Revenir à la rubrique : Société

[Communiqué] Réunionnaises, Réunionnais, réveillez-vous ! Prenez votre destin en main !

Candidate dans la 5e circonscription aux élections législatives du 30 juin, Léopoldine Settama-Vidon détaille son programme.

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 23 juin 2024 à 10H30
Photo page FB Léopoldine Settama Vidon

Grâce aux Outres-Mers, grâce à nous, la France est le seul pays au monde où le soleil ne se couche jamais ! Nos spécificités et nos différences sont nos richesses, et il nous appartient de les mettre en valeur.

Ces élections législatives « surprises » sont les conséquences de l’exaspération de la population face à un système politique gangrené et au ralenti. Nous sommes quotidiennement témoins de ce « ras-le-bol », que nous constatons lors de nos échanges avec vous. Ne reproduisons pas les mêmes erreurs et prenons conscience qu’une alternative est possible, une politique saine et audacieuse est possible. Les 30 juin et 7 juillet prochains sont des rendez-vous démocratiques importants à ne pas manquer !

C’est pourquoi Ginot RAJANY et moi-même, Léopoldine SETTAMA VIDON, nous nous présentons pour ces échéances électorales. Il est enfin temps de transformer nos déceptions, et parfois mêmes nos colères, en force avec un programme qui s’articule autour de mesures phares et concrètes :

Pour nos ainés :

• Revalorisation du minimum vieillesse à 800 €

• Maintien à domicile : octroi d’une aide pour aménagement des logements adapté (5.000€)

Pour nos Entreprises

• Favoriser l’emploi dans les TPE-PME : création d’une Zone Franche Globale pour la Réunion

• Impulser l’embauche locale et relancer l’économie : Négociation pour la suppression des dettesfiscales et sociales pour les TPE-PME et création de postes dédiés à l’accompagnement desentrepreneurs dans les organismes sociaux

• Création d’un crédit d’impôt et suppression des charges patronales pour l’embauche de nouveauxsalariés sur 5 ans

• Mise en place d’un plan quinquennal de développement économique pour la Réunion et les autres DOM autour de la construction, de la Silver économie, de la réduction du coût de transport des matières premières par la création d’une compagnie maritime régionale

Pour nos Agriculteurs

• Exportation des produits locaux par le développement du fret

• Réévaluation des retraites

• Développement de la production locale en favorisant les circuits courts et la consommation locale

Pour nos Jeunes

• Décentralisation renforcée des centres de formation (police, professeurs..) pour les départementsd’Outre-mer

• Renforcement des aides pour les étudiants (logement, repas, transports) à 800 €

• Réduction du nombre d’élèves par classe

• Rétablissement des postes supprimés au sein de l’Enseignement

Pour notre Pouvoir d’achat

• Renforcer le blocage des prix de première nécessité, voir la baisse de certains prix ;

• Augmentation du seuil de non-imposition pour les salaires moyens

Pour notre Santé

• Taxer les produits néfastes pour notre santé (sodas, alcools forts, produits très sucrés..)

• Remboursement des soins de confort liés à des lourdes pathologies

Pour nos Vieux jours

• Valorisation de la retraite avec un seuil minimum de 1000 €

• Modulation de l’âge de départ à la retraite en fonction de la pénibilité du travail

• Lutte contre l’isolement en encourageant les initiatives du monde associatif

Pour notre Ti Pays, notre patrimoine

• Intégration dans le programme scolaire la lutte contre les fléaux sociaux : alcool, stupéfiants, violences, harcèlement scolaire

• Renforcement de l’éducation et la sensibilisation à la protection de l’environnement en limitant le gaspillage (récupération des eaux pluviales avec cuve de récupération, promouvoir énergie solaire)

• Valorisation de la parentalité aux collèges, lycées

Nous tenons à remercier les nombreux soutiens que nous avons reçus, et nous vous remercions pour l’accueil chaleureux que nous recevons sur le terrain pendant cette campagne. Le rôle d’un Député est de porter la voix des électrices et des électeurs de sa circonscription à l’Assemblée Nationale. Nous nous engageons Ginot et moi, à porter votre voix et votre opinion avec force et conviction auprès du Gouvernement, à défendre vos intérêts et les intérêts de notre Ile.

Il est essentiel de ne pas céder aux sirènes des extrêmes dans ce moment de confusion et de voter en conscience !

Nous comptons sur vous, nous comptons sur votre soutien et votre vote le 30 juin et 7 juillet prochains.

Léopoldine SETTAMA – VIDON

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
17 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Cirest vote 800.000 euros d’aides pour combler la trésorerie de la SPL Estival

Le président Patrice Selly a informé ce mercredi soir les élus communautaires qu’ils devaient résilier l’actuelle délégation de service public de la SPL Estival, seule condition permettant le versement d’une aide forfaitaire de 800.000 euros. Un nouveau contrat sera passé avec la SPL, lequel prévoit en outre d’abonder le capital de 300.000 euros par an pendant 10 ans pour apurer la dette.

Errance animale : Plus de 1.400 captures en 2023 dans l’Ouest

La signature d’une nouvelle convention entre trois associations et le Territoire de l’Ouest sur le sujet de l’errance animale a été l’occasion pour la collectivité de présenter son bilan en la matière. Alors que la question a enflammé l’actualité récente, la collectivité affirme prendre le problème à bras-le-corps.

Errance animale : « Si on prend la peine d’avoir un chien et qu’on l’aime, on le laisse dans sa cour »

Ce mardi 23 juillet, la CASUD organisait une grande opération de prévention et de sensibilisation contre l’errance animale sur le parcours de santé de Bel-Air au Tampon. L’occasion de rappeler les bonnes pratiques pour ne pas attirer les chiens errants et éviter qu’ils se rassemblent en meute. L’intercommunalité du sud annonce renforcer la sensibilisation autour des chiens divagants et, le cas échéant, mettre en place des sanctions.