Joé Bédier

Jean-Hugues Ratenon et Joé Bédier demandent aux élus locaux de pousser la nomination d’Huguette Bello à Matignon

Dans un communiqué, le président de Rézistan's Égalité 974, Jean-Hugues Ratenon, appelle le Parti socialiste, et notamment la fédération locale représentée par Ericka Bareigts, à faire preuve de "responsabilité" pour permettre la nomination d'Huguette Bello à Matignon. Même son de cloche pour Joé Bédier pour qui il est crucial "de placer les intérêts supérieurs des Français au premier rang", en demandant aux partis du Nouveau Front populaire (NFP) de s'entendre sur la candidature de la présidente de Région.

Saint-André : 12,5 millions d’excédent, la municipalité met en avant une gestion « en bon père de famille »

Peu avant la tenue du conseil municipal ce jeudi soir, Joé Bédier a fait un point sur la situation budgétaire de la commune de Saint-André. Entouré de son adjoint Jean-Marc Péquin, il a salué la gestion "en bon père de famille" de la commune, qui dégage un excédent de 12,5 millions d'euros. "Si on écoutait les uns et les autres, on ne ferait pas un an de mandat", glisse le maire de Saint-André, qui compte bien maintenir le cap sur les investissements prévus.

Le maire de Saint-André, 2ème vice-président de la Cirest

[Communiqué]SPL Estival : « Des millions d’euros d’argent public qui sont à chaque fois engloutis »

Joé Bédier, le maire de Saint-André qui avait déposer une plainte contre X dans le cadre de l'affaire de la SPL Estival, réagit au pré rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC) qui a fuité dans la presse. "Nous avons appris qu’un nouveau DG avait été nommé mais au-delà de ce jeu de chaises musicales où allons-nous ? La question est claire mais la réponse toujours aussi floue et pourtant ce sont des millions d’euros d’argent public qui sont à chaque fois engloutis", déplore Joé Bédier dans un communiqué.

Joé Bédier veut faire de St-André la tête de pont entre l’Inde et La Réunion

Après une première partie où Joé Bédier est revenu sur son arrivée à la tête de Saint-André, le maire de la capitale économique de l'Est aborde ses ambitions pour la commune. Fière de sa culture tamoule, "la capitale malbar" de l'île souhaite s'appuyer sur sa richesse cultuelle et culturelle pour devenir un pôle touristique majeur à l'échelle régionale, tout en renforçant ses liens avec le sous-continent indien.

Joé Bédier : « Saint-André est aujourd’hui propre »

Son arrivée à la mairie de Saint-André avait été une des plus grosses surprises des dernières municipales. Trois ans après, l'heure est déjà au bilan de mi-mandat pour Joé Bédier, qui s'était donné pour mission principale d'engager la capitale économique de l'Est vers la "la voie du développement et de la transformation". À commencer par la réfection des chaussées et un accent mis sur la propreté urbaine, pour en finir avec les moukatages sur les nids de poule qui collent à l'image de la commune.