Revenir à la rubrique : Santé

Fusion des hôpitaux : St-Pierre dit « oui » à St-Denis

Le conseil de surveillance du GHSR a voté ce matin la fusion avec le CHR Félix-Guyon de Saint-Denis. La création du futur centre hospitalier universitaire en dépendait.

Ecrit par Lilian Cornu – le mercredi 25 mai 2011 à 17H02


C’est fait, le conseil de surveillance du groupe hospitalier Sud Réunion (GHSR) a voté ce matin la fusion avec le CHR Félix-Guyon de Saint-Denis. Les débats ont, semble-il, été passionnés et houleux tellement les incertitudes étaient nombreuses concernant ce dossier. Au total, il y aura eu quatre suspensions de séance. Certains membres du conseil de surveillance ont même demandé le report de l’ordre du jour, ce qui aurait mis en péril la création du CHU puisque cette fusion devait être actée impérativement avant la fin du mois de mai.

La première délibération concernait la création du Centre Hospitalier Universitaire (CHRU) et plus précisément la convention constitutive du CHRU de la Réunion. Sur les 14 membres présents, 13 ont votés « pour » et un « contre » ce projet.

Le président du conseil de surveillance ne participe pas au vote

La deuxième délibération était la plus problématique puisqu’elle visait à accepter le protocole d’accord en vue de la fusion du GHSR avec le CHR de Saint-Denis, une condition sine qua non à la création du CHRU. Le vote a été plus serré puisque sur 13 votants, neuf ont voté la fusion alors que quatre s’y sont opposés. Le président n’a pas souhaité participé au vote. Il a demandé aux membres du conseil de surveillance de faire « un choix en leur âme et conscience » tout en affirmant qu’il continuerait à présider le conseil de surveillance du GHSR.

Les votes ayant été secrets, il n’est pas possible de connaître ceux qui se sont opposés au projet de fusion mais il semblerait que les médecins du comité médical d’établissement (CME) étaient contre le projet de fusion.

il reste maintenant à l’ARS à acter ces délibérations, le ministère devrait donc bientôt annoncer officiellement la création du CHRU de la Réunion.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.