Revenir à la rubrique : Société

EDF : La centrale du Port-Est passe à l’huile de colza

Fini le fuel, désormais EDF va faire fonctionner les 12 moteurs de la centrale thermique du Port-Est à l’huile de colza. Les travaux de conversion lancés au début de l’année sont achevés. D'ici à 2024, toutes les centrales de l’île seront passées à des combustibles renouvelables.

Ecrit par M.B – le mardi 05 décembre 2023 à 06H15

Avec près de 40% de la production électrique de l’île, la centrale du Port-Est est une pièce maîtresse d’EDF Réunion pour l’approvisionnement de La Réunion. Ce lundi, la centrale officialise sa transition vers un combustible renouvelable et neutre en carbone. L’huile de colza a été préférée aux huiles de palme et de soja justement pour son faible impact environnementale.

Dans le cadre du plan pluriannuel pour l’énergie de 2022, toutes les centrales thermiques réunionnaises devront stopper l’utilisation du charbon et du fuel. Les travaux se sont donc déroulés tout au long de l’année 2023, “avec une conversion des douze moteurs de juin à octobre. La production n’a pas été stoppée durant l’opération grâce à un planning millimétré”, précise Alexandre Sengelin, le directeur de la centrale du Port-Est.

Ce sont près de 500 000 tonnes de CO² qui sont ainsi évités, ainsi que l’émission de polluants toxiques, comme les métaux lourds ou le soufre. Malgré un long transport par bateau du combustible, EDF assure que cela ne représente que 2% de la facture en CO² de cette transition. “Cela sera aussi neutre pour la facture du client”, rassure Alexandre Sengelin.

“Une page de l’histoire du Port se tourne”

Pour le maire de la cité portoise, Olivier Hoarau, “une page de l’histoire du Port se tourne, avec la fin des centrales thermiques aux énergies fossiles. C’est un pan du passé que nous garderons en mémoire. Mais nous devons aller vers un mix énergétique 100% renouvelable à La Réunion”.

De son côté, le préfet de l’île, Jérôme Filippini, insiste sur les changements drastiques qui nous attendent dans les prochaines années. “Nous allons devoir faire plus dans les 7 ans à venir que durant les 33 dernières années. La Réunion prend sa part, avec une production énergétique entièrement décarbonée d’ici 2024”.

Autre avantage de cette transition, la position géographique de la centrale lui permet de décharger son carburant directement sur les quais du Port qui la borde. “Notre impact sur le trafic routier de l’île est nul”, précise le directeur de la centrale. Un bateau toutes les trois semaines sera nécessaire pour approvisionner la centrale. Ce sont près de 10 TWh d’électricité qui ont été produits depuis la construction de la centrale en 2013, “sans accident grave, ni incident notable”, claironne EDF.

S’abonner
Notification pour
29 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
terminator
2 mois il y a

ce n’est que du geenwashing, la centrale tournera avec de l’huile qui a fait 3x le tour du monde sur des tankers pour fabriquer une electricité soit disant bio pays pour recharger des vehicules electriques qu’a partir de 21h…

Antipode
2 mois il y a

La notion de « neutre en carbone » est une vue de l’esprit, surtout si la consommation augmente et quoiqu’il en soit l’usage ne fait pas réduire les émissions et moins encore en retirer de l’atmosphère & Océan ; cela dit, c’est un moindre-mal comparé au charbon et pétrole ; mais pour plus d’efficacité, il va falloir rapidement passer aux Small Modulars Reactors (SMR)

MissCabri974
2 mois il y a

Si c’est vrai, pourquoi ne pas commencer la conversion des cultures locales pour que nous puissions produire notre huile, nous rendons vraiment autonome sur ce point ? Les politiques ont d’autres chats à fouetter comme au sujet du déboulonnage sans doute.

valeo
2 mois il y a

C’est de la désinformation au mieux, des mensonges au pire.
Cette énergie arrive par navires qui brûlent du fioul lourd et émettent énormément de microparticules.
EDF brule aussi des pellets de bois (2 réservoirs géants ronds qu’on aperçoit de la route) venant du Canada pour remplacer le charbon d’Afrique du Sud. Toujours par bateau mais le Canada est beaucoup plus loin et il faut 2 navires de pellets pour remplacer un seul de charbon car les pellets sont 2 fois moins calorifères. La densité calorifique du charbon de bois est de l’ordre de 33 MJ/kg contre 18 MJ/kg pour le bois sec.
Scandaleux.

Chris
Répondre à  valeo
2 mois il y a

ces petits morceaux de bois sont issus de quoi ? Sont ils normalement des déchets au Canada ? Ou alors coupe-t-on des arbres uniquement pour produire ces morceaux ?

