Revenir à la rubrique : Faits divers | Société

Gendarmerie : Appel à témoins suite à l’accident mortel de Saint-Paul

Un accident mortel a eu lieu dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juin 2024 entre 2h30 et 3h, au niveau de l'échangeur de Cambaie sur la RN1 (dans le sens Sud/Nord) à Saint-Paul. Suite cet accident, la gendarmerie lance un appel à témoins.

Ecrit par Zinfos974 – le jeudi 13 juin 2024 à 11H12

Les enquêteurs de la Gendarmerie de Saint-Paul recherchent un (ou des) témoin(s) de l’accident mortel de la circulation routière survenu, dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juin 2024 entre 02 heures 30 et 03 heures, au niveau de l’échangeur de Cambaie sur la RN1 (dans le sens Sud/Nord) à Saint-Paul.

CONTACT – Toute personne susceptible d’apporter son témoignage est invitée à prendre contact auprès de la communauté de brigades de Saint-Paul au 02.62.45.45.45, ou en dehors des heures ouvrables composer le 17.

Thèmes : Gendarmerie
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Cirest vote 800.000 euros d’aides pour combler la trésorerie de la SPL Estival

Le président Patrice Selly a informé ce mercredi soir les élus communautaires qu’ils devaient résilier l’actuelle délégation de service public de la SPL Estival, seule condition permettant le versement d’une aide forfaitaire de 800.000 euros. Un nouveau contrat sera passé avec la SPL, lequel prévoit en outre d’abonder le capital de 300.000 euros par an pendant 10 ans pour apurer la dette.

Errance animale : Plus de 1.400 captures en 2023 dans l’Ouest

La signature d’une nouvelle convention entre trois associations et le Territoire de l’Ouest sur le sujet de l’errance animale a été l’occasion pour la collectivité de présenter son bilan en la matière. Alors que la question a enflammé l’actualité récente, la collectivité affirme prendre le problème à bras-le-corps.