pas que Jésus Christ a expliqué il y a déjà 2.000 ans que Dieu est Père et pas architecte ou horloger.

6- La Franc-Maçonnerie impose à tous ses membres le respect des opinions et croyances de chacun. Elle leur interdit en son sein toute discussion ou controverse politique ou religieuse. Elle est ainsi un centre permanent d’union fraternelle où règne une compréhension tolérante et une fructueuse harmonie entre des hommes qui, sans elles, seraient restés étrangers les uns aux autres.
Voilà  le plus gros mensonge que la franc-maçonnerie cherche à faire gober. Le but inavoué de la maçonnerie est la destruction des valeurs évangéliques transmises  par les chrétiens, notamment la hiérarchie de l’Église catholique. S’insinuant dans les rouages parlementaires, les députés franc-maçons sont favorables à tous les moyens contraceptifs, à l’avortement à tour de bras (dont la pilule dite « du lendemain »), au divorce, au Pacs, à l’euthanasie, à l’homoparentalité. Et s’ingénient à faire voter des lois allant à l’encontre de la morale chrétienne sous couvert de « progrès ».
Un grand maître de l’ordre converti au christianisme a quitté cette obédience et a fermement déclaré que les chrétiens n’ont rien à faire dans ce truc-là.
En devenant franc-maçon, un catholique s’excommunie de lui-même ipso facto.

7- Les Francs-Maçons prennent leur obligation sur un Volume de la Loi Sacrée afin de donner au serment le caractère solennel et sacré indispensable à sa pérennité.
La Bible a un nom et ce ne sont pas les francs-maçons qui évoquent Dieu mais ne l’invoquent jamais qui en sont les dépositaires.
Il faut avoir beaucoup de culot et surtout un grand manque de rigueur intellectuelle pour s’appuyer sur la Bible afin de faire voter des lois allant à l’encontre des valeurs chrétiennes.

8- Les Francs-Maçons s’assemblent, hors du monde profane, dans des loges où sont toujours exposées les trois grandes Lumières de l’ordre : un Volume de la Loi Sacrée, une Equerre et un Compas, pour y travailler selon le rite, avec zèle et assiduité, conformément aux principes et règles prescrits par les Constitutions de l’Obédience.
Contrairement aux maçons authentiques dont ils se réclament et qui construisaient des cathédrales, les maçons modernes ne se réclament pas de Jésus-Christ.
Il est bon que les chrétiens sachent que lors du passage « sous le bandeau » (première étape pour devenir maçon), les candidats à l’initiation doivent rejeter la référence à tout dogme. Pour les catholiques, cela revient à abjurer Jésus-Christ en reniant tous les préceptes de Son Église…

11- Les Francs-Maçons contribuent par l’exemple actif de leur comportement sage, viril et digne, au rayonnement de l’Ordre dans le respect du secret maçonnique.
Le « secret » maçonnique : en voilà encore une çonnerie ! Une disposition qui sème le trouble dans les ménages. Un trouble qui pourrait dorénavant disparaître si les deux époux sont dans la même loge.

12- Les Francs-Maçons se doivent mutuellement, dans l’honneur, aide et protection fraternelle, même au péril de leur vie. Ils pratiquent l’art de conserver en toute circonstance le calme et l’équilibre indispensables à une parfaite maîtrise de soi.
« Même au péril de leur vie » ! Le jeu n’en vaut guère la chandelle !!!

L’initiateur

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Diaspora Indienne : Pèse-t-elle dans les Élections générales en cours ?

Cet article explore le rôle de la diaspora indienne dans les élections indiennes, alors qu’elle mobilise le soutien des partis politiques et plaide en faveur d’une plus grande représentation.

Par Ajay Dubey – Professeur d’Études Internationales, ancien Recteur à la Jawaharlal Nehru Université (JNU), Delhi (Inde), Secrétaire général de l’Association Indienne d’Études Africaines (ASA India), Président de l’Organisation d’Initiatives de la Diaspora (ODI International).