Revenir à la rubrique : Politique

Européennes: Younous Omarjee 4ème sur la liste France Insoumise

Après des mois de tractations, incluant bisbilles, défections et remise en cause par certains du processus même de son élaboration, la liste des candidats France Insoumise aux élections européennes de mai prochain est sortie ce week-end. Le député réunionnais Younous Omarjee y figure en 4ème place, il est donc éligible.

Ecrit par – le lundi 10 décembre 2018 à 15H25

La France Insoumise tenait ce week-end à Bordeaux sa convention annuelle, sur fonds de mouvement des gilets jaunes. La clôture de la convention fut aussi celle de la liste des candidats choisis pour les élections européennes. Le processus de désignation des candidats est effectué par un comité électoral composé de 32 personnes, dont 18 tirées au sort : « Le comité électoral national, représentatif de La France insoumise – donc incluant aussi des représentant·e·s de toutes les forces y participant – veillera à la répartition des candidat·e·s sur le territoire et au respect, de la diversité sociale du pays et de la diversité politique des signataires de La France Insoumise », indique La France Insoumise.

La liste des candidats France Insoumise a beaucoup évolué durant le processus d’évaluation. La France Insoumise a, cet été, accueilli en son sein des « frondeurs » du PS moribond, notamment le député européen Emmanuel Maurel, qui figure dorénavant en 6ème position sur la liste. Un changement de cap qui n’a pas fait l’unanimité chez les insoumis.

L’ancien conseiller en géopolitique de Jean-Luc Mélenchon, Djordje Kuzmanovic, a été retiré de la liste définitive il y a quelques semaines, alors même qu’il n’était pas en position éligible. Il est l’un des représentants de la ligne « souverainiste » de la FI, qui semble désormais céder à la volonté d’union de la gauche.   

Entamé en mai de cette année, le processus d’élaboration de la liste des candidats s’est achevé ce week-end, par la présentation de la liste définitive des candidats et candidates. Younous Omarjee y figure en 4ème place, il est donc éligible et devrait, sauf gros accident électoral, rempiler pour 5 années de mandat. 

Younous Omarjee fait partie du cercle proche de Jean-Luc Mélenchon, il a fait plier le lobby de la pêche électrique, obtenant son interdiction en Europe par l’un de ses amendements. Il lutte contre l’omniprésence du plastique, plaidant pour l’interdiction dès 2015 des produits en plastique à usage unique et à l’utilité contestable, tels les pailles.

Il a porté à Bruxelles la voix du peuple Rohingyas, opprimé en Birmanie.  Younous Omarjee représente la population des Outre-mer au parlement européen. Il a largement participé à la fondation du mouvement « Maintenant le peuple », qui regroupe des élus et militants de plusieurs partis européens proches de LFI. 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.