Valmytho
Répondre à  valeo
2 mois il y a

Valeo toujours au top!
1-le fuel aussi arrive par navires qui émettent aussi des microparticules, donc de ce point de vue c’est pareil mon coco!
2-les pellets de bois sont brulés par Albioma (entreprise privée) et non par EDF
C’est kikidi des mensonges?

Taiga974
2 mois il y a

Si on avait de la canne à sucre on pourrait faire de l’ éthanol pour les véhicules et la centrale au lieu de faire du sucre et du rhum qui tuent le peuple réunionnais…….mais nos dirigeants préfèrent la deuxième solution !!

hoarau
2 mois il y a

on a de l electricité pour les voitures les clims et les supermarchés mais pour manger il n y a plus de terre cultivables dispo….

payet
2 mois il y a

legalisation du zamal:biomasse et produit à forte valeur ajoutée! la réuniopn peut devenir riche mais avec nos politiciens et leurs electeurs on va plutot régrésserl important c est de ne pas voir 2 mecs se ballader à poil

Chris
2 mois il y a

Afin de produire l’huile, il faut faire tourner les moteurs des tracteurs pour labourer, semer et récolter sur des forêts rasées ou des terres agricoles qui pourraient servir à nourrir l’humain et ses animaux.
Il faut aussi compter les gaz produits par la fabrication des engrais chimiques pour la culture du colza et les pesticides pour protéger les cultures. Puis l’usine qui transforme ces graines de colza en huile…
Le tourteau servira à nourrir des animaux (bonne chose) . Puis transport par camion vers les navires de transport fonctionnant au fuel lourd et enfinnnnnn, arrivée à La Réunion.
Je pense que des calculs sont à refaire monsieur le pref….le brasseur d’air.

cheche
2 mois il y a

Je suis tres reserve sur la perennite de l’utilisation du colza a la centrale du Port edf…eloignement des sources de production (chine,canada, france…),rotations d’approvisonnement plus frequentes, les aleas climatiques(secheresse) penurie (d,ou couts eleves) et puis par rapport au fuel lourd puissance fournie en electricite.. Avec leur empreinte carbone cinema,cinema..

Valmytho
Répondre à  cheche
2 mois il y a

Alors que le fuel venait de la plaine des Grégues avec une espérance d’exploitation de plusieurs siècles…pffff quel florilège de bêtises….

Patrick
2 mois il y a

Une question à EDF et aux responsables divers et variés… combien de temps il faut pour acter l’achat du surplus d’une installation produisant de l’électricité dont nous manquons ? Sachant que le consuel est parti depuis un mois, sachant que c’est une entreprise assez ancienne qui a fait l’installation… sachant qu’avec le fameux compteur linky dont on nous vante les mérites pour que tout le monde l’accepte, il suffit à EDF de l’actionner à distance. Bref EDF un certain discours et une inertie certaine.

seb
2 mois il y a

L ideal serait de produire notre propre carburant. Ne peut on pas utiliser certaines plantes pour cela tel que chanvre ou canne? Production locale -> emploi local -> autosuffisance

opopop
2 mois il y a

Est-ce que c’est ce fameux colza transgénique australien vu dans un reportage sur France télévision? où est-ce que c’est le colza chinois copieusement arrosé de pesticide?

Le colza sort d’Australie, voyage jusqu’en Europe sur des navires qui consomment du fioul lourd parce qu’en Europe on a pas le droit de cultiver du colza génétiquement modifié. Est-ce que c’est de l’huile qui nous revient de France ou directement d’Australie? Ce serait un comble qu’un bateau qui transporte du colza soit passé par l’océan Indien et qu’il faille un 2éme pour le ramener sous forme d’huile…

L’auteur de l’article il a l’air bien content comme si c’était une bonne nouvelle…

jo cazanove
Répondre à  opopop
2 mois il y a

Le colza sort d’australie , voyage jusqu’en Europe des navires qui consomment du fioul lourd , nous vivons dans un monde de requins de voyous et nous nous enfonçons de jours en jours dans le trou , c’est le fric qui fait danser le monde l’environnement c’est de la foutaise il faut s’éclairer pas que les maisons!

Valmytho
Répondre à  jo cazanove
2 mois il y a

Ah ouais le colza sort d’Australie??? c’est quoi la source? Aussi pointu sur l’énergie que sur les migrants ont dirait….

jo cazanove
Répondre à  Valmytho
2 mois il y a

Je suis spécialiste de rien comme vous et le gouvernement que des toupies les vrais spécialistes ne sont pas à leurs places! pour les migrants regardez l’état de la France et les conditions de vies des migrants !

