Revenir à la rubrique : Mayotte

Deux fois plus de syndromes dépressifs à Mayotte qu’en métropole

Une vaste étude menée par l'INSEE de Mayotte vient d'être rendue publique, s'attachant à l'état de santé psychique des habitants. Les résultats sont édifiants : à Mayotte, deux fois plus de personnes qu'en métropole seraient en proie à des syndromes dépressifs.

Ecrit par NP – le mardi 22 mars 2022 à 08H26

L’enquête Santé DOM 2019 a livré ses chiffres : Mayotte et la Guyane sont les deux DOM dont les habitants sont les plus touchés par les syndromes liés à la dépression. Selon l’INSEE, en 2019, 20% de la population était touchée par ce trouble, avec une prévalence pour les femmes, les jeunes et les personnes âgées.

L’étude a permis de déterminer les causes principales de ce mal-être : mauvaise santé physique, chômage, naissance à l’étranger. Dans sa note du 25/02, l’institut de statistiques précise : « Les personnes dépressives sont moins satisfaites de leur vie que les autres. Elles déclarent plus fréquemment ne faire aucune activité physique. Elles renoncent aussi plus souvent à des soins et consultent rarement un professionnel de la santé mentale. À Mayotte, l’état dépressif ne s’accompagne pas de comportements addictifs particuliers. » 

Comment expliquer ces troubles deux fois plus élevés qu’en métropole à Mayotte ? « Les conditions de vie et d’habitat souvent précaires, l’insécurité prégnante, la situation administrative irrégulière d’une partie de la population peuvent expliquer l’ampleur de certains troubles constitutifs du syndrome dépressif à Mayotte, notamment ceux du sommeil et de l’appétit ainsi que la fatigue et le manque d’énergie. De plus, la crise sanitaire survenue après la réalisation de l’enquête Santé Dom 2019 a probablement aggravé la prévalence des états dépressifs à Mayotte, comme ailleurs en France« , explique l’INSEE. 

Enfin, il est à noter que Mayotte présente une offre de soins en santé mentale particulièrement faible. En 2019, l’ARS de Mayotte dénombrait 4 professionnels de psychiatrie pour 100.000 habitants contre 23 en métropole.
 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.

Mayotte : Les barrages se reforment ce samedi

Des responsables de barrages à Mayotte ont décidé de reprendre les blocages en réponse à la condamnation de deux des leurs à quatre ans de prison, suite à l’attaque d’une gendarmerie fin janvier dernier.

Fin du droit du sol : Une remise en cause de l’appartenance de Mayotte à la France selon Moroni

La fin du droit du sol à Mayotte annoncé dimanche dernier par Gérald Darmanin pour contrer l’immigration illégale en provenance majoritairement de l’archipel des Comores a réveillé les ardeurs des autorités comoriennes. Pour ces dernières, la mesure proposée par le ministre de l’Intérieur français serait « le début d’une remise en cause de la soi-disant appartenance de l’Ile Mayotte à la France ».

Les Forces vives de Mayotte réagissent aux annonces de Gérald Darmanin

Le collectif « Les Forces vives de Mayotte » déplorent le choix du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer de s’attaquer à la suppression du droit du sol alors que les manifestants réclamaient en priorité la fin du « séjour territorialisé » et craignent « un détournement » de leur revendication majeure.

Thierry Robert ouvre un restaurant à Mayotte

L’insécurité permanente que subissent les habitants de Mayotte est peu propice aux affaires des commerçants. C’est dans ce contexte anxiogène que l’ex-élu réunionnais Thierry Robert lance un appel aux politiques péi afin qu’ils se saisissent sérieusement de la situation mahoraise. Une île où Thierry Robert fait justement des affaires.