Revenir à la rubrique : Santé

Grève des médecins: 70% des cabinets devraient fermer pendant les fêtes

Plusieurs syndicats de médecins ont encouragé les généralistes à fermer leur cabinet pendant les vacances de Noël pour protester contre le nouveau projet de loi de santé. Le mouvement s’annonce très suivi sur l’île.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 16 décembre 2014 à 14H40

​Mieux vaut éviter de tomber malade pendant les fêtes. Du 24 au 31 décembre prochain, la majorité des cabinets de généralistes et spécialistes libéraux fermeront leurs portes pour s’opposer au projet de loi de santé présenté par la ministre Marisol Touraine le 15 octobre dernier.

L’appel de grève national lancé par la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a été aussi entendu à la Réunion. Deux autres syndicats majoritaires, MG France et le SML (Syndicat des médecins libéraux) se sont depuis greffés au mouvement. « 70% des cabinets de l’île sont amenés à fermer » pendant les fêtes si l’on en croit Christine Kowalczyk, présidente de la CSMF, « ainsi que la clinique de Sainte-Clotilde« . Pour rappel, environ 1.200 médecins sont salariés à la Réunion et 1.300 exercent en tant que libéraux.

La grogne des praticiens réunionnais semble aussi importante que dans l’Hexagone, bien que les revendications diffèrent légèrement, notamment sur la généralisation de l’avance des frais. « A la Réunion, les généralistes se sentent un peu moins concernés puisque le tiers-payant est déjà généralisé depuis 10 ans« , suppose Alain Besnard, secrétaire général du Conseil de l’ordre des médecins. Généralisé oui, « mais pas obligatoire jusque-là« , contraste Christine Kowalczyk.

« La ministre fait de la calinothérapie »

Selon la présidente de la CSMF, le nouveau projet de loi de santé « dénigre la profession en déléguant aux auxiliaires médicaux les compétences des médecins« . Et d’ajouter: « Nous sommes pour la délégation des tâches, mais on ne peut pas donner les mêmes responsabilités qu’un médecin à un auxiliaire médical qui n’a pas reçu la même formation« .

Les praticiens s’opposent aussi au principe de « territorialité » qui obligerait un patient à consulter le médecin le plus proche de son domicile: « C’est la fin de la liberté pour le patient qui est privé de choisir son médecin traitant« .

« La ministre fait de la calinothérapie repoussant le projet à mars prochain,  ironise  Christine Kowalczyck. Rien ne sert de reporter, il faut réécrire le projet de loi« . Elle affirme enfin que les patients de son cabinet « soutiennent le mouvement et signent eux aussi les pétitions« . « Nous ne sommes pas dans l’opposition mais puisque nous n’existons pas au regard de la loi, nous n’ouvrirons tout simplement pas« , conclut-elle.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Fin de la vente d’alcool réfrigéré dans les grandes surfaces de La Réunion

La préfecture de La Réunion, l’ARS et les acteurs économiques ont signé une charte pour lutter contre les consommations à risque d’alcool. Parmi les nouvelles mesures qui seront mises en place, l’arrêt de la vente d’alcool réfrigéré dans les grandes surfaces réunionnaises, mais aussi des 4×3 et des couvertures de catalogues de vente une semaine avant les fêtes des mères et des pères.