Revenir à la rubrique : Social

Grève contre la suppression de la majoration des retraites : une matinée décisive

“Nous avons fait notre travail. Nous avons alerté l’opinion publique, les acteurs économiques locaux et les responsables politiques pour qu’ensembles, La Réunion fasse front contre la suppression de l’Indemnité temporaire de retraite”. Jean-Claude Bénard et l’intersyndicale sauront ce matin, avec quelles armes ils vont poursuivre le combat.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 02 octobre 2008 à 07H56

L’intersyndicale n’a pas baissé les bras face à la décision du gouvernement de supprimer la majoration de 35 % sur les retraites des fonctionnaires. “C’est vrai qu’a priori, dans la tête de certaines personnes, la cause semble entendue, mais pour nous rien n’est joué”.
L’intersyndicale espère d’une part que l’intervention de leurs représentants nationaux, pèse sur ce débat. Armand Hoarau, secrétaire général de l’Unsa, est déjà en métropole. Jean-Claude Bénard, de Solidaire, repart à Paris dès ce soir.
L’autre piste de travail des syndicalistes, c’est bien sûr le terrain politique. “Nous attendons les représentants de tous les partis politiques à notre défilé d’aujourd’hui”. Entre les lignes, il faut lire : “surtout ceux de la gauche”. Et ce pour une raison avant tout stratégique.
“Nous espérons que nos parlementaires sauront faire entendre leur voix lors de l’étude de projet de loi à l’Assemblée nationale et au Sénat”, du pain béni surtout pour les élus de gauche.
En dernier recours, les défenseurs de l’Indemnité temporaire de retraite feront sans doute un recours devant le Conseil constitutionnel.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.