Revenir à la rubrique : Communiqué

Ericka Bareigts présente sa politique pour les seniors lors d’un colloque international

La maire de Saint-Denis a présenté sa politique publique pour les seniors lors d'un colloque organisé par le Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés.

Ecrit par N.P. – le mercredi 06 décembre 2023 à 18H25

Le communiqué :

La maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, s’est rendue à Paris pour présenter de manière globale sa politique publique à l’égard des seniors lors d’un colloque international sur invitation du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés mardi 5 décembre 2023. Plus de 200 personnes étaient présentes, venant des quatre coins du monde : Émirats Arabes Unis, Canada, Slovaquie, Belgique, Brésil, Portugal.

Lors d’une table ronde aux côtés notamment du Président du RFVAA, Thomas Dubedout et de son délégué général, Pierre-Olivier Lefebvre, la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, a pu exposer des exemples concrets de la dynamique de notre politique seniors. La Réunion, et plus particulièrement Saint-Denis, subit actuellement un véritable changement démographique. D’ici 2050, la part des seniors va être multipliée par deux. C’est pourquoi, la Ville a souhaité passer à l’action et rompre avec l’isolement en créant notamment « le Plan Séniors en Action ». Aujourd’hui, plus de 40 activités en tout genre sont proposées aux seniors de la Ville, pour se divertir, se dépenser, progresser, s’enrichir, ou encore apprendre des choses qu’ils n’auraient jamais eu l’occasion de faire. Le tout pour seulement 5 euros par an, par activité et par adhérent.e.

Le label or 3 étoiles « Ville Amie des Aînés » de Saint-Denis reçu en 2022 prouve son engagement envers ses seniors, pour leur bien-être, leur confort et leur sécurité. Et les 44 clubs seniors du chef-lieu sont le cœur battant de cette dynamique. Ces clubs offrent l’opportunité à chaque gramoune qui le souhaite de développer ses compétences, élargir ses centres d’intérêt et ainsi s’épanouir à son rythme.

A Saint-Denis, être senior est une bénédiction. Ils font partie intégrante de la vie de la ville. C’est pourquoi, en tant que ville citoyenne et fraternelle, Saint-Denis mise sur la participation citoyenne de nos aînés par le biais d’un « Conseil des Sages ». Des ateliers intergénérationnels ont également été mis en place avec les enfants dans le cadre de l’École du Bonheur. Que ce soit également à travers des actions sociales, des offres de mobilité ou encore des logements adaptés, la ville ne cesse de vouloir aller plus loin pour leur bonheur.

Saint-Denis travaille en transversalité avec de nombreux acteurs pour que le « bien vieillir à Saint-Denis » devienne une réalité. La Ville compte poursuivre et développer toutes ces actions déjà mises en place dans le but d’acquérir le label platine « Ville Amie des Aînés » fin 2025.

Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis :
« Saint-Denis est une ville de 153 000 habitants et avec ses 1000 habitant.e.s au kilomètre carré est une ville très dense. Bien que considérée comme une commune française depuis 1946, les lois françaises ne se sont réellement appliquées que dans les années 70-80, voire 90 et ce sont nos personnes âgées qui subissent les conséquences de ce fait historique. Les personnes de plus de 75 ans sont extrêmement pauvres, 10% d’entre elles vivent aujourd’hui avec seulement 250 euros par mois. Face à notre révolution démographique en cours, Saint-Denis a pour volonté d’aider toutes ces personnes à avoir une meilleure estime de soi et une meilleure place dans la société. »

 

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ti ZOM
2 mois il y a

 Que ce soit également à travers des actions sociales, des offres de mobilité ou encore des logements adaptés ? Où sont ces logements . Léa ? il faut être roi du pétrole

Dans la même rubrique

Crise en mer Rouge : L’État continue de suivre l’évolution de la situation

Malgré les attaques des rebelles Houthis en mer Rouge depuis novembre 2023, les approvisionnements et les prix à La Réunion restent stables grâce aux ajustements des compagnies maritimes et à une surveillance accrue des prix par l’État, bien que les délais de livraison puissent exceptionnellement s’étendre jusqu’à 5 jours.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.

La Ville du Port initie la culture du riz en milieu urbain

La Ville du Port a mené ces derniers mois une expérimentation de culture du riz à petite échelle sur les sites du Triangle agricole et de la ferme urbaine située à Ariste Bolon, en lien avec les associations An Grèn Koulèr (AGK) et Riz Réunion.