Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

COSALADI : Lettre ouverte aux candidats aux élections européennes du 26 mai 2019

Das le cadre de la "déclaration de guerre" de Cosaladi au diabète, l'association a fait parvenir une lettre ouverte à l'ensemble des candidats aux élections européennes des 28 pays de l'union. Ce courrier a pour but de les "alerter sur l'expansion dramatique de la maladie à La Réunion" et demande aux députés européen d'agir en faisant de notre île un territoire d'expérimentation dans le développement de nouveaux moyens pour lutter contre le diabète. "Si la santé publique relève de la compétence interne des États, l'action de l'Union européenne peut compléter ces politiques nationales", estime le vice-président. Voici le courrier :

Ecrit par Éric Magamootoo, Vice-Président Délégué – le jeudi 09 mai 2019 à 14H04
Chers candidats aux prochaines élections européennes ,                                       
 
« En 2018 à la Réunion, 4600 personnes sont devenues diabétiques, 240 en sont mortes et 200 autres ont dû être amputées. Les prévisions pour 2019 ne sont pas meilleures. Nous ne pouvons rester insensibles. »
 
Notre association “COSALADI” (Coordination pour la surveillance l’action et la lutte anti-diabète) est une toute nouvelle association lanceuse d’alerte, fondée par des personnes de la société civile, La Mutualité de la Réunion, L’Association des Diabétiques Juniors, L’association Diabète Nutrition 974 et l’UCOR. Elle a décidé de déclarer la guerre au diabète.
 
La Réunion, région ultrapériphérique de l’Océan Indien, est touchée par une véritable pandémie. En tant que futurs législateurs, vous devez être alertés.
 
Le diabète est une des principales causes de mortalité dans le monde : 442 millions de personnes en souffrent ; 1,5 million en meurent chaque année. En Europe, on compte 60 millions de diabétiques, dont 3,5 millions en France, soit près de 5 % de la population du pays.
 
Mais notre île bat tous les records à l’échelle nationale. Près de 10 % de la population est touchée. Le plus inquiétant, c’est l’expansion que prend cette maladie. En 2002, moins de 30 000 Réunionnais étaient touchés, contre 80 000 aujourd’hui. En moins de vingt ans, on dénombre presque trois fois plus de victimes !
 
En tant que député européen, vous pourrez agir. Si la santé publique relève de la compétence interne des États, l’action de l’Union européenne peut compléter ces politiques nationales.
 
L’article 168 du Traité sur le fonctionnement de l’UE permet d’intervenir dans :
  • L’amélioration de la santé publique ;
  • L’information et l’éducation en matière de santé ;
  • La prévention des maladies et des causes de danger pour la santé physique et mentale ;
  • La lutte contre les grands fléaux, en favorisant la recherche sur leurs causes, leur transmission et leur prévention, etc.
L’UE agit aujourd’hui dans le cadre d’une programmation pluriannuelle et met en œuvre, par l’intermédiaire de l’Agence exécutive pour les consommateurs, la santé et l’alimentation ([CHAFEA]url:https://ec.europa.eu/info/departments/consumers-health-agriculture-and-food_fr ), un Programme Santé pour la [période 2014-2020]url:https://ec.europa.eu/health/funding/programme_fr , doté d’un budget de 449,4 millions d’euros, en poursuivant « quatre objectifs spécifiques dans 23 domaines prioritaires » :
  • « Prévenir les maladies et favoriser des modes de vie sains » ;
  • « Protéger les citoyens des menaces transfrontières graves » ;
  • « Contribuer à des systèmes de santé innovants, efficaces et viables » ;
  • « Faciliter l’accès des citoyens à des soins de santé sûrs et de qualité ».
C’est pourquoi, nous souhaitons que vous fassiez du diabète une priorité au sein du programme de santé de l’UE. Nous vous demandons de mettre en place, en relation avec l’Organisation mondiale de la Santé, un vaste plan opérationnel d’éradication du diabète, dans lequel la Réunion pourrait être le territoire pilote.
Nous demandons votre soutien en :
  1. signant la pétition le Diabète, la Maladie du Siècle (Change.org),
  2. proposant que la Réunion soit un laboratoire d’expérimentation sur de nombreux domaines :
    1. Transparence et fin de l’opacité sur les données chiffrées du diabète et ses actions de repérage comparées aux zones les plus touchées en Europe : information, éducation, dépistage, complications, soins.
    2. Réglementation permettant de diminuer ce risque pour la population en général et plus particulièrement chez les jeunes et les bébés (risque sanitaire liée à une consommation excessive de sucre, etc.).
    3. Un programme européen permettant d’expérimenter une stratégie et des actions de prévention d’ampleur pour le territoire de La Réunion.
 
Mesdames, Messieurs les candidats, il est de votre responsabilité d’agir pour que La Réunion devienne un modèle pour l’Europe en matière de prévention et lutte contre le diabète.
 
Nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs les candidats, l’expression de notre haute considération.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Invitation à l’attention de Madame Geneviève Guévenoux, Ministre déléguée aux Outre-mer, de la part des 42 000 signataires du Collectif Oasis Réunion

Madame la Ministre. 

Notre Collectif, qui représente les plus de 42 000 signataires du Manifeste d’Oasis Réunion, a le plaisir de vous inviter, si vous étiez sur l’île entre le 17 et le 22 avril, à venir nous rendre visite dans Les Jardins Familiaux du Chaudron à SAINT-DENIS, soit le mercredi 17 avril à 10H, soit les samedi 20 et dimanche 21 avril, à l’occasion du GRAND NETTOYAGE DE LA RÉUNION que nous organisons en célébration de la Journée Mondiale de la Terre 2024. 
Le petit spot vidéo d’une minute visible à ce lien  en fait une courte mais « intense » présentation.