Roberto
Répondre à  jo cazanove
2 mois il y a

Comme moi? lol, on se connait? Lisez mieux les articles et vous saurez d’où vient le colza. Pour les migrants moi je considère qu’ils sont une chance pour notre pays et si leurs conditions sont mauvaises, c’est bien à cause de gens comme vous…

jo cazanove
Répondre à  Roberto
2 mois il y a

Je ne suis pas un chef d’état ni le miroir aux alouettes une chance oui pour le grand remplacement , ne vous en faîtes pour la provenance du colza!

jpleterrien
2 mois il y a

Autre solution : transformer l’énergie produite (et perdue)dans les salles de sport en électricité !
Ou faire pédaler nos politicards et autres bons-à-rien (pléonasme ?) 24h/24 ?

Habitant
2 mois il y a

Ce que j’espère juste, c’est qu’ils ne considèrent pas ce changement de combustible comme une finalité.
Parce que qui dit combustible dit combustion donc émission de CO2, quant bien même c’est compensé.

Nous vivons sur une terre d’opportunités, nous avons du vent, de l’eau et du soleil toute l’année. Ces ressources réellement renouvelables qui n’ont pas besoin d’importation extérieure ne sont pas suffisamment utilisés. Alors qu’elles seront très utiles pour compléter la production d’énergie.

Quand je vois des pays nettement moins lumineux comme dans le nord de l’Europe et où il y a beaucoup plus de panneaux solaires, je me dis quand même qu’on marche sur la tête!

Nous avons de multiples solutions qui ne sont pas explorées.

Capitaine NEMO
Répondre à  Habitant
2 mois il y a

Gouverner c’est prévoir… Nos trop chers zélu(e)s réunionnais à la vue trop basse pour voir loin, ne pensent qu’à s’écouter parler en caressant les électeurs dans le sens du poil, en blablatant que c’est pas de leur faute mais celle de l’Etat qui ne les écoute jamais !!!

Ca-Urge
2 mois il y a

Met de l’huile ! Et quand est ce qu’EDF pensera à enlever leurs poteaux, transfo. électriques et traversée de câbles électriques des terrains des réunionnaise qui ont été spoliés (sans convention, ni titre) ?

Habitant
Répondre à  Ca-Urge
2 mois il y a

C’est ça votre problème vous???

spartacus974
2 mois il y a

« Les agrocarburants français sont en partie, issus de colza transgénique importé, lequel se dissémine, illégalement, sur le territoire français. »Émission : Sur le front France 5 :biocarburants,biogaz:le grand enfumage ?
On nous fait croire que l’huile de colza est un progrès pour notre planète alors qu’elle ne fait qu’accroitre la pollution par les pesticides,la contamination des cultures classiques par des OGM,la dépendance à des multinationales maitrisant les OGM,diminuer les surfaces agricoles pour produire de l’alimentation destiné à la population et au bétail.
Les agrocarburants sont issus du colza produit en Australie,au Canada et en Ukraine .Tiens donc nos amis ukrainiens produiraient du colza qui seraient à 15% selon le ministère états-unien à l’Agriculture (USDA).
Évidemment,nos gais lurons du Port font mine de ne rien savoir et veulent une fois de plus nous faire prendre des vessies pour les lanternes .
SOURCE:https://www.youtube.com/watch?v=XHurg9SWp98

Roberto
Répondre à  spartacus974
2 mois il y a

C’est certain le fuel c’est tellement mieux!
Sinon non, le colza ne vient pas d’Ukraine, mais le Jo, vous ne savait pas lire…

SPARTACUS974
Répondre à  Roberto
2 mois il y a

Je n’ai jamais écris que le fuel était mieux mais il est inadmissible de manipuler l’opinion publique à ce niveau.On transporte du soja transgénique sur des trajets de milliers de kilomètres en émettant une pollution considérable en fuel lourd .On pollue les terres agricoles sur des milliers d’hectares en utilisant des herbicides dangereux pour l’eau;on contamine les champs de colza français avec ces OGM importés….Et tout ceci serait vertueux en terme d’écologie….
L’Ukraine est un producteur important de colza et peut donc livrer en France.Il serait tellement plus pratique d’accueillir ce pays dans l’UE.
Pas étonnant que le prix de l’huile flambe sur le marché mondial avec ces fameux biocarburants qui détruisent encore plus notre planète en laissant croire qu’ils vont nous sauver.
Je relis l’article et rien ,de rien sur la provenance du colza ….Comment pouvez vous affirmer que ce colza ne vient pas d’Ukraine ?

Roberto
Répondre à  spartacus974
2 mois il y a

savez, pardon!

Dans la même rubrique

Le Département et ses partenaires font front commun contre les violences intrafamiliales envers les enfants

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés, constater cette augmentation et ne pas agir ». Le Département passe la seconde dans sa lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). Ce mercredi, à l’occasion de la tenue de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE), la collectivité départementale a signé en compagnie de ses partenaires son Plan départemental de prévention et de lutte contre ces violences, avec une attention toute particulière envers les enfants. (Photos : Alexandre Robert).

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial