Revenir à la rubrique : Communiqué

Couvre-feu à 18h : Citalis maintient ses services

Le réseau du bus Citalis fait le point sur l'impact de l'abaissement du couvre-feu à 18 heures dès le vendredi 5 mars sur ses services.

Ecrit par Nicolas Payet – le mercredi 03 mars 2021 à 14H33

Suite aux annonces du préfet concernant l’instauration d’un couvre-feu sur toute l’île à compter du vendredi 5 mars de 18h à 5h, CITALIS souhaite informer ses clients du maintien de ses services.

En effet, en tant que Délégataire de Service Public, CITALIS assurera le transport de toutes personnes habilitées à circuler après 18h et munies des attestations de déplacement dérogatoires. Tous les services seront assurés selon les horaires habituels.

Les Espaces Bus de l’Hôtel-de-Ville de Saint-Denis, du Petit Marché, du Chaudron, de l’Hôtel-de-Ville de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne resteront ouverts aux horaires habituels.

Néanmoins, des changements pourraient survenir si des directives futures provenant de la CINOR ou de la préfecture devaient être données.

Nous rappelons aux usagers que le port du masque est obligatoire aux arrêts et dans les bus.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique régional du 3 au 9 juin 2024 : La dengue et la leptospirose toujours en baisse

Depuis six semaines, Santé publique France observe une baisse continue des cas hebdomadaires de leptospirose. De plus, le nombre de cas de dengue diminue, bien que le sud de l’île reste majoritairement concerné. Par ailleurs, les consultations pour infections respiratoires aiguës (IRA) connaissent une hausse, selon le réseau des médecins sentinelles. Les autres indicateurs sanitaires restent stables.