Revenir à la rubrique : Société

Etudiants réunionnais en Métropole: Le bilan de Mike Sihou

Après une année à la présidence de l’AERP, Association des Etudiants Réunionnais de Paris, nous avons demandé à Mike Sihou de présenter son bilan. Le président 2008 est satisfait du travail qui a été fourni.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 08 janvier 2009 à 20H24

Mike Sihou, l’heure du bilan est venu, pensez-vous avoir atteint vos objectifs?
Je peux, et cela sans aucune hésitation ni réflexion, répondre oui à cette question. En décembre 2007, avec l’équipe, nous avions décidé d’entamer deux principaux chantiers pour 2008.
Nous avons constaté que les étudiants réunionnais n’avaient souvent pas connaissance de l’Association des Étudiants Réunionnais de Paris (AERP). Un travail sur la communication, avant même qu’ils arrivent sur la capitale, a donc été indispensable.
Tout au long de l’année 2008, les médias locaux et nationaux ont parlé de l’AERP et je tiens aujourd’hui à les remercier. Sans eux, l’association n’aurait pas retrouvé la place qui lui est due.
Il nous tenait également à cœur de faire tout ce qui était possible à notre niveau pour améliorer la situation étudiante réunionnaise à Paris. Nous nous sommes vite rendus compte que les étudiants réunionnais de Paris n’étaient pas les seuls concernés par nos actions mais aussi les étudiants réunionnais de toute la métropole, et même les étudiants ultramarins (des structures équivalentes à la nôtre n’existant pas, par exemple, chez nos camarades antillais).

Quelles ont été les actions principales menées au cours de votre mandat?
Les actions ont été nombreuses cette année, je ne pourrai pas toutes les développer mais en voici, pêle-mêle, quelques exemples.
La première manifestation qui mérite d’être citée est la soirée ‘Indian Ocean Fever’ qui a eu lieu sur la péniche ‘River’s King’ au début du mois de février 2008. En compagnie de Dj Dan, plus de 500 réunionnais, y ont fait le déplacement de toute la métropole.
Ensuite, nous avons organisé le Forum des DOM-TOM courant avril au Secrétariat d’Etat à l’Outre-Mer avec le soutien de la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’Outre-Mer et 97′ INSEEC.
Le festival de l’humour kréol, avec notamment Marie-Alice Sinaman, a marqué notre actualité du mois de mai.
Au mois de juillet, nous avons projeté « Histoires de départs« , un reportage réalisé par Frédéric Perraut, à l’auditorium de la Mairie de Paris. Pour la première fois, 200 réunionnais étaient réunis à Paris pour un évènement autour du thème de la mobilité.
Septembre 2008, la journée d’accueil des étudiants ultramarins s’est déroulée avec succès.
En novembre, nous avons participé à une réflexion sur la condition des 70.000 étudiants ultramarins.
La dernière action, avant la fin du mandat, a été la signature de la convention sur l’organisation de tests pour lutter contre les pratiques discriminatoires en matière d’accès au logement, le 1er décembre 2008 au Ministère du logement.

Garderez-vous un bon souvenir de cette présidence malgré les quelques divergences d’opinion et attaques auxquelles vous avez dû faire face?
J’ai le sentiment du devoir accompli. Le souvenir que je garderai de cette présidence ne peut être que bon. Grâce à l’AERP, j’ai rencontré un certain nombre de personnes intéressantes et je pense avoir vécu pleinement cette année.
Il est vrai que j’ai du faire face à certaines critiques péjoratives et autres attaques. Mais que voulez-vous? Dès que vous essayez de faire quoi que ce soit, il y aura forcément des personnes pour critiquer. Aujourd’hui, je n’ai qu’une chose à dire: les résultats sont là.

Que pensez-vous de la nouvelle présidence?
La nouvelle équipe, qui sera guidée par Sandrine Coupat, a toute ma confiance et je sais que je ne serai pas déçu. Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir de l’association. La nouvelle présidence saura continuer les chantiers entamés, apporter sa valeur ajoutée et proposer de nouvelles idées.

Quels vont être vos centres d’intérêts et objectifs désormais?
Dans un premier temps, je vais terminer mon cursus ingénieur. A cet effet, je suis en stage au Ministère de la Défense à partir du mois d’avril, puis je pars en Inde en septembre pour une durée d’un an.
A mon retour, je compte continuer à mettre mes compétences et mon énergie au service des Réunionnais. En d’autres termes, une fois diplômé, il ne serait pas impossible que j’entame une carrière politique à la Réunion…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Élections législatives anticipées de 2024 : Où et comment faire une procuration ?

À l’approche des élections législatives anticipées qui se dérouleront les 30 juin et 7 juillet prochains, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration entièrement dématérialisée déjà mis en œuvre lors des élections européennes de 2024. Déjà 60.000 procurations ont été remplies en 48 heures contre 25.000 sur la même période lors du dernier scrutin.

La flamme olympique embrase le chaudron du Jardin de l’Etat

Le relais de la flamme olympique s’est déroulé ce mercredi 12 juin à La Réunion. Après avoir été allumée au Piton de la Fournaise, elle a voyagé toute la journée à travers l’île pour venir illuminer en fin de journée le Jardin de l’Etat. Retour en images.

La vigilance vents forts passe en orange cette nuit

Météo France annonce que les conditions climatiques vont se dégrader cette nuit. Le nord, l’ouest, le sud et le sud-est vont passer en vigilance orange vents forts à 4 h du matin. À noter que l’est, plus épargné par les vents, sera sous une vigilance jaune fortes pluies/orages.

Vents forts : Prudence sur la Nouvelle Route du Littoral

Le CRGT informe qu’en raison des prévisions de Météo France annonçant des conditions météorologiques dégradées et d’importantes rafales de vent dès ce soir, la circulation entre Saint-Denis et La Possession sera réglementée à partir de 20h ce mercredi 12 juin jusqu’au vendredi 14 à 6h, interdisant la circulation des deux roues sur le Viaduc de la Nouvelle Route du Littoral et limitant la vitesse à 70 km/h pour tous les véhicules.