Revenir à la rubrique : Communiqué

Grève des médecins libéraux : « Les raisons de la grève »

Le SML Réunion et Dom Tom s'exprime par voie de communiqué sur les raisons de la grève des médecins libéraux.

Ecrit par N.P. – le vendredi 13 octobre 2023 à 11H54
Le communiqué :
Avec 1,50 € d’augmentation d’honoraires, la loi Valletoux, des crédits très insuffisants accordés à la médecine libérale, une volonté de privilégier une rémunération au forfait et non à l’acte, les futurs médecins et ceux installés finirons tous découragés de l’exercice soi-disant libéral qu’on leur impose. Et sans médecins libéraux la médecine libérale conventionnée qui faisait la fierté de la France disparaîtra d’elle-même.
Pour deux choix restant alors possibles aux médecins. Soit pour le salariat avec ses 35 heures par semaine, les congés payés et moins d’années de travail. Pour une médecine en dispensaire encadrée disposant de moyens limités. Pour moins de disponibilité envers les patients ne choisissant plus leur médecin. Soit pour l’exercice libéral hors convention, pour en vivre et pouvoir pratiquer une médecine de qualité . Avec alors des actes sans prise en charge par l’assurance maladie.
Avec pour conséquence, une médecine à 2 vitesses. L’une non libérale pour les pauvres et classes moyennes représentant la grande majorité des Français. L’autre libérale mais pour les riches qui pourront payer.
Autre raison de la grève des médecins libéraux, la politique actuelle de créer des prérogatives à d’autres professions de santé (infirmières de pratique avancée, kinésithérapeutes, pharmaciens) pour effectuer des actes impossibles à qualifier de médicaux car ne relevant pas, pour ce qui les concerne, de compétences médicales délivrées par un diplôme de médecine.
Dernière raison. Après une poursuite aveugle d’une politique de numerus clausus coercitive. la détermination actuelle de politiciens pour favoriser la venue de médecins non européens. Au détriment des pays qui les ont formés, pour leur octroyer l’ autorisation d’exercer en France avant même la vérification de leur diplômes et compétences, le contenu et les exigences  des études de médecines pouvant être très variables d un pays hors Europe à l’autre.
Docteur Humbert GOJON
Président SML Réunion
Vice-président du SML chargé des DOM-TOM
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport d’enquête sur le Retour au péi

L’association « Réunionnais de retour au péi » a réalisé une enquête sur le retour des Réunionnais dans l’île afin d’apporter des données utiles aux acteurs institutionnels et travailler à la mise en place d’un dispositif d’accompagnement au retour.

[Communiqué] Les nuits des forêts sont de retour !

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 au 16 juin, invitant le grand public à explorer plus de 200 forêts à travers la France métropolitaine ainsi qu’en Outre-Mer, dont la Réunion, offrant une programmation variée pour sensibiliser à l’importance de ces écosystèmes.