Revenir à la rubrique : Société

Élections législatives anticipées de 2024 : Où et comment faire une procuration ?

À l’approche des élections législatives anticipées qui se dérouleront les 30 juin et 7 juillet prochains, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration entièrement dématérialisée déjà mis en œuvre lors des élections européennes de 2024. Déjà 60.000 procurations ont été remplies en 48 heures contre 25.000 sur la même période lors du dernier scrutin.

Ecrit par N.P – le jeudi 13 juin 2024 à 06H12

Si vous savez d’ores et déjà que vous ne pourrez pas vous rendre au bureau de vote le jour du scrutin, vous avez la possibilité de donner procuration à une autre personne pour que celle-ci vote à votre place. Pour les dernières élections Européennes 2024, les citoyens français ont largement plébiscité ce moyen de faire valoir leur droit puisque 873 933 procurations étaient valides à la date du 9 juin. Pour rappel, une personne ayant donné procuration peut toujours voter si elle est finalement présente le jour du vote. Pour cela, il suffit qu’elle vote avant son mandataire.

Dans la perspective des élections législatives anticipées, ce dispositif intéresse à nouveau particulièrement les concitoyens. Pour la seule journée du 10 juin, 16.044 procurations ont été validées dont 15.707 ont été établies via la télé-procédure Ma Procuration.

Comment établir une procuration ?

  1. Démarches en ligne :
    • Les électeurs peuvent désormais établir leur procuration en ligne via le site Maprocuration. Cette plateforme simplifie le processus en permettant de faire la demande de procuration depuis chez soi, à tout moment.
  2. Validation en mairie ou commissariat :
    • Après avoir fait la demande en ligne, l’électeur doit se rendre en personne dans une mairie ou un commissariat pour confirmer son identité et valider la procuration.
  3. Suivi de la demande :
    • Une fois validée, la procuration peut être suivie en temps réel sur le site Maprocuration.

Conditions à remplir pour voter par procuration

  • Justificatifs nécessaires :
    • Il est nécessaire de justifier son impossibilité de se rendre au bureau de vote (raison de santé, obligations professionnelles, vacances, etc.).
  • Délégation de vote :
    • L’électeur peut désigner un mandataire de son choix, inscrit sur les listes électorales de la même commune.

Délais et précautions

  • Anticiper la demande :
    • Il est conseillé de faire la demande de procuration le plus tôt possible pour éviter tout retard administratif qui pourrait empêcher le mandataire de voter.
  • Durée de validité :
    • Une procuration peut être établie pour une élection précise ou pour une durée déterminée, dans la limite d’un an.

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Cirest vote 800.000 euros d’aides pour combler la trésorerie de la SPL Estival

Le président Patrice Selly a informé ce mercredi soir les élus communautaires qu’ils devaient résilier l’actuelle délégation de service public de la SPL Estival, seule condition permettant le versement d’une aide forfaitaire de 800.000 euros. Un nouveau contrat sera passé avec la SPL, lequel prévoit en outre d’abonder le capital de 300.000 euros par an pendant 10 ans pour apurer la dette.

Errance animale : Plus de 1.400 captures en 2023 dans l’Ouest

La signature d’une nouvelle convention entre trois associations et le Territoire de l’Ouest sur le sujet de l’errance animale a été l’occasion pour la collectivité de présenter son bilan en la matière. Alors que la question a enflammé l’actualité récente, la collectivité affirme prendre le problème à bras-le-corps.

Errance animale : « Si on prend la peine d’avoir un chien et qu’on l’aime, on le laisse dans sa cour »

Ce mardi 23 juillet, la CASUD organisait une grande opération de prévention et de sensibilisation contre l’errance animale sur le parcours de santé de Bel-Air au Tampon. L’occasion de rappeler les bonnes pratiques pour ne pas attirer les chiens errants et éviter qu’ils se rassemblent en meute. L’intercommunalité du sud annonce renforcer la sensibilisation autour des chiens divagants et, le cas échéant, mettre en place des sanctions.